Réagir (7)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mardi 11 décembre 2018 à 12h

9 parties : 1 2 3 4 5 6 7 8 9

Attention: ceci est la manifestation du mardi 11 décembre

Les rendez-vous lycéens et étudiants suivants:


1 2 3 4 5 6 7 8 9

Manifestation étudiante et lycéenne

« Macron, t'es foutu, la jeunesse est dans la rue ! »

Mardi 11 décembre, parcours :

  • 12h00: départ de la Place Saint-Michel
  • 13h15: (à confirmer) escales pour les étudiants qui finissent leurs AG

Rendez-vous particuliers:

  • 10h00: départ collectif de l'université Paris-1 Tolbiac, pour aller à St Michel

L'appel :

Le 6 décembre, dans la rue, et demain on continue !

Depuis plus d'une semaine maintenant, des milliers de lycéen-ne-s se mobilisent contre la sélection à l'université, contre la réforme du bac et contre le SNU (Service National Universel). Plusieurs centaines d'établissements ont été bloqués sur toute la France. Ce vendredi 7 décembre, ce sont plusieurs milliers de lycéen-ne-s qui sont descendu-e-s sur le pavé parisien pour manifester de Stalingrad à République.

Au niveau du mouvement étudiant, la veille, le rassemblement qui devait se tenir devant Campus France contre la hausse des frais d'inscription pour les étudiant-e-s étranger-e-s hors UE s'est lui rapidement transformé en une manifestation spontanée allant jusqu'à Gare de Lyon et réunissant plus de 5000 personnes. Plusieurs universités ont également été bloquées dans la semaine (Tolbiac, la Sorbonne, Censier, Nantes).

Le Round #2 contre Macron a donc bel et bien commencé : le rejet des lycéen-ne-s de Parcoursup, de la réforme du bac et du SNU, est rejoint par la grève des étudiant-e-s, par celle du printemps dernier qui reprend, contre l'augmentation des frais d'inscription, mais aussi contre toute forme de sélection à l'université (Plan Étudiant, suppression de la compensation et des rattrapages, etc). C'est un ras-le-bol général qui s'exprime contre des réformes qui se font au détriment de nos propres intérêts. C'est aussi l'expression d'une colère commune, celle des Gilets Jaunes, contre la vie chère.

Les Gilets Jaunes ont fait reculer Macron sur la hausse des taxes sur le carburant, à nous de le faire céder sur nos revendications.
Il est maintenant temps d'organiser la convergence entre lycéen-ne-s et étudiant-e-s. Tou-te-s en grève et dans la rue le mardi 11 décembre prochain ! ✊

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/66073
Source : https://www.facebook.com/events/1257910183463…


1 2 3 4 5 6 7 8 9

Manifestation, blocages et occupations - lycéens

UNL-SD

Aujourd'hui, la mobilisation sociale française est inédite. Partout des lycéen.ne.s se mobilisent, et ce de manière massive . Malgré cela, le gouvernement a décidé de les mépriser en passant outre les inquiétudes des principaux et principales concerné.e.s.

Ce mépris du gouvernement... s'est retourné contre lui. Ce bouleversement de la situation permet aujourd'hui de contrer ce gouvernement aveugle et sourd à toutes nos préoccupations. Nous leur promettons un Mardi Noir.

Nous invitons donc tous.tes les lycéen.ne.s à se mobiliser par toutes les formes de mobilisations possibles, y compris par les blocages et les occupations, le 11 décembre 2018. Les revendication de l'UNL-SD sont simples: nous refusons la sélection à l'Université, le SNU (Service National Universel) et les réformes des bacs professionnels, généraux et technologiques. Enfin, nous voulons disposer de nouveau droits comme le développement et la gratuité des transports en communs, pour accompagner réellement la transition écologique.

https://paris.demosphere.net/files/images/proxy/45cddec4bb8856f68347.jpg?url=cb28292928b6d2d72f482ad62b29cfcc4dd74bcecfd5cf4d4dc94cd4772931c97029b60c377074344d2c77d3cb2a480700

Source : https://twitter.com/UNL_SD/status/10713305406…
Source : https://twitter.com/UNL_SD/status/10698542839…
Source : https://www.initiative-communiste.fr/jrcf/les…
Source : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Page…


1 2 3 4 5 6 7 8 9

Appel à la grève toute la semaine

et à la manifestation le 11 décembre 2018

SUD éducation 93

SUD éducation 93 est extrêmement inquiet de la répression qui s'abat sur les lycéen·ne·s de Seine-Saint-Denis et des quartiers populaires en général depuis le début de la semaine. Un pic de violence a été atteint : interventions policières avec grenades lacrymogènes, grenades de désencerclement, utilisation de lanceur de balles de défense (flashball) sur les parties vitales des élèves et sur les personnels, usage du taser, coups et blessures graves, humiliations, provocations, insultes. De nombreux·ses lycéen·nes ont été interpelé·es, placé·es en garde à vue (pour certain·es gradé·es près de 72 heures).

Un grand nombre de lycées sont concernés sur le 93 et plus largement en Ile-De-France : à Romainville au lycée Liberté, à Stains au lycée Utrillo, au Blanc-Mesnil au lycée Mozart, à Drancy au lycée Delacroix, à Aulnay-sous-Bois, au lycée Maurice Utrillo à Stain, à Garges-les-Gonesse (95) au lycée Simone de Beauvoir, à Ivry (94) au lycée Romain Rolland, à Nanterre (92) au lycée Joliot Curie, à Mantes-la-Jolie (78) au lycée Saint-Exupéry, et bien d'autres.

Des motions et communiqués de collèges et lycées en grève sont disponibles ici : https://www.sudeducation93.org/Mouvement-lyce…

La répression s'étend désormais aux collègien·nes et aux personnels se rendant sur leur lieu de travail.

La préfecture a donné l'ordre aux chef·fe·s d'établissement d'ouvrir les lycées et mobilise les forces de l'ordre, les CRS mais aussi la BAC, pour garantir leur ouverture, comme si nos élèves étaient des criminel·le·s. SUD Education 93 dénonce l'usage de ces armes qui mutilent, des LBD comme des grenades de désencerclement, sur nos élèves. Les forces de l'ordre mettent en danger la sécurité des élèves et des personnels.

Les revendications des élèves sont légitimes : ils et elles protestent contre les réformes inégalitaires qui mettent en danger leur avenir : réforme du bac, réforme des lycées, sélection à l'université… Si le mouvement est aussi fort en Seine-Saint-Denis, c'est parce que les lycéen·nes comme les personnels ne supportent plus ces conditions d'étude et de travail désastreuses. Les suppressions de postes et le manque de moyens largement dénoncés par les personnels des établissements du département depuis des années conduisent nécessairement à une expression violente de la part de la population scolaire. Encore une fois, plutôt que de donner aux lycéen·nes les moyens de s'organiser, d'exprimer des revendications en mettant des salles à disposition par exemple, l'institution envoie les forces de l'ordre pour gazer, matraquer, mutiler les lycéen-ne-s et les personnels. Les victimes sont nombreuses, les blessures graves et le droit d'expression, de réunion et de mobilisation des lycéen-ne-s n'est pas garanti.

Pour un plan d'urgence dans le 93 :

pour des postes d'administratifs, d'AED, de profs, pour une médecine scolaire décente !

  • SUD Education 93 appelle les personnels à se mettre en grève pour rejoindre les lycéen-ne-s en lutte contre les réformes réactionnaires, libérales et de tri social de Blanquer et pour protester contre les violences policières.
  • SUD Education 93 appelle les personnels à la grève et à se joindre à la manifestation lycéenne du mardi 11 décembre.

JPEG - 77.2 ko

Source : https://www.sudeducation93.org/Appel-a-la-gre…


1 2 3 4 5 6 7 8 9

Appel de l'AG de l'université Paris-10 Nanterre

Blocage voté pour lundi : la grève reprend sur Nanterre

Nous étions plus de 300 personnes ce midi [6/12] à Nanterre en Assemblée Générale pour nous organiser contre la hausse des frais d'inscription pour les étudiant-e-s étranger-e-s puis pour tou-te-s, contre la sélection, contre la suppression de la compensation et des rattrapages ! ✊

Nos revendications :

  • 👉 abrogation de la loi ORE et de la réforme du bac
  • 👉 on demande à la présidence de cette université, JF. Balaudé, de se positionner contre la hausse des frais d'inscription pour les étudiant-e-s étranger-e-s
  • 👉 minimum 2 milliards d'euros par an dans l'enseignement supérieur

Les votes :

  • 👉 participation à la réunion du jeudi 6 décembre appelée par le comité Adama, l'intergare et la plateforme d'enquêtes militantes pour préparer la manifestation du samedi 8 décembre avec les Gilets Jaunes
  • 👉 blocage de la fac lundi matin et AG juste derrière + blocage du CA lundi (14h)
  • 👉 participation à la manifestation lycéenne et étudiante du mardi 11 décembre
  • 👉 organisation d'une coordination régionale IDF après la manifestation du jeudi 13 décembre (lieu à préciser)

Source : https://www.facebook.com/NTR.VS.VIDAL/posts/2…


1 2 3 4 5 6 7 8 9

Les organisations lycéennes

appellent à la mobilisation générale

UNL-SD, FIDL, SGL

Les trois organisations lycéennes majoritaires s'unissent et lancent un appel a la mobilisation générale dans les lycées contre la politique éducative du gouvernement et en soutien aux gilets jaunes, qui symbolisent la révolution dela société civile du XXIème siècle.

Nous, organisations lycéennes, rejoignent les revendications des gilets jaunes sur plusieurs points, et notamment sur la question du pouvoir d'achat:

lorsque le gouvernement décide d'attaquer le pouvoir d'achat des plus pauvres, cela revient egalement à s'attaquer a la vie des lycéen-ne-s, qui sont globalement dépendant-e-s financièrement de leur-s parent-s.

Par ailleurs, les jeunes sont aujourd'hui la tranche dela population la plus exposée a la précarité et au mépris. Ainsi, si ce sentiment de révolte s'exprime chez les gilets jaunes, celui-ci s'exprime également chez les jeunes, qui sont lassé-e-s d'avoir été trié-e-s de manière inégalitaire sur Parcoursup l'année précédente, qui sont effrayé-e-s de s'inscrire cette année sur Parcoursup ou encore chez les plus jeunes, c'est-à-dire les secondes qui vont se retrouver dans un lycée qu'ils ne connaissent pas,car le ministère n'a toujours pas publié la carte des spécialités, propre a la nouvelle réforme du bac.

Si les jeunes se mobilisent actuellement, c'est contre un même gouvernement qui mime le même pseudo dialogue sociale avec les gilets jaunes qu'avec les organisations de jeunesse. Nos syndicats s'attachent au mot d'ordre, même Macron, même combat ! Les jeunes se sentent humilié-e-s par le gouvernement qui d'une part n'écoute pas les jeunes, mais d'autre part fait preuve de répression face a l'endroit de la jeunesse qui aimerait s'opposer à une société qui n'est pas la leur et que le gouvernement aimerait leur imposer.

Nos trois organisations vont prochainement être reçues par la secrétaire d'État a la jeunesse et ne manqueront de faire un point presse a la suite de cet entretien. Nos trois organisations lycéennes demandent à être reçu par le Premier ministre, Edouard Philippe dans les prochains jours, afin que nos propositions et réclamations soient entendues formellement par le gouvernement.

Les Équipes Nationales de l'UNL-SD, de la FIDL et du SCL

texte

Aucun texte alternatif disponible.

Source : https://www.facebook.com/UNLSDE/posts/1015640…


1 2 3 4 5 6 7 8 9

L'UNL-SD s'indigne du traitement policier

L'@UNL_SD s'indigne du traitement ignoble et indigne qu'ont subi ces lycéen.ne .s mobilisé.e.s.
@jmblanquer et @CCastaner : ces images causeront votre perte.
Restons dans la rue, elle nous appartient pour le #MardiNoir ce 11 décembre ! #MantesLaJolie

Voir la vidéo

Source : https://twitter.com/UNL_SD/status/10709625969…


1 2 3 4 5 6 7 8 9

Appel à poursuivre les blocus et les actions

UNL

Source : https://tendanceclaire.org/breve.php?id=31687
Source : https://fr-fr.facebook.com/UNLnational/photos…


1 2 3 4 5 6 7 8 9

Mobilisons-nous le 8 décembre pour la justice sociale !

Et après le 10, le 11, le 12, le 13…

SUD éducation 77

SUD éducation 77 appelle tous les personnels qui travaillent dans les établissements scolaires et du supérieur à rejoindre les mouvements des gilets jaunes et des lycéen-nes le samedi 8 décembre et à se mettre en grève reconductible à partir du lundi 10 décembre.

Nous partageons les colères qui s'expriment de toute part : la dégradation de nos conditions de travail et le gel du point d'indice sont autant de raisons de nous mobiliser dès le samedi 8 décembre aux côtés des gilets jaunes. Pendant que le gouvernement mène une politique au service des plus riches, ce sont les travailleurs et les travailleuses, comme nous et comme les familles de nos élèves, qui doivent se serrer la ceinture. Ce sont nos services publics qui sont en train d'être démantelés, ce sont nos élèves qui subissent les inégalités sociales.
Macron n'a qu'un objectif : avantager les plus riches. Dans l'éducation, Parcoursup est un de ses outils pour reproduire les inégalités sociales. Le ministre de l'éducation nationale supprime 2650 postes à la rentrée 2019, prépare le dynamitage de l'école publique et gratuite au profit du privé payant, augmente la hausse des frais d'inscriptions pour les étudiants étrangers. Toujours le même objectif : favoriser les riches.
Nous dénonçons cette politique qui ferme les hôpitaux, les bureaux de poste, qui taxe les pauvres au nom de l'écologie mais qui ferme des lignes SNCF, seule alternative au tout automobile.

Revendiquons tou-te-s ensemble dans la rue :

  • La hausse des salaires !
  • La Justice fiscale : Macron doit rendre l'ISF !
  • Un vrai plan d'urgence pour les services publics.
  • Le développement des transports publics partout : gratuité, ferroutage !
  • De vrais moyens pour l'école et la fin des réformes mettant en concurrence élèves et établissements.
  • L'accueil sans condition de tous les étrangers.

Sud éducation 77 soutient la mobilisation massive des lycéenn.es de ces derniers jours.
Nous condamnons les violences policières et demandons la libération immédiate des élèves arrêtés.

Faisons des Assemblées Générales, partout dans nos établissement, c'est le moment de refuser que le service public de l'éducation soit écrasé, méprisé, démantelé.
Discutons de la mobilisation sociale pour la hausse des salaires et décidons collectivement des formes de mobilisation à mettre en œuvre pour gagner.

Source : https://www.sudeducation77.org/Mobilisons-nou…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Anciens Combattants, aux côtés des Jeunes de France ..

Par Anonyme, le 11/12/2018 à 08:46

Chers(es) amis(es) de la France,

Je fais partie des 2, 4 millions d'Anciens Combattants, de "Serviteurs méritants", sur les pas de nos Anciens du "Commando Kieffer" qui versèrent leur Sang à Ouistreham et ailleurs, pour que notre Liberté soit "effective"...

Avant qu'ils ne partent rejoindre l'Angleterrre, puis l'Ecosse, pour en faire baver à Hitler, un grand Chef visionnaire dut désobéir et partir constituer un Gouvernement, à Londres : Il fut condamné par Pétain et son Gouvernement!

J'eus l'honneur non seulement d'être présenté à l'âge de 7 ans, au Général De Gaulle, le 15 décembre 1960 mais le 12 novembre 1970, j'eus l'honneur d'appartenir à La Garde du Drapeau des Fusiliers Marins et de rendre les Honneurs mérités, à Colombey les Deux Eglises, (voir document INA), à cet Officier hors du commun mais aussi, à ce réel "Serviteur de la France".

En Mars 1985, juste avant de me porter volontaire pour "servir " la Paix dans l'enfer de Beyrouth et la Ligne "Verte" de combats libanaise, j'eus la joie et l'honneur de participer à une "Marche commémorative et un défi de 1275 km" en 14 jours, entre Ste Marie du Mont et Strasbourg, pour saluer, remercier nos Anciens de la 2ème DB et du 1er RBFM auquel appartenait le Second -Maitre Moncorgé, à bord du char "Souffleur II", plus connu sous le Nom de "Jean Gabin".

Je n'étais qu'un petit Lieutenant des Fusiliers Marins -Commandos, issu du Rang, par mes seuls efforts, et père d'une petit garçon qui en a 34 aujourd'hui et qui porte le prénom de "Charles " !

Avec mes camarades, nous fumes reçus à La Boisserie, sur l'invitation de l'Amiral Philippe De Gaulle et sous les ordres duquel, en 1976, j'avais eu l'honneur d'embarquer à bord du Croiseur Colbert, et de vivre une escale en Angleterre...

Ce matin, au lendemain de cette allocution qui n'en fut pas une, mais plutôt, une prise de parole furtive sans teneur, j'entends cette voix forte et ancrée du Général qui n'aurait jamais pu imaginer une seconde, prendre des milliers d'euros dans l'Argent Public, pour "régénérer une vaisselle de l'Elysée" par exemple...

Le couple De Gaulle était un couple présidentiel exemplaire et tous les couples présidentiels qui ont suivi savent combien, ils ont failli à leurs devoirs d'Exemplarité, ce qui a conduit le Pays, depuis plus de trois semaines, à la révolte !

Les Anciens Combattants n'ont jamais voulu se plaindre de l'aumône des "748 euros par an" que l'Etat leur consent de "pseudo-retraite" du Combattant, pendant que nos Hauts-Fonctionnaires d'Etat, leurs Collaborateurs administratifs, mais aussi, nos élus Députés et Sénateurs, à l'instar de nos Ministres , du Premier-Ministre et de notre Président, eux, en qualité de "Serviteurs d'Etat", ne montrent aucun exemple de RESPECT vis à vis du "Sang versé pour la France", par leurs indécentes rémunérations et leurs blessantes conditions de Retraites !

Au moment où nombres de journalistes, de médias tentent de "désinformer" la population en faisant croire que les mesures du Président Macron sont significatives, alors que "rien" de sérieux n'a été évoqué, ni surtout remis en question, au moment où nombres de médias continuent de confondre "Gilets Jaunes avec Casseurs", je veux dire combien nous sommes tous trompés et manipulés !

Notre Grand Ancien Léon Gautier recevra en Juin prochain, le Prix "Liberté"lors des cérémonies du 6 juin...

Son Exemple devrait forcer le Respect de tous nos politiques, de nos Hauts-Fonctionnaires d'Etat, de nos Elus nationaux et bien entendu, au premier -chef, de notre Président et de son Gouvernement !

Nous autres "Anciens Combattants", âgés de 65 ans centenaires éternels, nous sommes toujours "Jeunes " dans nos Coeurs et nos Esprits ... Devant les Jeunes de France, nous n'avons plus le droit de nous taire, au moment où le Tombeau du Soldat inconnu a été souillé par des casseurs et heureusement protégé par des "Gilets Jaunes"!

Merci au Médecin Général Grimaldi pour son poème "Viol de l'Inconnu" (joint ci-dessous).

Puisque nos Invalides et Blessés de Guerre n'ont pas été respectés par nos Députés et Sénateurs, et encore moins par ce Gouvernement et ce Président qui ont "laissé faire ", rappelez autour de vous que 748 euros par an, c'était la "pseudo-retraite versée pour un Combattant" jusqu'à ce que notre Droit à retraite normal, de citoyen français, soit amputé d'autorité, arbitrairement, par une CSG abusive, injuste, surtout à l'endroit de tous les retraités français qui dépassent les 2000 euros par mois mais qui doivent faire vivre leurs familles, qu'ils soient mariés, pacsés ou en concubinage, bref...

Ce Président n'a rien compris et il s'apprête à appliquer la triple peine, en donnant des "miettes" de mesures quand tant d'argent est dilapidé par nos Hauts -Fonctionnaires !

Non, les Gilets Jaunes ne sont pas des casseurs, ceux que j'ai rencontrés étaient respectueux dans leurs revendications et Monsieur Macron continue, dans son discours , à ignorer les vraies injustices, les vraies impostures, pour toujours confondre les citoyens français, avec des casseurs qui ne sont pas la France du tout !

La première mesure incontournable qui est demandée , c'est l'alignement des niveaux de rémunérations et de droits à la Retraite des "Serviteurs d'Etat" sur le niveau des "Serviteurs de la France", c'est à dire des Militaires, hommes et Femmes qui servent en OPEX (primes de risques incluses) mais aussi, des Gendarmes et Policiers qui servent sur le Territoire, mais aussi des Pompiers qui servent aussi, partout, sur notre Sol.

Puisque les Anciens Combattants que nous sommes semblent mériter les seuls 748 euros par an de Retraite du Combattant, alors que tous les représentants d'Etat soient aussi alignés sur cette "pseudo-retraite" , histoire de voir un peu leurs grimaces apparaitre !

Il suffit !!! Oui, il suffit, "mesdames et messieurs les législateurs" de vous voir porter atteinte à nos Invalides et Blessés de Guerre et d'OPEX, comme vous l'avez fait, juste après avoir respecté une minute de silence, au Palais Bourbon, en mémoire du Colonel Beltrame...

Cela fait déjà des mois que vous êtes toutes et tous au courant de ce qui a été voté, mesdames et Messieurs les législateurs, et en plus, au préjudice des Anciens Combattants Invalides et Blessés, vous devriez avoir honte, toutes et tous, alors que nous avions demandés de venir vous parler, à vos Perchoirs de l'Assemblée Nationale et du Sénat : Sans doute que nos états de Services ne sont pas suffisamment dignes et que vous préférez recevoir des "Benalla" et autres personnages du même profil !

Honte à vous !!!

Idem pour les médias qui soutiennent depuis hier soir, le Président Macron, en lui cirant les chaussures pour vanter "ses pseudos- mesures fortes", dialectique qui a même ému un auditeur âgé, à l'antenne d'Europe 1, un citoyen français qui fait partie de celles et ceux qui n'ont pas vraiment compris ce que le Président a dit au sujet de la CSG et de tout ce qu'il a fait mine d'annoncer ...

Cet hypnotisme ne va rien résoudre, si ce n'est attiser la colère de la Nation, y compris la nôtre, celle des Anciens Combattants, qui méritons d'être respectés !

Alors, seule une "désobéissance civile majeure", sans violence -aucune, chacune et chacun dans son coin, "Gilet Jaune ou pas" permettra à notre Population de montrer qu'elle est plus puissante que tout, surtout en terme d'économie de Marché et que nos Hauts-Fonctionnaires nantis, ont le devoir de respecter !!

Si nous cessons de discuter d'écouter les "pseudos-médias" mais uniquement les vrais journalistes (comme celui qui est en vidéo ci-dessous) et que nous mettons en place cette désobéissance, en tous secteurs, ne serait-ce que sur une seule journée pour commencer.

Si le Président s'entête, alors, la désobéissance durera trois jours puis 21 jours s'il le faut, juste assez pour que l'économie du Pays prenne une bonne claque qui sera répercutée sur les bénéfices des actionnaires et des Grands Patrons qui se gavent sur le dos des honnêtes gens !

"Justice et Respect " s'imposeront alors, sur les bancs de nos Assemblées et nos JEUNES seront fiers de nous et n'écouteront plus les mensonges à la TV et à la Radio qui disent depuis 18 mois que les Retraités sont des riches , avec des Comptes Epargne pleins à craquer !!!

Regardez cette Vidéo très courte, elle confirme l'imposture nationale, ce que nous vivons nous " tous", en réalité ...

Les représentants d'Etat doivent être alignés sur les rémunérations et conditions de retraites des "Serviteurs de la France ", hommes et femmes qui risquent leurs vies, rentrent morts ou blessés de missions, au Service de la France !

https://www.youtube.com/watch?v=U1I4dmY47J0

CQFD ... J'ai envie de dire ce matin du 11 décembre 2018 : "Tout ça , pour ça "!!!

Personnellement, en écoutant le discours d'aveugle et de sourd du Président Macron, je ne pense plus que les français aientt vraiment les chefs qu'ils méritent ...car nous valons bien mieux que cela !

" Tant que le Sang versé pour la France ne sera pas respecté, tant que les Serviteurs d'Etat s'enrichiront sur le dos de ceux et celles qui risquent leurs vies, meurent ou rentrent blessés (es) en Services rendus, au Nom de la France, Rien ne bougera dans ce Pays !" :

C'est ce mot d'ordre-là qui doit faire le tour des réseaux sociaux et que "Tous les citoyens français" doivent s'approprier car il y va du Respect dû à nos Anciens Combattants mais aussi, de l'Exemplarité légitime, nécessaire à nos JEUNES de France !

Imprimez ce mail et distribuez-le sur les Ronds-Points et sur tous les lieux possibles, pour que la Population sache que le Président et le Gouvernement nous trompent sans pudeur !

Bruno Garnero

Associé au Prix Nobel de la Paix 1988, aux côtés de ses camarades Observateurs français (DETOBS)

Par décision du Président de la République,

Pour les opérations 1984 à 1986 qui rétablirent la Paix au Liban, sur les pas du lourd sacrifice des soldats del'ONU.

Par Anonyme, le 10/12/2018 à 18:29

2018_12_09_InfoComCGT_TouchezPasANosEnfants

Bravooo au gilet et au jeunes lyceens

Par Anonyme, le 09/12/2018 à 21:08

On est de tout coeur avec vs on lâchera pas trop c'est trop on ne demande pas q la suppression de la hausse du gazoil il doit annules egalement ses réformes il a touché tous les corps d état par contre attention il enrichi pour les riches et tant qil lache Pas ses réformes on continuera c ns qui fai sont ss paie

Le chaos...

Par Anonyme, le 09/12/2018 à 17:28

...c'est LUI ! ici avec un Gilet Jaune (en figurant) pas encore au premier plan.

Tirés comme des lapins

Par Anonyme, le 08/12/2018 à 08:56

"A ceux qui ont poussé des cris d'orfraie (et parlé de Daesh !) devant le plâtre troué de Rude sur l'arc de Triomphe. DORIANA 16 ans, Grenoble, un trou si profond dans le menton que l'air y passait, dit elle, la mâchoire inférieure explosée par un tir de flash ball tiré mardi, à une distance de 4 mètres. Trois autres ados ont été tirés et touchés pareillement dans le même Département. OUMAR, 16 ANS, lycée Saint Jean dans le Loiret, le front ouvert mercredi par un tir au flash ball. Le lycéen de Garges les Gonesses, la joue déchiquetée mercredi par un tir de flash ball. Le Gilet Jaune touché à la tempe samedi à Toulouse, opéré de plusieurs fractures au visage et au crâne, toujours dans le coma... Leurs chairs trouées. Tirés comme des lapins. Et les mains et pieds arrachés par des grenades. Je n'arrive pas à y croire. Je n'arrive pas à aller dormir".

Catherine Coquio, Université Paris 7