Réagir (14)EnvoyeriCalPartager

dimanche 11 novembre 2018 à 14h

7 parties : 1 2 3 4 5 6 7

Attention, ceci est la manifestation du 11 novembre

Pour la manifestation du 12 novembre, suivre ce lien:
https://paris.demosphere.net/rv/64300


1 2 3 4 5 6 7

Rassemblement contre la venue de Trump à Paris

Communiqué des organisateurs:

La préfecture de police nous a confirmé l'autorisation de notre rassemblement ce dimanche à la Place de République, mais a mis son veto à une manifestation mobile.

Tout en regrettant cette restriction, nous souhaitons bien entendu faire de ce rassemblement une protestation d'autant plus forte envers Trump et son monde, envers une commémoration qui est en fait une célébration de la guerre.

Et on ne s'ennuiera pas ! Il y aura plusieurs fanfares, la Compagnie Jolie Môme, une batucada, de nombreux·se·s intervenant·e·s.... et surtout vous !


Trump, c'est la guerre !

Trump est l'invité d'honneur de Macron aux cérémonies du 11 novembre 2018. Comment supporter la présence de l'homme politique qui fait la guerre contre tout.e.s ?

Trump, c'est l'intensification de la « guerre contre le terrorisme » qui a déjà fait des millions de morts.

Les réfugiés et les migrants fuyant ces mêmes guerres voient leurs droits humains niés. En Palestine, en Iraq, en Syrie, au Yémen, au Moyen Orient et en Afrique, l'alliance de Trump et Macron c'est la guerre. Aux USA, des enfants sont emprisonnés et séparés de leurs familles pour le seul « crime » d'être migrants. En France, Macron refuse d'accueillir les réfugiés à bord de l'Aquarius et l'UE impose des 'centres de tri' aux pays frontaliers.

Cette invitation de Macron renforce l'entente martiale et impériale entre les États Unis, la France et l'Union européenne toute entière.

Trump exige une hausse massive des budgets militaires des pays de l'UE et de l'OTAN. Déjà, Macron a annoncé une augmentation du budget militaire de 30% à l'horizon 2025, alors que les budgets sociaux sont drastiquement réduits. Ce qui se traduit et se traduira nécessairement par une réduction des budgets disponibles - pour la santé, l'éducation, la famille, l'accessibilité des logements, c'est-à-dire pour les besoins de la vie !

Trump, c'est le pire du sexisme, de l'homophobie et de la xénophobie.

C'est la guerre contre tout.e.s.

Il a commis un nombre incalculable de crimes contre les femmes. C'est la discrimination et les violences contre la communauté LGBTQIA+.

C'est la haine et les violences contre les personnes racisées, les musulmans et toute minorité visible. Nous rejetons les politiques qui nous divisent !

Trump c'est la guerre contre notre planète.

Depuis 2017, il a déjà révoqué le gel sur les autorisations d'extraction du charbon des terres fédérales et indigènes et l'interdiction sur l'exploration et le forage côtier pour le pétrole et le gaz naturel, parmi d'autres crimes contre notre planète. Macron et l'UE valident l'autorisation du glyphosate, le forage pétrolier au large des côtes de la Guyane et les centrales nucléaires vieillissantes.

Pour les 100 ans de la fin de la première guerre mondiale, Macron commencera par rendre hommage aux maréchaux qui ont envoyé des millions de soldats à l'abattoir. Il associe Trump à l'hommage aux soldats morts, pour finalement organiser un « Forum de Paris sur la Paix ». Pour Trump et Macron, la paix c'est la guerre.

Nous invitons toutes personnes, organisations politiques, syndicales et associatives à se joindre à cet appel et à venir manifester contre la célébration de la guerre ce 11 novembre.

Premiers signataires :

Collectif ni Guerre ni état de guerre, Paris Against Trump, Stop the War Coalition

Alliance des femmes, Asian Mum's Network, Alhambra Women's Network, Codepink (USA), Progressive Action Global Exchange (PAGE), Southall Black Sisters, Women's March Global (Barcelona, Canada, Connecticut, Londres, Frankfurt, Madrid, Milan, Paris, Sidney), Women United

ATTAC France, Ensemble, Front Uni des immigrations et des quartiers populaires (FUIQP), Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF), Parti des Indigènes de la République (PIR), Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF), Union Prolétarienne-ML

Action Antifasciste Paris-Banlieue (AFDA-PB), Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF),Brigade Anti Négrophobie (BAN), Collectif Rosa Parks, Comité Justice pour Adama, Droits Devant ! Fondation Frantz Fanon, Marche des Solidarités,Urgence Notre Police Assassine

Association France Palestine Solidarité Paris Sud et Paris 14-6, BDS France Paris Île de France ; Campagne Unitaire pour la Libération de Georges Abdallah, Enfants de Palestine, Europalestine, Palestine Vaincra/comité anti-impérialiste, Union juive française pour la paix (UJFP)

