Réagir (18)EnvoyeriCalPartager

samedi 27 avril 2019 à 13h

11 parties : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Manifestation nationale à Paris

Gouvernement et Medef veulent tout détruire !

Le 27 avril 2019, opposons-leur une riposte générale !

[ Voir les autres manifestations Gilets jaunes à Paris du samedi 27 avril ]

Trajet / parcours: Départ à 13h de Montparnasse en direction de Place d'Italie
Pl. du 18 Juin 1940 > Bd du Montparnasse > Bd Raspail > Pl. Denfert-Rochereau > Bd Saint-Jacques > Bd Auguste Blanqui > Pl. d'Italie

Attention: le départ est bien à Montparnasse (Place du 18 juin 1940) et non pas à Concorde, initialement annoncé.

Face à un gouvernement minoritaire qui agit dans l'intérêt d'une poignée de riches privilégiés, l'urgence sociale nous impose d'agir ensemble, dans l'unité la plus large, pour concrétiser la convergence des luttes et des mobilisations en cours.

C'est la condition aujourd'hui indispensable pour gagner l'amélioration immédiate des conditions de travail et de vie des travailleurs et de la population.

Les moyens financiers existent pour le faire. Il nous faut aller chercher ensemble les richesses que nous produisons et qu'on nous vole. Nous partageons tous les mêmes souffrances, les mêmes difficultés et les mêmes inquiétudes. Parce qu'un peuple uni ne sera jamais vaincu, les premiers signataires exigent :

  • L'augmentation immédiate de 300 € des salaires, traitements et minimas sociaux. L'indexation des salaires sur l'évolution des prix et l'indexation des retraites sur le salaire moyen.
  • La justice fiscale par l'arrêt des cadeaux fiscaux, le rétablissement de l'ISF, la baisse de la TVA les services et produits de première nécessité, les produits bios à matières recyclées.
  • L'arrêt de la casse de notre sécurité sociale et de nos systèmes de retraite.
  • La sortie du secteur marchand de l'énergie, l'eau, le raffinage, la santé, l'éducation, le transport, les télécommunications et activités postales et bancaires...
  • Le développement/renforcement des services publics, nationalisation et renationalisation (pour les autoroutes, aéroports, le rail, les barrages hydrauliques...) et l'abrogation des lois et projets de loi BLANQUER, DUSSOPT.
  • L'accès à un logement digne pour tous.
  • La revalorisation des métiers du système éducatif, relancer l'attractivité pour la branche.
  • L'instauration de vraies bonnes conditions d'apprentissage pour les élèves mais aussi de meilleures conditions de travail les professeurs favorisant ainsi le bon accomplissement de leur mission.
  • L'abrogation des lois et réformes qui détruisent les droits et garanties des salariés (MACRON,REBSAMEN,EL KHOMRI).
  • L'abrogation des lois et mesures répressives. L'amnistie et l'arrêt des poursuites envers les manifestants et syndicalistes et le rétablissement du droit de manifester.
  • Des politiques économiques et sociales qui répondent aux besoins et respectueuses de l'environnement.
  • De mettre le citoyen au cœur du système politique : Référendum d'initiative citoyenne (RIC), Prise en compte du vote blanc et nul.
  • Des profils irréprochables pour les élus et autres fonctions politiques ; fins des privilèges.
  • Des mesures fortes et engageantes en matière de préservation de l'environnement : mettre en route sans plus attendre la transition sociale, énergétique et écologique nécessaire pour éviter le dérèglement profond et irréversible des mécanismes du climat. Soutenir l'agriculture bio, sanction pour les entreprises pollueuses, soutenir les circuits courts.

Nous proposons, face à l'attaque globale, de former une riposte générale, qui se matérialisera par une manifestation nationale à Paris le 27 avril 2019 à 13h regroupant tous les acteurs de la société que nous sommes : salariés du privé, chômeurs, retraités, fonctionnaires, étudiants, organisations syndicales, associations, collectifs, partis politiques, Gilets Roses, Gilets jaunes, chauffeurs VTC, Blouses Blanches, Robes Noires, journalistes, agriculteurs, forains, personnes à mobilité réduite ou handicapée... Tous unis, formons un bloc pour la justice fiscale, sociale et climatique.

Entreprises du CAC 40 :

  • Bénéfices : + 9,3 %
  • Dividendes versés aux actionnaires : + 44 %
  • Effectif salarié : - 20 %
  • Impôts : - 6,4 %

Pour 2019, 260 milliards d'€ d'argent public (nos impôts) seront octroyés aux grandes entreprises, sous diverses formes.

Et pendant ce temps :

  • 9 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté,
  • 6,2 millions d'emploi de personnes sont privés

Premiers signataires :

Fédération Nationale des Industries Chimiques CGT, Fédération des Commerces et Services CGT, UD CGT 94, UD CGT 04, UD CGT 59, UD CGT 41, UD CGT 66, UD CGT 95, UD CGT 18, UD CGT 13, ANC, Gilets Roses, La France Insoumise, PRCF, Association Renaissance universelle, Association LESA, Association sociocratie populaire française, Bruno DRWESKI CGT FERC SUP, Michel ETIEVENT historien écrivain, Loic Caudron (Gilet Jaune « Wesson Leboeuf), Rassemblement Communiste, Sud Education 91, Bulletin Militant, MARSEILLE EN COLÈRE.

Avec le soutien, sur la base de leur propre appel, du PCF, du NPA, de la Fédération CGT des Services publics, de la Fédération des Organismes sociaux CGT, UD CGT 82, d'Aude LANCELIN, de Priscillia Ludosky (Gilet Jaune), et comme d'autres organisations s'apprêtent à le faire.

image attachment

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/69137
Source : message reçu le 23 avril 13h
Source : message reçu le 19 avril 22h
Source : http://lepouvoirauxpeuples.over-blog.com/2019…
Source : https://www.facebook.com/frontpopulaire2019/p…
Source : http://www.cgt-educaction94.org/spip.php?arti…


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Manifestation à Paris

Formons ensemble un Front populaire et citoyen

Appel des fédérations et unions départementales CGT : FNIC, Commerce, UD 94, 04, 59, 41, 66, 95, 18, 13 aux organisations syndicales, politiques, associatives progressistes et aux militants-es progressistes engagés dans les mobilisations en cours: Gilets jaunes, Gilets roses, climat, logement.. pour former un front populaire et citioyen

"A ce jour, la division des organisations progressistes, l'éparpillement des luttes dans et hors de l'entreprise, pèsent sur nos capacités collectives à élever le rapport de force. Or, si l'attaque est globale, la riposte pour être à la hauteur doit l'être aussi. Pour cela, il nous faut agir ensemble, dans l'unité la plus large, afin de conforter et faire converger toutes les luttes en cours et donner envie, courage et détermination au plus grand nombre afin d'élever le mouvement social à la hauteur des enjeux. Cela doit se faire par un dialogue entre nos organisations et les gilets jaunes partout, à tous les niveaux et déboucher sur des revendications communes nous permettant de fédérer et de mettre en mouvement le plus grand monde. Les sujets ne manquent pas et les solutions non plus, les questions d'emplois, des salaires et pensions, la justice fiscale, etc..."

Source : https://www.facebook.com/events/2287457228194…


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Appel à une manifestation nationale à Paris

Gouvernement-Medef veulent tout détruire !

Pour faire face aux politiques réactionnaires opposons un front populaire !

Appel des fédérations et unions départementales
CGT : FNIC, Commerce, UD 94, 04, 59, 41, 66, 95, 18, 13

Aux organisations syndicales, politiques, associatives progressistes et aux militants-es progessistes engagés dans les mobilisations en cours : gilets jaunes, gilets roses, climat, logement

Pour satisfaire l'appétit des marchés financiers et des actionnaires tout doit y passer.

Emmanuel MACRON, son gouvernement et sa majorité, ne cachent plus leurs intentions de détruire notre modèle social et l'ensemble des conquis sociaux constituant les droits et garanties individuels et collectifs du monde du travail et des populations.

La rigueur financière est de mise et tout ce qui entrave le profit doit disparaître au bénéfice du grand patronat. De concert avec l'Union Européenne, tous les moyens sont mis pour satisfaire le Medef :

  • casse du droit du travail,
  • casse de la Fonction Publique,
  • mise en concurrence et privatisation des secteurs publics,
  • casse de la Sécurité Sociale,
  • casse de notre système de retraite solidaire par répartition,
  • casse de nos industries,
  • plans de licenciements massifs dans de nombreux secteurs.

Ces politiques ont des conséquences dramatiques sur nos conditions de travail et de vie. Elle n'épargne personne, salariés du privé et du public, retraités, jeunes, chômeurs et précaires, tous subissent les effets des choix politiques réactionnaires à l'œuvre dans le pays.

Face à cela de nombreuses luttes sont menées dans les entreprises et administrations. Elles portent le rejet de ces mauvais coups et l'exigence d'autres solutions porteuses de progrès social et débouchent parfois sur des victoires. Les revendications portées par ces luttes sont souvent identiques à celles portées par des centaines de milliers de gilets jaunes depuis 4 mois maintenant, en particulier sur les injustices sociales et fiscales, sur l'exigence d'une autre répartition des richesses, sur le besoin de Services Publics, sur les questions environnementales etc…

Tous ces mouvements illustrent concrètement la volonté d'une grande majorité de travailleurs, retraités, chômeurs, jeunes, d'en finir avec les logiques du capital d'accaparation des richesses au bénéfice de quelques privilégiés, de mise en concurrence des travailleurs et des peuples, de saccage de la planète, de toutes ces logiques qui rendent chaque jour la vie plus difficile et l'avenir incertain.

En guise de réponse, le président de la République, son gouvernement et le patronat usent de la répression d'un côté et de la manipulation de l'autre.

Le grand débat d'Emmanuel MACRON n'apportera rien de bon à celles et ceux qui subissent ses politiques, il n'y a rien à attendre d'un pouvoir aux ordres du patronat qui s'apprête à rendre toute contestation impossible en interdisant les manifestations.

Les choses sont claires, ce que nous obtiendrons sera le fruit du rapport de force que nous saurons créer. De ce point de vue, la situation interpelle l'ensemble des organisations syndicales, associatives et politiques du pays qui composent le camp progressiste, tout comme celles et ceux qui, depuis 4 mois, luttent avec les gilets jaunes quant aux solutions à mettre en œuvre pour faire émerger un mouvement social capable de mettre un coup d'arrêt aux politiques de régression sociale en cours dans le pays.

Sans avoir de solutions toutes faites, il nous faut partir de quelques constats évidents :

  • tout d'abord l'attaque est globale et concerne donc tous les secteurs, toutes les catégories de travailleurs et toutes les générations,
  • l'ensemble du camp réactionnaire est mobilisé et uni pour imposer ses choix. A l'unisson, La République En Marche, la droite, l'extrême droite et le patronat, travaillent à rendre inéluctable les sacrifices qu'on nous impose. Pour cela, ils œuvrent à la culpabilisation, au fatalisme et à la division de ceux qui auraient intérêt à s'unir pour changer les choses. Cela, avec l'appui des grands médias qu'ils possèdent quasiment tous.

A ce jour, la division des organisations progressistes, l'éparpillement des luttes dans et hors de l'entreprise, pèsent sur nos capacités collectives à élever le rapport de force. Or, si l'attaque est globale, la riposte pour être à la hauteur doit l'être aussi.

Pour cela, il nous faut agir ensemble, dans l'unité la plus large, afin de conforter et faire converger toutes les luttes en cours et donner envie, courage et détermination au plus grand nombre afin d'élever le mouvement social à la hauteur des enjeux. Cela doit se faire par un dialogue entre nos organisations et les gilets jaunes partout, à tous les niveaux et déboucher sur des revendications communes nous permettant de fédérer et de mettre en mouvement le plus grand monde. Les sujets ne manquent pas et les solutions non plus, les questions d'emplois, des salaires et pensions, la justice fiscale, etc…

Dans l'intérêt général, ce qui nous rassemble doit primer sur ce qui nous divise et nous sommes persuadés qu'en construisant ensemble une plateforme revendicative en rupture avec les logiques du capital, porteuse de perspectives de progrès, nous pouvons y arriver. Les moyens existent pour le faire, il nous faut aller chercher ensemble les richesses que nous produisons et qu'on nous vole.

Parce que la victoire et possible, parce qu'ensemble nous pouvons le faire, les organisations signataires appellent l'ensemble des organisations syndicales, associatives, politiques, les gilets jaunes, toutes celles et ceux qui refusent la dictature du capital, à s'engager dans la réussite d'une grande mobilisation nationale à Paris le 27 avril prochain.

D'ici là, créons partout les conditions de la réussite de toutes les actions et manifestations en semaine et les samedis.

Source : http://www.cgt95.fr/appel-a-une-manifestation…
Source : https://syndicollectif.fr/un-appel-a-laction-…
Source : http://www.frontsyndical-classe.org/2019/03/m…


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Gouvernement et Medef veulent tout détruire !

Dès le 27 avril, opposons leur un Front Populaire !

CGT Fédération Commerce Services

La situation économique et sociale de notre pays ne cesse de se dégrader. Pas une seule journée ne se passe sans que l'on apprenne une nouvelle restructuration ou un nouveau PSE, et cela dans des enseignes connues, reconnues et gavées de CICE. Des enseignes dont les actionnaires n'ont pas suffi samment de poches pour mettre tout l'argent volé aux travailleurs !

Face à un gouvernement à la botte des fi nanciers, le rapport de force doit être aussi puissant que leurs politiques régressives !

Le fatalisme n'est plus de mise, la division ne doit pas se mettre en place.

La Fédération CGT Commerce et Services, avec d'autres Fédérations, des Unions

Départementales, des partis politiques, des associations, les gilets jaunes, les gilets roses, etc., appelle tous les salariés à FAIRE GRÈVE, ainsi que tous les retraités, chômeurs et tous les citoyens à participer à une grande mobilisation à Paris le 27 avril.

Le front populaire montrera à ceux qui nous gouvernent qu'un rapport de force collectif s'est créé pour dire STOP à la destruction de nos conquis sociaux, STOP à la destruction de nos garanties individuelles et collectives, STOP à la casse du travail, qui devrait nous permettre de vivre dignement.

Nous exigeons :

  • Une augmentation immédiate de 300 € des salaires, traitements et minimas sociaux. L'indexation des salaires sur l'évolution des prix et l'indexation des retraites sur le salaire moyen.
  • L'arrêt de la casse de notre Sécurité Sociale et de notre système de retraites.
  • L'abrogation des lois et réformes qui détruisent les droits et garanties des salariés (Macron, Rebsamen, El Khomri).
  • L'abrogation des lois et mesures répressives. L'amnistie et l'arrêt des poursuites envers les manifestants et syndicalistes et le rétablissement du droit de manifester.

Alors, le 27 avril, c'est tous unis, en grève et en manifestation, que nous devons arrêter la machine de guerre du patronat et du gouvernement !

Rendez-vous à 12h30 à Montparnasse.

Source : https://www.facebook.com/CGTCommerceServices/…
Source : https://www.commerce.cgt.fr/actualites/luttes…
Source : http://www.frontsyndical-classe.org/2019/04/s…


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

27 avril: tous dans la rue pour un grand Front populaire

CGT Énergie Paris

Aucune description de photo disponible.

Source : https://tendanceclaire.org/breve.php?id=33977


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Manifestation nationale à Paris

CGT HSM - Hôpitaux de Saint Maurice

Samedi 27 Avril 2019 à 13h manifestation nationale à Paris organisée avec tous les acteurs de la société : fonctionnaires, salariés du privés, chômeurs, retraités, étudiants, organisations syndicales, associations, partis politiques, gilets jaunes...

Source : http://cgthsm.blogspot.com/2019/04/httpwwwcgt…


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Manifestation parisienne de convergence des luttes

pour exiger la justice sociale

CGT des cheminots de Versailles

Tous à montparnasse a 13h le samedi 27 avril !!! 👊

Le Syndicat CGT des cheminots de Versailles participera à la grande manifestation parisienne de convergence des luttes, le samedi 27 avril, à l'appel de plusieurs UD et Fédérations CGT, de partis tels la FI, le PCF, le NPA et des Gilets Jaunes : mobilisons-nous tous ensemble pour faire reculer le gouvernement et arracher du pouvoir d achat et une véritable justice fiscale ! 👊

texte

Source : https://www.facebook.com/cgtcheminots.versail…
Source : https://www.facebook.com/cgtcheminots.versail…


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Parler après Macron ou agir ?

27 avril, 1er mai… ouvrir la voie pour gagner !

« Moi je… J'ai vu l'injustice fiscale et sociale, le manque de considération, la défiance, l'abandon des oubliés, la peur écologique et du déclassement.

Mais j'ai tout bon, je ne changerai rien… Travaillez davantage ! Circulez… »

Autosafiscation, mépris, arrogance, voilà ce qui émane de ce Macron qui a fait éclater ce 24 avril des grenades fumigènes … et des attaques confirmées !

La question qui nous est posée n'est pas de commenter les enfumages de Macron, ni à quel point dans cette farce « en marche » nous sommes les dindons.

La question qui nous est posée ne débouche pas sur ce concours, ouvert à qui haïra le plus ce petit pion du Capital et qui a nom Macron.

Non, ce qui nous est posé, c'est de savoir comment nous allons riposter, nous défendre et, enfin, gagner.

Depuis 6 mois, le mouvement des Gilets Jaunes dure, parce qu'il est plus qu'un mouvement, c'est un soulèvement ! Le peuple des ronds-points, des carrefours et des quartiers relégués a lancé ce cri : nous avons le droit de vivre.

Depuis des mois, le monde des patrons agit en toute impunité pour continuer à piller le Travail pour, surtout, qu'on ne touche pas au Capital. Depuis des semaines, la surenchère va bon train contre la retraite sociale, tous les retraités et donc tout le système social.

Les prix augmentent, les salaires baissent et l'emploi est forcément précaire.

Nous savons tout ça, nous le vivons au quotidien.

Dorénavant, l'urgence se pose de cette manière :

  • ou bien, c'est l'extrême droite qui récupère la colère ;
  • ou bien, la colère des Gilets Jaunes rebondit en mouvement social général.

Parler, commenter, à quoi bon, Macron, retranché derrière ses milices LBD, ira jusqu'au bout dans la défense des Riches.

Et nous ? Quel prix allons-nous mettre pour résister ? La jonction des luttes, la convergence des Gilets, jaunes et rouge et verts, l'ampleur et la détermination des manifestations les 27 avril et 1er mai, tout cela devient vital.

Info'Com-CGT déclare que toute son énergie convergera vers ce but, résister ensemble pour gagner. Rendez-vous le 27 avril et le 1er mai, premiers rendez-vous sur notre agenda de syndicat d'action.

Source : https://www.infocomcgt.fr/parler-apres-macron…


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Le gouvernement et le Medef veulent tout détruire !

Opposons-leur une riposte générale

CGT Bouches du Rhône

Notre département est fortement impacté par les politiques régressives et ultralibérales du gouvernement et du Medef. Il est clair que nous ne sommes pas plus attaqués que les autres départements mais la diversité de nos activités industrielles et le maillage des Services Publics que nous avons préservés par les luttes subissent des attaques très fortes avec, comme seule stratégie, la remise en cause de notre modèle social. Toutes nos industries, nos Services Publics et les activités induites sont menacés, pouvant entrainer la casse de plusieurs dizaines de milliers d'emplois dans notre département.

Le gouvernement, le Medef, face aux luttes qui se multiplient pour s'opposer à ces politiques, tentent aussi à travers la répression de museler le mouvement social.

L'urgence sociale nous impose d'agir ensemble pour concrétiser la convergence des luttes et des mobilisations en cours.

C'est en ce sens, que plusieurs unions départementales CGT, l'union départementale CGT 13, plusieurs fédérations CGT, des forces progressistes, des gilets jaunes et d'autres militants progressistes engagés dans les mobilisations appellent à une

Manifestation à Paris le samedi 27 avril 2019 à 13h - Montparnasse

et l'union départementale CGT 13 appelle
à Marseille le mercredi 1er Mai 2019 - rendez-vous à 10h - Vieux-Port

ensemble, unis et déterminés pour imposer le progrès social, exigeons :

  • un SMIC à 1800 €, l'augmentation immédiate de 300 € des salaires, traitements, pensions et minima sociaux. L'indexation des salaires sur l'indice (réel) des prix, l'égalité salariale,
  • Une Sécurité Sociale qui couvre entièrement l'ensemble des aléas et circonstances de la vie (100 % maladie, accident du travail et maladie professionnelle, retraite, famille, chômage) financée par les cotisations, la suppression de la CSG et la mise à contribution des revenus du capital,
  • l'arrêt de l'évasion fiscale, arrêt des cadeaux fiscaux tel que le CICE (100 milliards) aux entreprises, rétablissement de l'ISF (impôt sur la fortune). La baisse de la TVA sur les produits de première nécessité,
  • Une fiscalité plus juste, mettant à contribution les hauts revenus pour développer les Services Publics, garants de la cohésion sociale et l'égalité de traitement sur l'ensemble du pays,
  • La sortie du secteur marchand de l'énergie, l'eau, le raffinage, la santé, l'éducation, la protection de l'enfance, le logement, le transport, les télécommunications et activités postales,
  • Baisse immédiate des prix des carburants et un prix unique fixé par l'État dans tout le pays,
  • l'arrêt de la répression d'État, l'amnistie pour les manifestants arbitrairement condamnés et pour les militants syndicaux sanctionnés par le patronat. Pas touche au droit de manifestation,
  • l'abrogation des réformes qui détricotent le droit du travail, la protection des salariés et détruisent les Services Publics (Lois Rebsamen, El Khomri, ordonnances Macron, Cap 22, Loi Blanquer...).

Source : https://tendanceclaire.org/breve.php?id=34044


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Tous à la grande manif de convergence des luttes à Paris !

CGT des cheminots de Versailles

Après des mois de luttes des Gilets Jaunes, de plus en plus souvent en convergence avec les luttes du mouvement ouvrier dans tous le pays, de nombreuses structures professionnelles et territoriales de la CGT, des partis de gauche et des Gilets Jaunes progressistes, appellent ensemble à une grande manif à Paris de convergence des luttes et des revendications : le samedi 27 avril à 13h devant la gare Montparnasse !

De nombreux Syndicats CGT du transport, de l énergie, de l information, dont le nôtre, de nombreuses associations leur emboîtent le pas et rejoignent le mouvement.
Des dizaines de milliers de tracts ont été distribués à la population, sur les marchés, devant les zones industrielles et commerciales, dans les trains et les boîtes aux lettres, pour populariser ce mot d ordre.

Des milliers de manifestants s'apprêtent à converger sur Paris ce samedi, qu elle que puissent être la couleur de leurs gilets !

Le Syndicat CGT des cheminots de Versailles en sera, avec sons et lumières, et donne rendez-vous à tous les cheminots du site à 10h30 au local CGT pour une AG/barbecue et un départ en commun au grand rendez-vous de la convergence des luttes !!!! 👊

Source : https://www.facebook.com/cgtcheminots.versail…


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

27 avril : Cortège du Front Social

Source : https://fr-fr.facebook.com/events/22737046496…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

continuons la résistance

Par Anonyme, le 27/04/2019 à 14:36

bravo surtout à la cgt !

Par Anonyme, le 27/04/2019 à 14:34

(relayé):

des CRS bloquaient toutes issues pour se garer, donc obligatoirement, les GJ en voitures n'ont pas pu se garer et sont arrivés en zone interdite aux GJ, voir les champs....aussitôt, arrêtés, amendes, et GAV!....un piège pour minimiser cette manifestation ! A diffuser, merci à vous. (On a pas pu prendre de photos ou films sous peine de confiscation du portable), CRS de Noyon qui étaient sur place.

Tout faire pour faire converger nos colères et nos luttes

Par Anonyme, le 27/04/2019 à 12:38

Militant du NPA, j'approuve bien sûr la participation d emon parti... même si je ne comprends pas sa non-signature de l'appel (comme d'ailleurs pour le PCF ou la FD CGT des Services Publics !).

Je préfère aussi "Riposte Générale" à"Front Populaire". Ce dernier terme évoque trop la social démocratie qui sans la grèves générale de mai-juin 36, n'aurait pas laché ce qu'elle a dû lacher, et qii non seulement a trahi plus d'une fois, comme le gouvernement Blum avait refusé d'intervenir en Espagne aux côtés des révolutionnaires contre les fascistes Franquistes qui, eux, étaent largement aidés par Mussolini et Hitler.

JM

Par moderateur, le 27/04/2019 à 09:45

Merci 9:43, pour que l'on puisse l'afficher, est-ce que vous avez un lien vers une page web ou Facebook où cette information sur le parcours serait publiée ?

parcours

Par Anonyme, le 27/04/2019 à 09:43

à partir de 12h : rassemblement place du 18 Juin 1940
13h30 départ place du 18 Juin 1940 - Bd Montparnasse - bd Raspail - place Denfert- Rochereau - bd Saint-Jacques - bd Auguste Blanqui - place d'Italie

une pensée à CEUX qui sont Mort S - Vivant S, qui érrent

Par Anonyme, le 26/04/2019 à 18:02

dans nos villes, nos rues, cachés, affamées, sans intimités, activités, loisir, attache à LEURS SAC comme un BOULET qu'ils traine à leurs pieds, tt leurs vies, qui ne sentiront plus JAMAIS la paix, la JUSTICE, leurs ami e s tellement ce monde, le Notre, qui les ont DETRUIS, POURRIS A PETIT FEUX...

"RESSOURCES HUMAINES" QU'ILS APPELLENT CA, sinon...

Marche ou créve chantais Trust en 81 !!

Au suivant chantais Brel aussi....et tant de Vérité qu'ils ont freudoner eux aussi, autrefois

Macron au piloris !!

Par Anonyme, le 26/04/2019 à 15:28

Les gilets jaunes et les syndicats ensembles contre la politique du gouvernement et du patronat.

C'est ce que j'esperais depuis le debut du mouvement, je serais à la manif samedi .

ATTENTION . BAISSE DE LA TVA OUI MAIS ...

Par Anonyme, le 26/04/2019 à 09:41

SI BAISSE DE LA TVA IL Y A

bien prendre garde qu'elle ne soit pas précédée d'une hausse des prix et pouvoir vérifier qu'elle soit bien répercutée . Ne pas oublier l'arnaque de la baisse de la TVA dans la restauration .

t.y

Riposte générale ???

Par Anonyme, le 24/04/2019 à 16:11

Pourquoi l Union Régionale Ile de France CGT n'appelle t elle pas à manifester ???

Par Anonyme, le 22/04/2019 à 18:15

Moi sans hésiter je serai avec les syndicats revandicatifs, qui luttent depuis 1895 dans les entreprises pour faire évoluer les conditions de travail, avec à la clef les congés payés, sécurité sociale, conventions collectives, code du travail, minimum garantis, pouvoir d'achat...et retraite à 60 ans dans des conditions décentes.

Macron veut tous casser, revenir en 1895!

Le rapport de force pour les prolétaires, c'est tout!

Bien venu aux gilets jaunes, rouges...ext!

Y aura t il une manif 100 % gilets jaunes samedi prochain ?

Par Anonyme, le 22/04/2019 à 15:36

On nous annonce une "manif unitaire" pour samedi prochain dans laquelle les syndicats seront massivement presents. La manif du 1er ne suffirait elle pas ? J aimerais samedi prochain avoir le choix a paris entre une manif syndicale et une manif 100 % gilets jaunes. Si j ai le choix j irai sans hesiter a la manif des gilets jaunes. La manif du 1er mai qui approche sera plus adaptee a une manif unitaire syndicats + gilets jaunes. Il ne faut pas rever... que ce soit les manifs du climat ou syndicales... les gilets jaunes sont vite dilués dans la masse et leur visibilité s en trouve attenuée. Les syndicats c est leur role sont sur un terrain economique et social alors que les gilets jaunes veulent en plus modifier en profondeur le systeme politique avec le ric, l instauration d une vraie proportionnelle etc... merci d avance aux figures des gilets jaunes de nous organiser pour samedi prochain une vraie manif de gilets jaunes. J ai envie d avoir le CHOIX samedi prochain !

Un représentant + 5 à 10 revendications essentielles

Par Anonyme, le 20/04/2019 à 23:00

Si on continue comme ça C'EST MORT

IL FAUT NOMMER UN REPRÉSENTANT OU UN GROUPE DE 3 OU 4

5 À 10 REVENDICATIONS ESSENTIELLES ET FÉDÉRER TOUT LE MONDE AUTOUR DE ÇA

CAR LES MANIFS DU SAMEDI AVEC BB OU PAS CA FÉDÈRE PLUS ET CELA N A MÊME JAMAIS FÉDÉRER

C EST MON IDÉE IL FAUT SAVOIR SE REMETTRE EN QUESTION POUR MIEUX AVANCER

QU EN PENSEZ VOUS

MERCI

Les banlieues oui les banlieues.

Par Anonyme, le 20/04/2019 à 22:49

C est essentiel comme les villes périphériques de provinces.

COMME D'HAB RIEN SUR LES BANLIEUES...

Par Anonyme, le 20/04/2019 à 16:34

Et les banlieues?

Des mesures pour désenclaver?

pour abolir la ségrégation?

nan?

Parents pauvres des "revendications".

Merci.

LE 20 avril avant le 27 - parcours

Par Anonyme, le 17/04/2019 à 14:58

N'attendez pas le 27 avril, rejoignez les GJ dès le 20

Par ailleurs, le parcours Concorde-Nation est déplorable; c'est dans l'autre sens qu'il faut aller; partir de l'Est pour aller vers les lieux d epouvoir, vers l'Ouest donc

front populaire ! yessss

Par Anonyme, le 16/04/2019 à 14:03

très bonne idée ! Un nouveau front populaire fera peut-être trembler ce gouvernement de mafieux !!! Il faut que ça change ! Rien ne bouge tout n'est que mensonges ! Hypocrisie ! Le peuple qui crève sous le poids des taxes veut du concret ! Le peuple veut vivre dignement de son travail ! Il veut pouvoir se loger, se nourrir ! Marre de mendier le 15 du mois pour survivre , marre d'engraisser les banquiers qui pratiquent l'agiotage sur le dos des plus pauvres 😠 le peuple se soulève! Tremblez messieurs et dames d'en haut ! On arrive !!!!!

CONVERGENCE DES LUTTES...vraiment !!!

Par Anonyme, le 01/04/2019 à 10:32

POURQUOI PAS FAIRE la convergence des luttes avec les gilets jaunes. En organisant des bus et des trains en commun, venu de toute la France.