Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 4 octobre 2015 à 18h

Soirée et concert de

soutien aux manifestants interpellés - lutte des migrants

Soirée et concert de soutien avant le procès du 9 octobre

Bar et restauration toute la soirée, entrée à prix libre

Plus d'informations sur le procès ici:
https://paris.demosphere.net/rv/41360

Soirée de soutien aux 4 poursuivis par Emmaüs

Dimanche 4 octobre 2015, après la manifestation de solidarité avec tous les migrants à partir de 18h au CICP

Entrée à prix libre

  • 18h30 : Discussion sur la situation des migrant-es et les luttes en cours à Paris
  • 20h00 : Musique acoustique

et aussi Bar & Restauration toute la soirée

Mardi 11 août 2015, plusieurs migrant-es du centre d'hébergement Emmaüs dans le 14ème arrondissement entament une grève de la faim. Hébergé-es dans ce centre depuis le 28 juillet, jour d'une énième expulsion du campement de lutte de la halle Pajol. Ils/elles revendiquent des meilleures conditions d'hébergement et une accélération de leurs démarches de demande d'asile.

Le lendemain, ils/elles appellent des personnes solidaires rencontrées pendant la lutte pour leur faire constater la situation dans laquelle ils/elles se trouvent. Face au mépris du personnel d'Emmaüs, les migrant-es décident d'occuper le centre pour demander la venue du directeur de l'OFPRA, d'un responsable d'Emmaüs et de la mairie pour entamer une négociation avec eux. Pour toute réponse, ils/elles n'ont obtenu que l'intervention massive de la police. 4 personnes ont alors été arrêtées et placées en GAV. Placées sous contrôle judiciaire, elles passeront en procès pour « séquestration » et « refus de se soumettre aux prélèvements biologiques » le vendredi 9 octobre 2015 à 9h30 au TGI de Paris.

Appel à soutien lors du procès, le 9 octobre, ici

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/41965
Source : message reçu sur résistons rezo le 30 septembre 18h
Source : message reçu sur résistons rezo le 27 septembre 22h
Source : http://www.cip-idf.org

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir