thème :
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 11 mai 2019 à 10h30

2 parties : 1 2

Trillat et la télévision, Noiriel et les Gilets jaunes

Les images et les commentaires de la télévision, publique ou privée, jouent aujourd'hui, plus que jamais, un rôle névralgique dans la vie sociale et politique. Dans le contexte d'une actualité brûlante, le journaliste réalisateur Marcel Trillat et le spécialiste du cinéma social Tangui Perron, proposent, le samedi 11 mai prochain, à 10 heures 30, à Paris, au cinéma L'Escurial un montage sur quelques moments chocs du parcours du réalisateur. Il s'ouvre et s'achève dans la confrontation directe avec la censure d'Etat : en 1967, son reportage, réalisé, avec Hubert Knapp sur la grève des ouvriers de Saint-Nazaire pour Cinq colonnes à la Une est interdit d'antenne. Mais, en 1981, il révèle au journal d'Antenne 2 ce que les téléspectateurs n'ont encore jamais pu connaître : le massacre des Algériens vingt ans auparavant, en octobre 1961, qui sera suivi de la répression sanglante des militants anti-OAS, en février 1962.

La réflexion sur le journalisme, entre demande de vérité sociale et instrumentalisation du pouvoir, est d'actualité. Cette actualité est justement celle que traite l'historien Gérard Noiriel dans son nouvel ouvrage « Les gilets jaunes à la lumière de l'histoire » (1) qui tombe à point avec les nouveaux développements de ce conflit et les réflexions que cela suscite. Participant à « Lorrainecœur d'acier », en 1979-1980, avec Trillat, Noiriel se fait une certaine idée du traitement dans les médias de la vie sociale, particulièrement, comme c'est actuellement cas, quand elle surprend. C'est de ce sujet dont il sera question avec le réalisateur et l'historien qui sera présent, avec son ouvrage, le 11 mai, à l'Escurial.

Charles Silvestre, Vice-président des Amis de l'Humanité (1) Co-édition Le Monde - Editions de l'Aube « Trillat et la télévision, Noiriel et les gilets jaunes ».

Rendez-vous des Amis de l'Humanité. 11 mai.

Séance à 10 heures 30. Accueil à 10 heures.

Document audiovisuel suivi d'un débat
avec le réalisateur Marcel Trillat et l'historien Gérard Noiriel.

Cinéma L'Escurial. Paris. 11 boulevard Port Royal. Métro Gobelins.

Entrée libre.
Participation volontaire aux frais.
Inscriptions recommandées dans la limite des places disponibles :
amis.hexuma@humaniteex.fr
01 49 22 74 17

https://amis-humanite.fr

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/69669
Source : message reçu le 17 avril 11h


Gérard Noiriel

Les Gilets jaunes à la lumière de l'histoire

Dialogue avec Nicolas Truong

Que signifie le mouvement des « Gilets jaunes » ? Que représente-t-il ? Que pouvons-nous, que devons-nous faire de ce mouvement, de ses revendications ? Quel rôle ont joué les médias, les réseaux sociaux, dans son essor ? Quel avenir peut-il avoir, compte tenu notamment de la disparité de ses membres ?

« Les querelles sur la pertinence de la notion de "France périphérique" ou sur le sens à donner au mot "peuple" témoignent d'abord d'un retour de la question sociale, comme l'illustre cet entretien avec Gérard Noiriel. Or une grande partie de l'intelligentsia l'avait mise de côté, voire discréditée au profit d'une focalisation sur la question de l'identité. À force de n'être "pas la cause de tout", les conditions sociales n'étaient plus la cause de rien. Les voilà qui reviennent, pour le meilleur et pour le pire, entre émancipation et réaction. » Nicolas Truong

http://editionsdelaube.fr/wp-content/uploads/3320-Noiriel-Lhistoire-des-gilets-jaunes.jpg?x11704

Source : http://editionsdelaube.fr/catalogue_de_livres…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir