Réagir (2)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 16 mars 2019 à 13h12

7 parties : 1 2 3 4 5 6 7

Attention: ceci est la manifestation du 16 mars

Voir la manifestation interprofessionnelle du mardi 19 mars
Voir la manifestation Gilets jaunes du samedi 23 mars


1 2 3 4 5 6 7

Contre le racisme d'État et les violences policières

Marche des Solidarités

Parcours confirmé:
Madeleine > Opéra > grands boulevards > République > Bd. Magenta > Stalingrad

Un hommage sera rendu à 13h aux victimes de l'islamophobie, suite à l'attentat en Nouvelle Zélande.

Attention : La Marche partira avant 14H de la place de la Madeleine pour assurer le croisement avec la Marche du siècle à Opéra.

Des prises de parole auront lieu à l'arrivée de la Marche à Stalingrad. Le village à Stalingrad sera constitué de stands pour les collectifs et de cantines pour la restauration. Une scène est prévue.

Départs locaux:

  • St Denis : Mairie à 12H avec la CSP93…
  • Paris 13e : Devant foyer Olympiades à 12H30 avec la CSP1
  • Argenteuil : Gare d'Argenteuil à 12H avec la CSP95, Collectif Ali Ziri, Gilets Jaunes…
  • Aubervilliers : 12H du foyer Schaeffer au 22-24 rue de Saint-Denis à Aubervilliers, accès par le 26-30 rue de Valmy
  • Pantin : départ à la fin de la manifestation locale intersyndicale/Gilets jaunes à 12H - métro Hoche
  • Paris République : 12H avec la CSP75
  • Paris 17e : 12H au foyer St Just avec la CSP 17-St Just
  • Paris 18e : 11H au métro Château-Rouge avec ZSP18, Collectif Droits et libertés…
  • Paris 20e : 12H place Ménilmontant avec CSP20, 20è Solidaires, MFC…
  • Aulnay-sous-Bois : avec La révolution est en marche
  • Montreuil : 12H à Mairie de Montreuil
  • Persan-Beaumont : avec le Comité Adama
  • Vitry : 12H à la gare RER C de Vitry-les-Ardoines avec le CTSP Vitry

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/64469
Source : message reçu sur la liste RESF-75 le 13 mars 10h
Source : https://blogs.mediapart.fr/marche-des-solidar…


Ensemble face à l'oppression et la répression : Riposte populaire !

Nous, familles des victimes tuées, violées, mutilées, blessées par la police ;
Nous, migrant.e-s chassé.e-s, torturé.e-s, traumatisé.e-s, persécuté.e-s par l'État et le système des frontières ;
Nous, habitant.e-s des quartiers populaires harcelé.e-s et humilié.e-s au quotidien par les forces de police et ciblé-e-s par le racisme d'État ;
Soutenu.e-s par des collectifs, des associations, des syndicats et des partis politiques ;
Nous marcherons ensemble, contre le racisme d'État et les violences policières

Samedi 16 mars 2019 à 13h12, Place de la Madeleine à Paris.

Dans un contexte où les violences policières, d'abord principalement exercées dans les quartiers populaires, s'étendent de plus en plus à toute la société.

Dans un contexte d'état d'urgence constitutionnalisé où nos libertés reculent et les violences d'État gagnent du terrain contre l'ensemble de la population, avec notamment depuis le 17 novembre plus de 1000 condamnations, près de 3000 blessé.e-s, dont une centaine gravement, et plus de 20 mutilé.e-s et 1 morte Mme Zineb Redouane.

Dans un contexte où le racisme d'État progresse, nous protesterons, contre la logique du capitalisme qui divise pour mieux régner et briser le tissu social, contre l'apologie de la haine de l'autre, contre le délit de solidarité, contre toutes les formes de discriminations qui privent leurs victimes de leurs droits à l'embauche, au logement, à la santé, à l'éducation.

Nous protesterons contre l'impunité policière et pour la mémoire de celles et ceux morts sous les coups des violences policières.

Nous manifesterons pour le droit d'exister et de protester, pour le droit d'être ce que nous sommes et pour le droit d'exprimer publiquement nos opinions politiques.

Nous manifesterons pour construire une société égalitaire fondée sur la justice, la vérité et la dignité de chacun.e.

Ensemble, pour exiger un autre modèle de société :

  • Vérité et Justice pour toutes les victimes de violences policières et du système des frontières
  • Interdiction de la Clé d'étranglement, du Pliage et du Plaquage ventral (Techniques d'immobilisation mortelles utilisées par la police) et des contrôles au faciès
  • Retrait des LBD, des Flashball, de tous les types de grenades et du pistolet à impulsion électrique
  • Régularisation de tous les sans-papiers et abrogation de la loi asile-immigration
  • Liberté de circulation et d'installation et fermeture des centres de rétention
  • Abrogation de toutes les lois xénophobes et racistes
  • Égalité des droits dans l'accès au logement avec ou sans papiers, l'emploi, la retraite, la formation et la santé
  • Droit des résidents des foyers à un logement décent et stable, qu'il soit individuel ou collectif
  • Droit à la vie privée, droit d'héberger, droit de maintenir ses pratiques culturelles de solidarité et d'entraide dans les foyers.

Signataires :

des collectifs de sans-papiers :

CEESSP (Collectif étudiants étrangers Lyon), CISPM (Coordination Internationale des Sans-Papiers et Migrant-e-s, CSP 17-Foyer St Just, CSP20, CSP59, CSP75, CSP95, Collectif Schaeffer d'Aubervilliers, CTSP Vitry, Droits Devant !!

des collectifs et associations de victimes et de familles de victimes des violences policières :

Assemblée des blesséEs, Collectif Justice pour Angelo Garand, Collectif Justice et Vérité pour Ali Ziri, Collectif Justice et Vérité pour Babacar Gueye, Collectif des mères solidaires, Collectif Urgence Notre Police Assassine, Comité Vérité et Justice pour Adama Traoré, Comité Vérité et Justice pour Gaye Camara, Comité Vérité et Justice pour Lamine Dieng, Comité Vérité et Justice pour Wissam El Yamni, Collectif Vies Volées, du Copaf (Collectif pour l'avenir des foyers),

et de :

20è Solidaires avec tou-te-s les migrant-e-s, Action Antifasciste Paris-Banlieue (AFA Paris-Banlieue), Act-Up Paris, AFD International, Assemblée citoyenne de Paris 14, Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (ACORT), Assemblée de la Multicontinentale, Association Culturelle des Travailleurs Immigres de Turquie (ACTIT), Association Femmes Plurielles, Association Hirondelle de Martigné-Ferchaud (35), Association de Solidarité et d'Information pour l'accès aux droits des étrangers extra communautaire (ASIAD), Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF), ATTAC-Rennes, Association pour la paix en Syrie, Association WISE, Centre de recherche et d'information pour le développement (CRID), Cercle Louis Guilloux, CADTM France, Collectif Cases Rebelles, Collectif de Défense des jeunes du Mantois, Collectif Faty Koumba, Collectif Irrécupérables, Collectif de Lutte AntiCapacitiste (CLAC), Collectif solidarité migrants Paris Centre, Collectif de soutien de l'EHESS aux sans-papiers et aux migrant-es, Collectif Ni guerre Ni état de guerre, Collectif Ivryen de Vigilance Contre le Racisme (CIVCR), Comité contre les violences policières à Pantin, Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l'Homme en Tunisie (CRLDHT), D'ailleurs Nous Sommes d'Ici 37, D'Ailleurs Nous Sommes d'Ici 67, Désarmons-les, DesLitsSolidaires, DiEM25 France, Droit au Logement (DAL), Droits Ici Et Là-bas (DIEL), Fédération des associations de solidarité avec tous-te-s les immigré-e-s (FASTI), Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR), Femmes Egalité, Femmes en lutte 93, Fondation Frantz Fanon, Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires (FUIQP), La Chapelle Debout!, La Révolution est en Marche, Le paria, Rassemblement Citoyen En Normandie, Réseau Euro-Maghrébin Citoyenneté et Culture (REMCC), Réseau Foi et Justice Afrique Europe, Réseau de Ravitaillement des Luttes en Pays Rennais, Riposte antifasciste, Survie Ile de France, Tous Migrants, Union Juive Française pour la Paix (UJFP), Union des Tunisiens pour l'action citoyenne (UTAC), Zone de Solidarité Populaire 18 (ZSP18),

ASSO-Solidaires, CNT Education, Emancipation tendance intersyndicale, Fédération Sud-PTT, Section CGT de la Cite Nationale de l'Histoire de l'Immigration, Syndicat de la Médecine Générale, Union syndicale Solidaires,

AL, FI Bas-Rhin, NPA, OCL Paris, PCOF, PIR,

affiche-marche-16-mars-bat-01-2

Source : message reçu sur ensemble-faldi le 14 février 18h
Source : https://fr-fr.facebook.com/events/14922000609…
Source : message reçu sur ensemble-faldi le 3 février 18h
Source : message reçu sur ensemble-faldi le 1 octobre 16h


1 2 3 4 5 6 7

Madeleine : hommage aux victimes de l'islamophobie

Communiqué de la Marche des Solidarités

L'islamophobie tue. Le racisme d'Etat tue. Un hommage aux victimes assassinées en Nouvelle-Zélande, uniquement parce que musulmanes, sera rendu ce 16 mars à 13H00 au départ de la Marche des Solidarités. Ci-dessous le communiqué de la Marche des Solidarités.

La Marche des Solidarités qui lutte dans un cadre collectif et unitaire contre tous les racismes d'Etat, condamne fermement l'islamophobie qui structure nos sociétés. C'est cette même islamophobie d'Etat, distillée par les pouvoirs politiques, qui a permis le crime de masse perpétré dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande qui a fait 49 morts au moins et plusieurs dizaines de blessés.

Nous vous appelons à rejoindre la Marche des Solidarités dès 13h00 métro Madeleine où un hommage sera rendu aux victimes de l'islamophobie, assassinées parce que musulmanes.

Source : https://blogs.mediapart.fr/marche-des-solidar…


1 2 3 4 5 6 7

Marche des solidarités

Union syndicale Solidaires

L'Union syndicale Solidaires appelle à participer à la Marche des solidarités qui se tiendra ce samedi 16 mars contre les violences policières et le racisme d'Etat. Cette journée s'inscrit dans les initiatives internationales contre le racisme.

Il s'agit pour notre organisation syndicale d'affirmer sa solidarité avec les victimes des violences policières dans les quartiers populaires comme encore récemment à Grenoble ou quand ces victimes sont des manifestant-es dans les mobilisations syndicales ou celles des Gilets jaunes…

Nous réclamons la fin des violences, l'interdictions des LBD et des grenades désencerclement, comme la fin des contrôles au faciès, du harcèlement policier dans les quartiers qui sont le prélude à un grand nombre des violences. Nous exigeons que la justice fasse son travail et cesse de protéger les policiers fautifs. Nous serons aux côtés des familles.

Cette journée antiraciste sera aussi l'occasion d'une nouvelle grande manifestation des sans-papiers et migrant-es. La régularisation, la liberté de circulation et d'installation sont les moyens de lutter contre le trafic des êtres humains, le travail illégal à bas coût, les conditions indignes d'existence. Après la grande journée des migrants du 18 décembre et le lancement d'une campagne pour des régularisations massives, c'est une nouvelle occasion de manifester pour ces objectifs.

Le 16 mars, de nombreuses manifestations auront lieu, Gilets jaunes, climat, antiracisme et violences policières, pour l'Union syndicale Solidaires ces combats pour la justice sociale et climatique et l'égalité des droits doivent se renforcer. Nous participerons à ce qui pourra permettre de l'affirmer notamment en mettant un genou à terre à 15h et en levant le poing.

Source : https://solidaires.org/Marche-des-solidarites…


1 2 3 4 5 6 7

Justice pour Angelo, soutien à la famille Garand !

Angelo Garand : préjugé coupable de sa mort

Voilà un an, dix mois et sept jours que notre proche Angelo Garand, un Voyageur de 37 ans, a été tué de 5 balles dans le thorax par deux gendarmes de l'Antenne du GIGN de Tours, le jeudi 30 mars 2017, vers 13h, à Seur. Six mois plus tôt, détenu pour vol à Vivonne, il n'avait pas regagné sa cellule, restant auprès des siens après une journée de permission de sortie familiale. Il savait qu'il aurait un jour à en payer le prix, avec un allongement de sa peine, mais n'aurait jamais pensé qu'il lui en coûterait la vie. Le 30 mars 2017, Angelo venait de rejoindre la famille réunie autour d'une grillade chez ses parents, quand le commando de l'AGIGN a pris d'assaut la propriété, mettant les convives à terre et en joue dans les cris, agenouillant et menottant les hommes dans le dos, fouillant brutalement les lieux. Les militaires allaient repartir quand un léger bruit s'est fait entendre, attirant leur attention vers une petite remise où Angelo s'était par réflexe réfugié à leur arrivée. Alors tout s'est précipité. Au lieu de rester postés à l'extérieur, près de la seule issue possible, en demandant à leur « target » (cible) de se rendre, cinq hommes ont couru dans la grange et immédiatement leurs tirs ont retenti, sans sommations. Puis, contrastant avec les hurlements de nos proches, un long silence a régné à l'intérieur du réduit.(...)

Les non-dits du non-lieu

Notre appel du non-lieu a été examiné le jeudi 10 janvier par la Chambre de l'instruction de la Cour d'Appel d'Orléans, dans un entre-soi judiciaire dont nous étions exclus. Le déroulement de l'audience laisse peu d'espoir quant à la décision qui sera rendue ce jeudi 7 février. L'attente a été longue dans les couloirs du tribunal, pendant que nos avocats plaidaient en notre nom, afin que la justice daigne ouvrir l'indispensable procès concernant la mise à mort d'Angelo. C'est la condition pour que nous les plaignant⋅es ayons enfin le droit de parler en personnes, face à la partie adverse, dans l'enceinte d'un tribunal. Nos proches qui ont vécu le cauchemar d'être présents au moment des faits, doivent pouvoir en témoigner. Les tueurs d'Angelo, leurs collègues, leurs hiérarchies, doivent être confrontés aux incohérences et aux invraisemblances entachant leurs déclarations, afin que soient publiquement mises en lumière les zones d'ombre du dossier.

Quelle nécessité, quelle proportionnalité y avait-il à envoyer, pour interpeller Angelo, un commando de l'AGIGN à l'assaut de notre réunion familiale, en présence d'un enfant de 3 ans, sinon en raison de notre étiquette de « membres de la communauté des gens du voyage » comme le disent et l'écrivent les autorités ? (...)

Le cycle des mises à morts et de leurs commémorations ne s'arrêtant jamais, nous étions présent⋅es de toute notre affection auprès de la famille El Yamni le 5 janvier dernier à Paris, pour Wissam sept ans après son interpellation mortelle. Le 19 janvier nous avons rejoint à Béthune la première douloureuse Marche de la famille Lenfant pour Henri, un autre Voyageur tué par un membre d'une autre Antenne régionale du GIGN, celle de Reims. Faute de pouvoir faire le déplacement, nos pensées accompagnerons la famille Camara, pour Gaye un an après, ce 9 février à Champs-sur-Marne. Puis après la Marche des Solidarités contre le racisme d'État et les violences policières le 16 mars à Paris, nous vous donnons rendez-vous le 30 mars à Blois pour commémorer Angelo deux ans après, et nous renforcer solidairement, dignement et tendrement dans nos luttes communes si dures.

Depuis le premier cri de vie, nous sommes impuissants face à la mort,
ne laissons pas s'installer l'impuissance face à l'injustice.

La famille Garand et ses soutiens,
Le 6 février 2019

Source : http://collectif-ali-ziri.over-blog.com/2019/…


1 2 3 4 5 6 7

Manifestation

Copaf, Collectif pour l'avenir des foyers

Rendez-vous avec les drapeaux Copaf

  • Nous voulons des résidences pour travailleurs isolés avec les droits de locataires
  • Non au "logement accompagné" avec ses contrôles et son paternalisme colonial
  • Non aux expulsions sans relogement
  • Pour le droit inconditionnel d'héberger un proche
  • Pour le droit complet à une vie privée, possibilité de changer les serrures, de refuser l'entrée des gérants;
  • Pour la co-gestion avec le comité de résidents des salles collectives
  • Pour le maintien d'une vie collective forte et diversifiée (restaurants sociaux, salles de formation, de réunion)
  • Pour les mêmes droits de représentation et de contrôle que les amicales de locataires
  • Pour la participation des délégués aux commissions d'attribution des logements

Source : message reçu sur infos foyers le 12 mars 12h


1 2 3 4 5 6 7

Manifestation - cortège étudiant

Carrés rouges et Gilets jaunes

Les carrés rouges sont frai-che-s et déter pour le samedi 16 !

[ Voir les autres manifestations Gilets jaunes à Paris du samedi 16 mars ]

Les carrés rouges sont frai-che-s et déter pour le samedi 16 ! Cette fois, nous rejoignons à la Marche de Solidarités contre le racisme d'État et les violences policières. RDV donc à midi, Place de la Madeleine !

Nous appelons à toutes les Universités à converger pour former un cortège national étudiant des carrés rouges ! Foulons les pavés de Paris tou-te-s ensemble !

Pour savoir en direct où rejoindre le cortège étudiant, suivez le canal Telegram : t.me/carresrougessamedi

Nous nous organisons contre l'augmentation des frais de scolarité universitaires pour les étudiant·e·s extra-européen·ne·s. Comme les Gilets Jaunes, notre énergie et notre détermination ne connaîtront aucune limite et aucune frontière : ce projet, qui s'inscrit dans une politique générale d'accroissement des inégalités, ne sera jamais appliqué en France.

Nous dénonçons cette mesure raciste, néolibérale et excluante. Elle est le prolongement de politiques racistes, classistes et capitalistes que les gouvernements successifs infligent depuis des années aux étudiant·e·s étrangèr·e·s sans papier et, de manière générale, aux milieux populaires, notamment avec la réforme ParcourSup. Cette mesure est donc bien un pas de plus vers la marchandisation de l'enseignement et nous refusons ce modèle.

Plus largement, il s'inscrit dans une politique d'accroissement de toutes les formes d'exploitation, contre laquelle se mobilisent les Gilets Jaunes. Nos luttes s'inscrivent dans un même mouvement, celui d'une exigence de justice sociale.

C'est pourquoi nous appelons toutes et tous les étudiant·e·s, enseignant·e·s et autres membres de la communauté universitaire à se retrouver, tous les samedis à midi, tant que ne sera pas garantie la gratuité de l'accès à l'université, afin qu'elle puisse jouer son rôle d'émancipation.

Pour être informé·e·s en direct des actualités de la mobilisation, suivez le canal Telegram t.me/carresrougessamedi

On étudie ici, on travaille ici : on reste ici !

#PayeTesFrais #UniversitéOuverte

Source : https://www.facebook.com/events/1004233109775…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Attention: LA MARCHE EST BIEN SUR LE SAMEDI 16 MARS

Par Anonyme, le 06/03/2019 à 13:02

Une erreur s'est glissée au début d'un commentaire fait par nous. C'est SAMEDI 16 MARS (non 26, qui n'est pas un samedi) qu'a lieu la MARCHE DES SOLIDARITÉS, à l'appel de nombreuses organisations. Chacun aura rectifié lui-même.

