Réagir (21)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mardi 15 octobre 2019 à 14h

16 parties : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Manifestation nationale à Paris des pompiers et des hôpitaux

Trajet / parcours: rendez-vous à 12h, République. Départ à 14h
Place de la République > Pl. de la Bastille > Place de la Nation

Cette mobilisation, initiée par l'intersyndicale des pompiers a été rejointe par un appel intersyndical du secteur de la santé et de l'action sociale.

Rendez-vous particuliers:

  • 13h00: Départ collectif du Hall B de l'hôpital Delafontaine St Denis
  • 13h30: Départ collectif de l'hôpital Cassanova St Denis
  • Bientôt, ici, sur Démosphère, d''autres rendez-vous particuliers

Communiqué unitaire Pompiers

FA-FPT , CGT, Avenir Secours, FO SIS, SPA SDIS CFTC, UNSA, CFDT

Après trois mois d'actions et de sollicitation auprès du ministère de l'intérieur, aucune réponse formelle n'a été apportée ce jour aux partenaires sociaux.

Mardi 15 octobre 2019 à Paris: manifestation nationale

L'intersyndicale réunie en date du 10 septembre 2019 prend acte de ce silence.

En conséquence, elle appelle tous les sapeurs pompiers et agents des SDIS à participer à la manifestation nationale.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/72863
Source : https://www.cgtdessdis.com/appel-a-manifestat…
Source : http://www.frontsyndical-classe.org/2019/09/u…


Tous unis pour défendre notre système de Santé

CGT-USAP, SUD AP-HP, FO AP-HP, UNSA, CFE-CGC, CFTC

Sous effectifs, manque de lits, salaires :
« Tous unis, nos syndicats appellent à la mobilisation des salariés et des usagers pour défendre notre système de Santé »

Ce sont 8,4 milliards d'économies imposées aux hôpitaux, entrainant la fermeture de 100.000 lits, de 95 services d'urgences et la disparition de la moitié des maternités sur le territoire en 20 ans !

Les mobilisations en cours appellent à l'élargissement et à la convergence des salariés des différents secteurs d'activités dans la

Santé et l'Action Sociale. Nos revendications sont partagées et doivent être gagnées pour tous. L'absence d'écoute du gouvernement produit une profonde colère qui s'exprime depuis plusieurs mois.

Nos revendications sont les suivantes :

  • Recrutement de professionnels supplémentaires immédiatement (10 000 pour l'AP-HP) et la titularisation des contractuels
  • Revalorisation générale des rémunérations et reconnaissance des qualifications des professionnels
  • Renforcement des moyens financiers augmentation des budgets hospitaliers d'au moins 5% minimum (ONDAM : objectif national des dépenses d'assurance maladie)
  • L'arrêt de toutes les fermetures d'établissements, de services et de lits et le retrait du projet « Nouvelle AP-HP »
  • De réelles mesures qui garantissent l'accès, la proximité et l'égalité de prise en charge pour la population sur tout le territoire.
  • L'amélioration des conditions des salariés pour une meilleure vie au travail et une articulation avec leur vie familiale et sociale.
  • Une juste reconnaissance de la pénibilité de nos métiers pour un départ anticipé à la retraite

Stoppons la casse des services publics, du service public hospitalier et de l'AP-HP.

Mobilisation le mardi 15 octobre 2019

Tous ensemble, Hospitaliers et pompiers,

Départ de la manifestation à 14h de République ->Bastille ->Nation

Source : https://www.syndicat-infirmier.com/Mobilisati…
Source : http://www.frontsyndical-classe.org/2019/10/h…


Pompiers: réunion Intersyndicale et comité des financeurs

FA-FPT , CGT, Avenir Secours, FO SIS, SPA SDIS CFTC, UNSA, CFDT

Le 9 octobre 2019 l'intersyndicale a été reçue pendant une heure par le comité des financeurs (maires de France et départements de France).

Après un rappel de nos revendications légitimes, la partie de ping-pong entre les financeurs et l'État n'est pas prête de se terminer.

Après nous avoir réaffirmé que nous faisons un métier formidable et que nous sommes indispensables, nos financeurs nous opposent les contraintes financières de l'État et refusent de s'engager à ce stade.

Messieurs BUSSEREAU et BAROIN rencontrent demain le ministre de l'Intérieur pour évoquer, entre autres, certaines de nos revendications.

Pour que cesse ce jeu de dupes, l'intersyndicale demande à être reçue par le Premier ministre et les financeurs lors d'une même réunion dans les plus brefs délais.

Plus que jamais l'intersyndicale appelle à un rassemblement massif des sapeurs-pompiers et de tous les agents des SDIS de France.

Nous vous attendons nombreux à Paris place de la République à partir de 12 h, le 15 octobre 2019.

« Nous savons ce que vous faites pour nous, et nous savons ce que nous vous devons » BUSSEREAU Dominique le 9 octobre 2019...

Source : https://www.faspp-pats.org/2019/10/communique…


Manifestation - appel du Collectif Inter-Urgences

Manifestation Nationale à Paris

Collectif Inter-Urgences

Face au mépris constant des Ministères depuis plusieurs mois malgré les différents mouvements sociaux, l'urgence des situations des hôpitaux et structures pré-hospitalières, la perte de sens de nos métiers, leur pénibilité non reconnue, et leur diminution d'attractivité,

Le Collectif Inter-Urgences appelle l'ensemble des personnels hospitaliers, des EHPAD, de la psychiatrie, des maternités, soignants médicaux et non médicaux, administratifs, travailleurs sociaux… et l'ensemble de la chaîne de secours,
Appelle à une grande manifestation commune à tous les acteurs :

Le 15 octobre 2019
A Paris
Rassemblement 12h République pour un départ à 14h ➡️ Nation

Thème :
Stop à la réorganisation par la pénurie ( budget hospitalier à la baisse = hôpital à feu et à sang
Soutien aux pompiers et à leurs revendications (revalorisation de la prime de feu, protection de la santé et de la sécurité des agents, recrutements d'emplois statutaires)

Pour des conditions de travail et d'accueil respectant la qualité des soins, pour le respect de la dignité des patients et pour l'accès aux soins, nous demandons :

  • Une revalorisation de nos métiers
    300€ net d'augmentation, soit l'équivalent de 80 points d'indice supplémentaires en faveur de l'attractivité des professions hospitalières
  • Une revalorisation structurelle
    Arrêt des fermetures de lits, services et lignes de SMUR
  • Une revalorisation des effectifs
    Acter immédiatement un rattrapage à hauteur des besoins remontés service par service.

Parce que nous soutenons la mobilisation sous toutes ses formes, nous travaillons avec les organisations syndicales et suivons l émergence des collectifs inter hôpitaux et inter blocs.

Les secours et l'hôpital de demain c'est nous et c'est maintenant !

Source : https://www.facebook.com/events/4456739193781
Source : https://www.interurgences.fr/2019/10/15-octob…


Ensemble

pour défendre notre système de santé et d'action sociale

CFE- CGC, CFDT, CGT, FO, SUD, AMUF, Inter Urgences, PP, CNDMHP

En grève depuis mars dernier, les services d'urgence montrent la voie aujourd'hui. Ce mouvement démontre que, même dans un contexte contraint, la lutte paie.

Les mobilisations en cours appellent à l'élargissement et à la convergence des salarié.e.s des différents secteurs d'activités dans la Santé et l'Action Sociale qui portent des revendications partagées qui doivent être gagnées pour tous.

Sous effectifs, manque de lits, salaires : on constate une multiplication des conflits et des luttes menées dans les établissements de Santé qui touchent tous les secteurs d'activités.

Au-delà de l'important mouvement aux urgences, en EHPAD et dans les structures d'accueil des personnes âgées, les services de soins à domicile, des populations locales au côté des salarié.e.s avec les organisations syndicales défendent leurs services de psychiatrie, leurs maternités, leurs centres d'accueil pour la protection de l'enfance… et bien d'autres.

Les organisations syndicales représentatives médicales et paramédicales CFE- CGC, CFDT, CGT, FO, SUD, AMUF, le collectif Inter Urgences, le printemps de la Psychiatrie et la Coordination Nationale de Défense des Maternités et des Hôpitaux de Proximités, réunis mardi 25 septembre 2019 à Montreuil, appellent à la mobilisation des salarié.e.s et des usager.e.s pour défendre notre système de Santé et d'Action Sociale.

Ce sont 8,4 milliards d'économies imposées aux hôpitaux, entrainant la fermeture de 100.000 lits, de 95 services d'urgences et la disparition de la moitié des maternités sur le territoire en 20 ans !

Cette politique d'austérité libérale, exclusivement guidée par une vision comptable d'économies à court terme, a fini par gravement détériorer notre système de Santé et d'Action sociale. Les salarié.e.s, agent.e.s, de tous ces services exigent des effectifs et des moyens financiers supplémentaires pour faire face à l'activité dans les établissements et pour exercer leur mission auprès de la population.

Urgence à défendre notre système de Santé et d'action Sociale, les missions de services publics pour les salarié.e.s, les usagè.r.e.s.

Des mouvements de grève importants et croissants se développent sur tout le territoire. Ils reflètent un profond malaise et dénoncent une politique catastrophique de Santé et d'Action sociale qui ne prend plus « à bras le corps » l'ensemble des problématiques rencontrées par les personnels médicaux, non médicaux, ouvriers, administratifs, ainsi que les usager.e.s, tout cela en dégradant ostensiblement les conditions d'accueil des populations et les conditions de travail des personnels.

Nous revendiquons :

  • Le recrutement de professionnel.le.s pluridisciplinaires qualifié.e.s
  • L'égalité Femmes/Hommes, à qualification égale rémunération identique pour relancer l'attractivité de nos métiers à prédominance féminine, toujours sous-rémunérés par rapport à d'autres secteurs à prédominance masculine et à qualification égale.
  • L'ouverture immédiate de lits d'hospitalisation, de structures d'accueil et l'arrêt des fermetures de services, d'établissements et de lits sur tout le territoire. Le maintien de l'ensemble des établissements de proximité, ceci pour rompre avec les déserts médicaux et sanitaires, pour un accès égalitaire qui permette d'accompagner et de prendre en charge toute la population. Plus de brancards dans les couloirs !
  • Le recrutement de personnels en nombre suffisant pour faire face à l'activité dans les services et les établissements pour contribuer à la nécessaire exigence d'une prise en charge optimale de la population en faveur de soins et d'un accompagnement individualisé, et non des soins déshumanisés standardisés comme c'est le cas aujourd'hui !
  • L'amélioration sensible des conditions des salarié.e.s pour une meilleure vie au travail et articulation avec leur vie familiale et sociale.
  • Une juste reconnaissance de la pénibilité de nos métiers pour un départ anticipé à la retraite à taux plein.

L'absence d'écoute du gouvernement a pour effet une profonde colère qui s'exprime depuis plusieurs mois, des personnels toutes catégories confondues qui sont épuisés mais déterminés à ne plus attendre. Nous ne voulons plus des « effets d'annonces » mais des actes concrets qu'il faut engager immédiatement pour de réelles améliorations des conditions de travail des salarié.e.s et d'amélioration de la qualité de prise en charge de la population. Nous exigeons d'être reçus par Madame la Ministre pour engager des négociations urgentes en particulier sur les thèmes suivants :

  • Recrutement de professionnel.le.s supplémentaires immédiatement et plan de formation pluridisciplinaire.
  • Revalorisation générale des salaires et reconnaissance des qualifications des professionnel.le.s
  • Renforcement des moyens financiers significativement pour les établissements, ce qui passe par une revalorisation de l'ONDAM à au moins 5% et donc de la Loi concernant le Plan de Finances de la Sécurité Sociale
  • L'arrêt de toutes les fermetures d'établissements, de services et de lits.
  • De réelles mesures qui garantissent l'accès, la proximité et l'égalité de prise en charge pour la population sur tout le territoire.
  • La reconnaissance de la pénibilité de nos métiers.

Pour obtenir satisfaction sur ces revendications, nous soutenons l'ensemble des mouvements de grève déjà en cours. Nous serons à l'initiative de mouvements de grèves et de toutes les actions décidées avec les salariés.e.s dans les établissements du sanitaire, du médico-social et social, privés et publics.

Nous proposons deux temps forts de mobilisation :

Nous nous engageons à construire un mouvement large de convergence dans le cadre du Projet de Loi de Finance de la Sécurité Sociale dans la perspective d'une journée « morte » dans la Santé et l'Action Sociale pendant la première quinzaine de novembre au moment des débats parlementaires sur le PLFSS

Source : https://www.syndicat-infirmier.com/Hopital-EH…
Source : https://twitter.com/InterUrg/status/117908185…
Source : https://fr-fr.facebook.com/permalink.php?stor…


Mobilisation des pompiers

CGT

Mobilisation des pompiers
Les sapeurs-pompiers sont en grève depuis 3 mois.
Alors que leurs revendications restent sans réponse, ils ont décidé d'une manifestation nationale à Paris, mardi 15 octobre 2019.
Sept syndicats de pompiers ont co-signé le tract annonçant la manifestation parisienne : L'intersyndicale prend acte de ce silence.
Elle appelle tous les sapeurs-pompiers et agents des Sdis à participer à la manifestation nationale.
Ils dénoncent la privatisation du service public, des suppressions de postes, et réclament l'augmentation de leur prime de feu, fixée aujourd'hui à 19 % du régime de base, soit environ 300 € par mois pour un salaire de 2 000 €.
Ils dénoncent également les agressions dont ils sont très souvent victimes et réclament des solutions.

Source : http://www.cgt91.fr/event/mobilisation-des-po…


Pompiers: Appel aux retraités

Collègues retraites pompiers et agents des SDIS :

Le 15 octobre 2019 nous marcherons à Paris pour faire entendre nos revendications.

Nous n'oublions pas nos anciens collègues, amis retraités qui ont lutté pour obtenir ce que nous défendons aujourd'hui.

Pour défendre leur santé et leur niveau de pension c'est avec fierté que nous les accueillerons dans nos trains, bus, voitures pour unir leurs voix aux nôtres et grossir notre cortège.

Prenez contact avec les membres locaux de l'intersyndicale.

Photo d'une ballade parisienne fin des années 90 :

Source : https://www.cgtdessdis.com/manifestation-du-1…


Non, le système de protection sociale ne protège pas les plus vulnérables !

  • 10 octobre à 10h à la Pitié : Assemblée générale - Collectif Inter Hôpitaux
  • 15 octobre à Paris: manifestation - hospitaliers, pompiers, EHPAD, psychiatrie

Source : https://twitter.com/InterUrg/status/117939471…


Compte rendu de la

rencontre intersyndicale / Ministre de l'intérieur

de 20 septembre 2019 VANNES

L'intersyndicale a été reçue par le directeur général de la Sécurité Civile à la préfecture du Morbihan (56).

Après une heure d'entretien, le Ministre de l'intérieur est venu en personne faire des annonces:

  • le message porté par l'intersyndicale a été entendu et pris en compte
  • les spécificités retraites des sapeurs-pompiers doivent perdurer
  • d'ici 15 jours, un agenda de travail de 2 séances de travail par semaine sera proposé, avec plusieurs thèmes : retraite (SPP &SPV), exercice du droit de grève et les droits syndicaux, agressions, santé/sécurité QVT et toxicité fumée, DETT temps de travail régime indemnitaire et CNRACL sur la prime de feu et la surcotisation.

Ces annonces sont une entrée en matière intéressante rendue possible uniquement grâce à la mobilisation des agents sur l'ensemble du territoire et aucun des sujets portés par l'intersyndicale n'est écarté.

Aujourd'hui rien n'est écrit dans le marbre.

Nous appelons les agents à rester mobilisés, rien n'est encore obtenu, toutes les actions programmées doivent donc se tenir avec la plus large participation possible.

Nous ne pourrons nous féliciter qu'après la publication des textes officialisant des avancées concrètes.

Restons vigilants et mobilisés
Soyons massivement dans le cortège le 15 octobre 2019 à Paris

[ vidéo ]

Source : https://www.cgtdessdis.com/compte-rendu-de-la…


Manifestation nationale !

  • 15 octobre, à Paris
  • avec l'ensemble des personnels hospitaliers, Ehpad, psychiatrie, pompiers, chaîne des ecours, médico-social et des usagers...
  • Pour de meilleures conditions de travail et de meilleures conditions d'accueil.

Détails à venir

Source : https://twitter.com/InterUrg/status/117986052…


ANPDE

Association Nationale des Puéricultrices Diplômées et des Etudiantes

Dégradation des conditions de travail, diminution des ratios en réanimation néonatale, risques accrus pour l'enfant et les professionnels… L'ANPDE appelle l'ensemble des infirmières puéricultrices et infirmiers puériculteurs (IPDE) du territoire à rejoindre la mobilisation initiée par le collectif inter urgences.

ANPDE publiait les résultats d'une enquête menée auprès des professionnels des services de réanimation néonatale du territoire et alertait le ministère quant au manque de formation des infirmiers dans ces services.

L'enjeu ? La sécurité des enfants et l'accompagnement des parents. Pour autant, cette interpellation du ministère est restée sans réponse. Pire, dans le cadre du projet de réforme du décret « périnatalité » la DGOS envisage de baisser les ratios de présence des IPDE dans lacomposition des équipes soignantes, notamment en réanimation néonatale, en soins intensifs néonataux et en médecine néonatale.

L'ANPDE alerte ainsi sur la dégradation annoncée des conditions de travail des infirmier(e)s exerçant en néonatologie, en maternité et plus largement sur la situation dramatique des infirmier(e)s exerçant auprès de l'enfant.

Si le seul moyen de communication envisageable avec le ministère des solidarités et de la santé est la mobilisation, alors l'ANPDE appelle tous les IPDE hospitaliers à se mobiliser !

A propos de l'ANPDE :

Créée en 1949, l'Association Nationale des Puéricultrices(teurs) Diplômé(e)s et des Etudiants (ANPDE) est l'unique association qui défend et rassemble les professionnels de la spécialité de puéricultrice. Forte de ses 2000 adhérents, elle vise à promouvoir une politique de santé ambitieuse pour les quelque 13 millions d'enfants, et à défendre leur intérêt et celui de leur famille. Elle représente les 20 000 professionnels diplômés de la spécialité et les étudiants dans les instances officielles permettant ainsi l'évolution de la profession et la reconnaissance de la plus-value de la puéricultrice. L'ANPDE contribue, en outre, au développement professionnel en organisant des formations DPC et un congrès annuel de haute valeur scientifique.

www.anpde.asso.fr

Source : https://www.facebook.com/ANPDE.Officiel/photo…
Source : https://toute-la.veille-acteurs-sante.fr/1307…


Mardi 15 octobre, tous unis dans la rue !

CGT Hôpitaux de Saint Maurice

Depuis des mois, Direction et ARS nous rabâchent qu'il faut changer nos valeurs professionnelles, modifier nos habitudes de travail, accepter le changement. L'objectif est, d'appliquer une politique financière de diminution des investissements dans la santé, à l'opposé des besoins de la population.

Aux HSM cela se traduit par la mise en place d'un Plan de Retour à l'Equilibre (PRE) avec fermetures de lits et de structures, désorganisations de services, dégradation des conditions de travail, épuisement physique et psychique des personnels. Cela se fait parfois avec un management agressif et dévalorisant.

Ce qui entraîne des départs massifs, une mise en difficulté et en danger des patients, une grande inquiétude, une remise en question de la qualité des soins, de notre éthique, de nos valeurs professionnelles.

Les personnels des HSM se sont mobilisés massivement pour résister face à ce rouleau compresseur qui entraîne une régression du système de santé.

La résistance s'étend au niveau national : 270 services d'urgence en grève, les IBODE de Montpellier et Lorient en grève illimitée, les EHPAD massivement en grève ce 8 octobre, les CHS psychiatriques comme celui du Rouvray en grève illimitée depuis 15 jours...

L'appel unitaire de 9 organisations à amplifier la lutte est un espoir pour gagner sur nos revendications qui sont les mêmes : arrêt des fermetures de lits et des fusions de structures, augmentation des effectifs. Ces organisations appellent à la grève le mardi 15 octobre et à se joindre à la manifestation parisienne qui sera organisée avec les sapeurs-pompiers eux aussi en grève. La CGT-HSM appelle donc l'ensemble des personnels médicaux et non médicaux à se joindre à cette mobilisation.

La CGT-HSM se joint à l'appel du collectif de 9 organisations de santé qui appelle à manifester le 15 octobre.

Mardi 15 octobre, soyons nombreux dans la rue pour :

  • dire stop aux fermetures de lits et d'unités,
  • exiger l'augmentation des effectifs,
  • pouvoir soigner dignement et humainement.

Source : http://cgthsm.blogspot.com/2019/10/httpwwwcgt…


Appel à la mobilisation le 15 octobre 2019

SNIA - Syndicat national des Infirmier(e)s-Anesthésistes

Le SNIA appelle tous les infirmier(e)s-anesthésistes à rejoindre le mouvement intersyndical du 15 octobre 2019 pour la défense de l'hôpital et de la profession d'infirmier(e)-anesthésiste.

Crise aux urgences, déficit chronique de moyens dans les services de soin et d'hébergement, personnels hospitaliers en souffrance au sein des établissements par manque de moyens et de reconnaissances; le constat est amer pour les professionnels.

Les organisations en « mode dégradé » deviennent la norme faisant fi des réglementations garantes du haut niveau de sécurité des soins sur le territoire :

  • procédures organisationnelles en infraction au code de la santé publique.
  • fermeture de lignes de SMUR, départ d'équipages incomplets.

Les conditions de travail altérées confrontent les professionnels à la dégradation des conditions d'accueil des patients. Ce constat associé au manque cruel de reconnaissance des professionnels conduit à des situations d'épuisement professionnel.

Le système de santé et surtout la population méritent mieux !

Le SNIA revendique :

  • Sur le versant statutaire :
    La reconnaissance effective des infirmier(e)s-anesthésistes comme des professionnels de grade master avec les mêmes bornages indiciaires que les autres professions de niveau universitaire semblable de la fonction publique.
  • Concernant la problématique liée aux urgences sur le territoire national :
    L'intégration des infirmier(e)s-anesthésistes dans les groupes de travail sur le « pacte de refondation des urgences » en tant qu'acteurs historiques de l'urgence.
    La prise en compte des propositions des IADE visant à améliorer la réponse à l'urgence en renforçant leur rôle en pré-hospitalier.
    - La mise en place d'une réponse graduée infirmière-anesthésiste à l'urgence pré-hospitalière en s'appuyant sur la formation de grade master et les compétences spécifiques de l'IADE.
    - La participation des IADE à des missions de régulation au sein des centres 15.
    - Le développement et généralisation des mesures réglementaires prévues dans le Code de la Santé Publique concernant les transports infirmiers inter-hospitaliers réalisés par des IADE.
  • Pour un système de santé plus efficient :
    La prise en compte des propositions des professions paramédicales dans les schémas d'organisation du système de santé.
    L'arrêt de la politique de gestion comptable des établissements aboutissant à la réduction d'effectifs et à la dégradation de la qualité de l'accueil et des soins.
    L'arrêt de la politique de fermeture des structures de premier recours engendrant des difficultés d'accès aux soins pour la population et l'engorgement des établissements.

Le conseil syndical du S.N.I.A.

 E-mail : contacext@snia.net
Site Internet : www.snia.net

Source : https://www.snia.net/actualiteacutes/appel-a-…


Paris sous tension!

IBODE et IDE en bloc, avec l'ensemble des personnels hospitaliers

Toutes et tous à Paris, pour la défense de vos droits, de votre diplôme et de votre reconnaissance.

Source : https://twitter.com/InterUrg/status/118293269…