thème : éducation incomplet
Réagir (1)EnvoyeriCalPartager

jeudi 13 décembre 2018 (heure non définie)

2 parties : 1 2

Nuit d'occupation des lycées

Nuit nationale des lycées jeudi 13/12 et grève vendredi 14/12… A partir de ce jeudi soir, on occupe puis on fait grève pour faire monter la pression avec 24 h de mobilisation continue dans nos lycées !
Jeudi 13 et vendredi 14/12 le soleil ne se couchera pas sur les lycées mobilisés contre les réformes Blanquer !
Décision votée lors de la dernière AG de grève éducation région parisienne mais aussi adoptée par l'inter-Collectifs contre les réformes Blanquer qui regroupe notamment des coordinations d'établissements déjà constituées du 31 et du 81.

Décision de l'AG du 27/11 en région parisienne et de l'Inter collectifs regroupant les coordinations du 31 et du 81
Et on enchaine avec la grève le lendemain !

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/66166
Source : https://www.frontsocialuni.fr/touche-pas-ma-z…
Source: compte-rendu ci-dessous


Compte-rendu de l'AG de coordination

qui a eu lieu le lundi 10 décembre 2018 à Paris

Ordre du jour:

  • Point sur la situation et sur la répression policière et la réaction du rectorat / Manif des lycéens le 11 décembre/ 14 décembre: appel à la grève nationale
  • Actions à venir
  • Communiqué

Info parallèle: Mardi 18h Bourse du Travail: comité anti-répression.

1. Tour de table
1. Joliot Curie, Nanterre: blocus jeudi, vendredi partiellement fermé/ Charges lundi 10 décembre, tir de flashball avec coude atteint car l'élève s'est protégé la tête/ 24 grévistes demain mardi 11 devant le lycée, puis manif l'après-midi?

2. Langevin Wallon, Champigny: grève lundi 10 contre la brutalité des policiers/ 2 blessés légers/ Stratégie de tension des policiers qui provoquent des violences/ Réunion collective lycées de Champigny pour échanger entre collègues et faire le point sur les processus qui aboutissent à des crispations et des violences/ Recueil de témoignages pour comprendre les engrenages de la violence

Témoignage d'une élève du lycée Louise Michel à Champigny sur Marne, organisatrice des blocus, souhaite témoigner/ 4 interpellés innocents, vendredi flashball tiré sur la tête, gaz lacrimo gratuitement, dès qu'il y a un attroupement, violences contre des jeunes par les forces de l'ordre, un élève ouvert au niveau de la tempse, BST (Brigade de Sécurisation des Territoires)/ Menaces de tir au flashball dès qu'un élève approche, menaces verbales («casse-toi sinon j'te fourre par tous les trous»). Vendredi lycéens gazés à Langevin, élèves embarqués, le lendemain certains jeunes ont cassé des lieux d'une avenue, à la Mairie de Champigny le Maire est sorti pour exprimer son soutien. Champigny est la seule zone du 94 où il y a une Zone de Sécurité Prioritaire.

3. Lycée Voillaume, à Aulnay-Sous-Bois: lycée partiellement bloqué jeudi et vendredi / Lundi 10 grille explosée, 1 intrusion, jeunes masqués, la Direction a décidé de demander aux élèves de ne pas venir ou de repartir, les enseignants ont exercé leur droit de retrait. Inquiétude sur demain mardi 11.

4. Lycée Voltaire à Paris: semi-bloacages depuis la semaine dernière/ AG des profs jeudi, grève vendredi et lundi, grève mardi aussi / Les élèves manifesteront demain, accompagnés par les profs grévistes / Massivement en grève vendredi. Blocages compliqués jeudi, tirs de flashball. Vendredi blocage qui a permis aux élèves de partir manifester de Stalingrad à République.

Les Bouches-du-Rhône: 2/3 des lycées marseillais en blocage depuis une semaine. Lycées d'Aix bloqués lundi pour la première fois / Blocages prévus demain mardi 11 décembre dans toutes les Bouches-du-Rhone / 3 blessés graves: 1 brûlé au 3ème degré par un feu de poubelle, un mâchoire défoncée au flashball/ Le Recteur a reçu une délégation, il a encouragé les collègues à encadrer les manifs d'élèves/ Elèves organisés en AG par bahuts depuis une semaine et AG inter-bahut avant les départs en Manif, ils ont produit un tract avec des revendications sur Parcoursup et travail sur la dignité sociale en lien avec les gilets jaunes / Les Syndicats reçus par le Recteur se sont mis d'accord pour appeler à la grève vendredi.

5. Le Corbusier, Aubervillers: Blocages légers, intervention policière mardi et jeudi sans violences, un élève en GAV/ AG des profs jeudi pour départ en grève vendredi et manif à Stalingrad en soutien des élèves/ AG dans le hall du lycée vendredi, d'autres jeunes inconnus sont venus de l'extérieur pour casser (?) le lycée. Violences entre ces jeunes et les élèves du lycée / Les enseignants ont manifesté sans les élèves à Stalingrad. Une dizaine de grévistes lundi. Grève massive mardi et vendredi.
6. Lycée Jean Macé, Vitry (Pro, Gen, Techno): blocus depuis la semaine dernière / Pas de présence policière. AG pour grève vendredi et peut-être nuit des lycées jeudi (?)

7. Lycée Olympe de Gouges, Noisy le Sec: blocus depuis mardi, tension avec la police / Mardi: les dealers sont venus faire le ménage en expliquant qu'ils dérangeaient le business, un élève a été frappé par un dealer, les policiers n'ont pas bougé => AG de profs / blocus mercredi et jeudi et grève des profs vendredi/ 3 élèves interpellés tôt le matin ou à la fin du blocus. Elève tabassé, insulté, GAV, menacé / Vendredi dernier : manifestation à Stalingrad.

8. Collège Victor Hugo, Alnay sur Bois: grève vendredi, revendications sur les moyens, grève vendredi prochain. Envie de relancer la question des moyens.

9. Collège Louis Saurat, Créteil: il ne se passe rien. Envie d'organiser quelque chose, collègues résignés dans son collège.

10. Lycée Romain Rolland, Goussainville: tentative de blocus avec poubelles cramées par des jeunes de l'extérieur, mais 4 élèves interpellés / Blocus des élèves vendredi (200 élèves ont bloqué), pas de problèmes entre élèves et police, à 11h des personnes de l'extérieur ont tenté de mettre le feu aux poudres, et les élèves sont rentrés chez eux. Le Proviseur a promis à tous les élèves qui essayent de bouger une exclusion immédiate. Le Proviseur a regardé les vidéos pour savoir qui interpeller. Ce matin, lundi 10 décembre, un AED a sorti sa ceinture et fouetté la main des élèves qui essayaient de bloquer le portail sur le regard du Chef d'Etablissement / Communiqué de soutien aux élèves écrit par les profs, politisation des élèves en cours. 5/10 profs vraiment mobilisés.

11. Lycée Guillaume Budé, Limail Brévanne: blocus qui a dégénéré, présence d'éléments extérieurs, répression au flashball + lacrimo jeudi / Vendredi les policiers ont nacé et gazé les élèves, GAV arbitraires / Lundi 10 tentative de blocage: les élèves du lycée se mobilisent mais les enseignants ne soutiennent par les élèves et l'administration fait régner la terreur pour imposer le silence aux profs.

12. Lycée Simone de Beauvoir, à Garges-lès-Gonesse: Violences mercredi 9 décembre, tir au flashball par un CRS qui a déchiqueté la joue d'un élève/ Violences, arrestations arbitraires et GAV.

13. Lycée Gustave Eiffe, Gagny: incendie, mobilisation avec blocus lundi, feux de poubelle => cordons de CRS, pierres envoyées par les élèves, charges des CRS pendant que les enseignants sécurisent le lieu de l'incendie, 3 jeunes interpellés / Incendies tous les jours, obligation de faire cours, les enseignants ne peuvent pas sortir pour sécuriser les lieux / Tensions avec le voisinage/ Jeudi évacuation quand des élèves armés de marteaux devant le lycée veulent tout casser / Chef d'établissement menacé de recevoir un blâme s'il fermait l'établissement / Lundi 10 décembre, des élèves sont rentrés pour casser, les CRS les ont dispersés / Les collègues ne sont pas mobilisés, exercice du droit de retrait s'il y a des incidents demain mardi 11 décembre.

14. Lycée Paul Valery, Paris 12: Blocus, grève de soutien des enseignants vendredi, grève lundi 10 (une dizaine de profs grévistes), volonté de se mettre en grève vendredi 14 décembre / 50 profs environ devant le Rectorat qui examinait la carte des spécialités, commission qui n'a pas eu lieu car FO a refusé de siéger / Les blocus se passent plutôt bien.
Ils ont créé un collectif «Bloquons Blanquer» et samedi Gilets jaunes de l'Educ

15. Lycée Jacques Brel, la Courneuve: Blocus la semaine dernière, blocus lundi 10 décembre mieux organisé, élèves peu politisés, présence policière mais les policiers sont restés à distance. Interrogation sur le mardi 11. Idée: cortège jusqu'au rectorat de Créteil vendredi.

16. Lycée Balzac, Mitry Mory: blocage des Term et Prem, tracts, contact avec les profs et la section syndicale, groupes de Sec un peu moins organisés, pas d'incidents majeurs. Profs bien mobilisés auparavant contre Blanquer. Heure syndicale mercredi pour discuter des suites. Ils ont créé un collectif contre les réformes Blanquer.

17. Lycée Maupassant, Colombes: vendredi blocus avec feux de poubelle, 4 élèves embarqués, une personne hospitalisée, jeudi blocus pacifique avec chaîne humaine qui a marché à 10h. Plus de cours depuis jeudi 10h. Le Proviseur demande aux élèves de rentrer chez eux mais il ne ferme pas le lycée. Vendredi grève majoritaire des profs en soutien des élèves. Les élèves s'organisent, rédigent des revendications, ils prévoient de continuer à bloquer. Depuis jeudi la police est restée à l'écart.

18. Lycée Casner, Cergy: blocus partiel du lycée mardi, la police anti-émeutes est arrivée, jets de projectile, élèves chargés et gazés, les élèves se sont réfugiés dans le gymnase, ils se sont fait gazer dans le gymnase, la Proviseure adjointe est intervenue et s'est fait gazer. Finalement: pillage d'un magazin Lacoste à côté / Vendredi: début de blocus avec des élèves de l'extérieur / Lundi: blocus raté/ La Proviseure empêche les élèves de bloquer.

19. Lycée Clémenceau, Villemonble: Grève votée par 30/40 pour vendredi 14 décembre.

20. Lycée Delacroix, Drancy: Lundi dernier blocus et retournement de voiture, forces de l'ordre mardi 4 décembre. Réunion intersyndicale jeudi dernier.

Région de Toulouse: collectifs - plusieurs AG de coordination/ Une vingtaine de bahuts / Blocages dans plusieurs lycées, violences à Toulouse de la part de la police et parfois des personnes extérieures, incendies, affrontements avec la police / AG mercredi 5 vote d'une grève pour le mardi 11 décembre et 19 décembre / Rennes:plusieurs établissements en grève mardi 11 décembre / ACTIONS FLASH prévues jeudi matin 10h à destination de la presse pour soutenir les lycéens. Répression policière brutale dans plusieurs établissements à Toulouse. Actions à venir: grève du mardi 11, actions flash, nuit du jeudi avec occupation des établissements. Volonté de synchroniser des actions (grèves, occupations...)

Rennes: on doit afficher notre soutien et dénoncer les actes de violence, mais c'est important de ne pas oublier la réforme, pour éviter que le débat ne se concentre sur la violence.

21. Lyon, Vaux-en-Velin: Vendredi 30 novembre, blocus qui s'est poursuivi la semaine suivante. Calme. Violences, voitures brûlées, police munucipale agressive, flashball à 2 ou 3 mètres en visant la tête, campagne d'intimidation permanente, 3 arrestations, 2 en comparution immédiate, 1 qui passe dans 8 mois (jet de projectile)/ Enseignants devant le lycée, la Direction apaise. A Lyon, violences dans l'Est lyonnais/ Mlanifestation à Lyon vendredi matin/ AG 400 lycéens à la Bourse de Lyon, appel à manifester / Calme le lundi 10 décembre. Pas de manif prévue le mardi 11 décembre. Grève jeudi, parcours déposé par les lycéens soutenus par les syndicats. Pas d'appel des syndicats, flottement. AG de profs mardi 11 décembre.
Cette semaine les syndicats ne se positionnent par réellement pour le moment.

22. Lycée Charles de Gaulle, Rosny, et Montreuil: à Montreuil les élèves d'autres lycées viennent bloquer, les élèves du lycée sont peu organisés/ grosses tensions entre profs et aucun soutien des profs. Rosny est plus mobilisé que Montreuil. 4 GAV. Mardi 11 décembre HIS.

23. Lycée Mozart, Blanc-Mesnil: très mobilisés, depuis jeudi plus de cours, alliance avec le lycée pro d'à côté, des jeunes un peu masqués viennent brûler des poubelles ou incendire des voitures / les policiers ne sont pas intervenus / Question de la fermeture: la Proviseure a maintenu le lycée ouvert et a ordonné aux professeurs de rentrer, et l'inspectrice présente ce jour-là a pris ses jambes à son cou, elle a pris sa voiture et elle est partie. Les collègues ont écrit un texte, 40 signataires. Volonté de faire le lien avec les gilets jaunes. Les parents soutiennent le blocus et dénoncent la représentation permanente des violences par les média. Revendication de justice sociale.

24. Lycée Jean Rostand, Villepinte: blocus depuis jeudi. Feux de poubelle. Tentative d'intrusion. AG des profs jeudi, droit de retrait et grève pour le lendemain. Lundi 10 décembre feu de poubelle et tentative d'intrusion. Le Proviseur a fait évacuer les élèves. Les collègues ont voté une grève pour le mardi 11 décembre et les collègues ont aussi voté la grève vendredi 14 décembre.
25. Lycée Maurice Utrillo, Stains: blocages depuis mardi dernier, les profs ont assuré la sécurité du Parvis, et le Proviseur refuse de fermer le lycée. Les collègues ont demandé au Proviseur de fermer. Un gendarme a été nommé Proviseur ajoint depuis le 5 novembre. Départs de feu dans le lycée, mais le Proviseur a voulu maintenir le lycée ouvert malgré l'incendie à l'intérieur. Vendredi 14 décembre les collègues seront en grève. Appel à un rassemblement vendredi 14 au Métro Saint-Denis Université contre la répression policière du mouvement lycéen.
26. Lycée Paul Eluard, Saint-Denis: blocages lundi dernier, encore ce lundi 10 décembre, des éléments extérieurs bloquent, présence policière importante mais en retrait. Heure syndicale mardi 11 décembre.
Projets des élèves: AG vendredi et marche de République jusqu'au Ministère. Groupe SNAP avec organisateurs de lycées différents (Aulnay, Créteil, 10 villes environ). Projet de manifester tous ensemble vendredi.

27. Ecole à Nanterre: soutien au mouvement. 3000 étudiants mobilisés lundi 10 décembre à la fac de Nanterre (contestation du prix pour les étudiants étrangers, etc...)
28. Un collège de St-Denis (qui n'est pas intervenu)

2- Actions

  • Mardi 11 décembre 12h : Manif des élèves à Saint-Michel
  • Jeudi 13 décembre : Nuit d'occupation des lycées
  • Vendredi 14 décembre 9h30 : Rassemblement au Rectorat de Créteil
  • Vendredi 14 décembre 12h30 : Manifestation MASSIVE appelée par tous les syndicats nationaux à partir de République (SNES, FO, SUD, CGT appellent à la grève vendredi). Rdv TPMZ à 12h au métro Temple.
  • Vendredi 14 décembre 17h : Rassemblement au Métro Saint-Denis Université contre la répression du mouvement lycéen.

Source : https://www.facebook.com/559673084219125/post…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

rectificatif point 14

Par Anonyme, le 12/12/2018 à 19:18

le SNES, SUD EDUCATION et FO ont refusé de sièger! Merci de rectifier.