Cette manifestation commune à toute l'Europe, a été fixée collectivement le 13 octobre à Athènes, face à la remontée de partis fascistes dans toute l'Europe (Italie, avec la Ligue du Nord, Allemagne, avec l'AfD, AUtriche, avec le FPÖ, Grèce, Suède, Belgique, et bien sûr France, avec le RN qui montre le très mauvais exemple)

C'est en prévision des scores fascistes annoncés pour le 26 mai (voilà le chiffre qui s'est glissé dans le commentaire en question), et pour les empêcher, que cette Journée Internationale a été décidée.

Il est important qu'il y ait du monde, il faut REMOBILISER CONTRE LE RN, c'est une bataille de longue haleine, les barrières sont tombées, il faut les rétablir, la réprobation n'est plus la même, il faut la rétablir, c'est très dangereux de laisser la mobilisation anti-RN en service minimum, voire au point mort. On peut dire: "La réprobation, ce n'est que de la morale. En acceptant quelques drapeaux bleu-blanc-rouge, on récupérera peut-être des électeurs." Eh non, hélas! Le drapeau bleu-blanc-rouge, oui, n'est que de la morale, et la fuite en avant ne mène nulle part, mais la solidarité internationale contre la remontée du fascisme peut devenir une force matérielle si nous demandons des mesures matérielles concrètes contre le RN et les autres partis fascistes en Europe et ailleurs. Ces mesures ne seront-elles pas demain le premier geste de tout pouvoir populaire sérieux qui voudra tenir la contre-révolution nationaliste en respect? Nous censurer nous-mêmes (en nous laissant impressionner par le nombre d'électeurs) est une grave erreur: les Allemands l'ont commise en 1929-1932, et avant eux les habitants de tous les pays en 1914 (car les partis "patriotiques" ne manquaient pas d'électeurs et tous les partis avaient même obligation d'être patriotiques, pendant qu'on usinait les canons pour la boucherie). Il ne faut pas la reproduire: depuis plus de 100 ans, les capitalistes ne savent plus que fabriquer, vendre, utiliser et faire utiliser les armes... et propulser les partis comme le RN, les renflouant à chacun de leurs crimes; et, en France, en nous faisant même payer (la subvention électorale) pour les entretenir sous prétexte de dispute-bidon père-fille Le Pen. Si nous l'ouvrons contre Macron mais la fermons contre le RN ("trop fort" pour être attaqué), nous signons notre arrêt de mort,

à bientôt place de la Madeleine, 13H, SAMEDI 16 MARS. Et bien sûr sans "incidents": ils ne profitent qu'au RN, quand ils ne sont pas directement téléguidés par lui.

Lien :

fb.me/riposteantifascistepage

DES CHOSES QUI VONT SANS DIRE, ET ENCORE MIEUX EN LES DISANT: par ex: STOP RN!

Par Anonyme, le 11/01/2019 à 00:57

La manifestation de soutien aux migrants du mardi 18 décembre (à Paris de République à Gare du Nord) a été un succès : 4000 personnes environ, le soir, en semaine, ce n'est pas mal.

La Marche des Solidarités du samedi 26 mars a cette année une grande importance avec des élections européennes du 26 mai. Cette Journée internationale a été proposée collectivement face à l'avancée de la réaction nationaliste et approuvée à la Conférence Internationale d'Athènes des 11-13 octobre, avec représentants d'Allemagne Espagne, Autriche, France, Grèce, etc. date approuvée le 20 octobre en Angleterre (Stand up to racism).

En France, nous sommes concernés car les capitalistes ont mis le RN sur la rampe de lancement. Profitant de l'impopularité de Macron (demain, d'un autre), ils tiennent à ce que l'acceptation de Le Pen, un jour ou l'autre, se réalise et qu'on se réconcilie entre « bons Français ».

Plus nous serons le 16 mars, moins il y aura de pente à remonter le 26 mai. Venons nombreux, apportons les pancartes anti-RN.(Elles pourront resservir pour le 1er Mai). Contre le nationalisme, la réaction, le racisme et le fascisme, solidarité internationale des travailleurs !

Lien :

fb.me/riposteantifascistepage