Act Up-Paris, Amis de la Maison James Baldwin, Collectif Faty Koumba, Collectif Irrécupérables, Comité pour l'abolition des dettes illégitimes France (CADTM), Comité des Fêtes, Compagnie Jolie Môme - La Fête à Macron, le Cri Rouge, Castor Mag, les Désobéissants, Groupe Actualité Colombie, LALLAB, Les Glorieuses, STRASS, Union Pacifiste de France, Union syndicale Solidaires

Pour les contacter, vous pouvez écrire à l'adresse suivante : antiguexerre@riseup.exnet

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/64007
Source : http://collectifantiguerre.org/spip.php?artic…
Source : https://www.facebook.com/events/1881094551966…
Source : http://europalestine.com/spip.php?article1476…


1 2 3 4 5 6 7

#11Nov Trump Go Home !

Tous ensemble manifestons pour la Paix !

PRCF

Le 11 novembre 2018, Donald Trump honore l'invitation de son laquais Macron afin de « commémorer » le centenaire de la fin de la boucherie impérialiste lors de la Première Guerre mondiale. Cette présence est une véritable provocation, lorsque l'on sait que la préservation de la paix mondiale est le cadet des soucis du président américain, dont l'intérêt général est avant tout guidé par l'impérialisme sanguinaire et mortifère. En effet, rappelons que :

  • Trump, c'est la guerre obscurantiste à l'environnement : retrait de l'accord de Paris sur le climat, exploitation relancée du charbon et du gaz de schiste, etc.
  • Trump, c'est la guerre au genre humain sous toutes ses formes haineuses : islamophobie, xénophobie, racisme, misogynie, homophobie, etc.
  • Trump, c'est la guerre à la démocratie par son appui aux régimes fascisants et fascistes : Hongrie de Orban, Pologne (où le Parti communiste subit une chasse aux sorcières digne des sombres heures maccarthystes), Ukraine dirigée par des néo-nazis, Israël de Netanyahou, etc., sans compter l'appui aux forces fascistes d'Amérique latine comme Bolsonaro au Brésil.
  • Trump, c'est la guerre aux peuples par son soutien aux massacres génocidaires perpétrés par le sionisme israélien dans la bande de Gaza et par le wahhabisme saoudien au Yémen ;
  • Trump, c'est la guerre à la souveraineté des nations, dans la continuité des crimes commis par l'impérialisme étatsunien : Yougoslavie, Grèce, Somalie, Congo, Corée, Vietnam, Chili, Guatemala, Cuba, Irak, Libye…
  • Trump, c'est la guerre à l'ONU et au droit international : bombardement illégal de la Syrie en avril 2017 et 2018, retrait unilatéral de l'accord nucléaire sur l'Iran, transfert unilatéral de l'ambassade étatsunienne de Tel-Aviv à Jérusalem (non reconnue comme la capitale d'Israël par l'ONU), fin du financement de l'Agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens, retrait de l'Unesco en 2017 ;
  • Trump, c'est la guerre qui menace le monde entier : annonce de « destruction totale » en Corée du Nord, projets de coups d'Etat au Venezuela et Nicaragua, poursuite de l'extension de l'OTAN à l'est de l'Europe face à la Russie, guerre commerciale à la Chine, etc.

Trump c'est le capitalisme: ils sèment la guerre, la misère et le chaos partout dans le monde

Trump aujourd'hui, et le gouvernement étatsunien depuis fort longtemps, sèment la guerre, la misère et le chaos aux quatre coins du monde. Les morts se comptent par millions, les destructions sont immenses… et les profits du grand capital colossaux ! Dire cela n'est pas manquer de respect aux soldats étasuniens tombés sur notre sol : c'est faire le constat que le chef des faucons étatsuniens prépare la guerre contre le peuple russe, étrangle financièrement le peuple iranien et veut l'étrangler militairement, arme toujours davantage les colonialistes israéliens, et que sur tous ces sujets, il a l'appui de Macron, qui soumet de plus en plus la France à l'OTAN, «stratégique de l'UE», et qui accompagne de facto la marche à un nouvel embrasement du monde. En effet, le capitalisme en crise, qu'il soit "étatsunien" ou "européen", ne peut surmonter ses contradictions qu'en généralisant d'une part la régression sociale et la répression, d'autre part les guerres pour étendre ses sphères d'influence, condamnant d'ores et déjà de nombreux peuples aux destructions de masse et menaçant l'humanité d'un conflit de grande ampleur.

C'est pourquoi le PRCF et les JRCF, très attachés à la paix mondiale et qui participent au collectif «, c'est la guerre !», appellent tous les sympathisants et militants anti-impérialistes, patriotiques, progressistes, écologistes et pacifiques, à manifester le dimanche 11 novembre 2018 à partir de 14h place de la République, afin de clamer haut et fort :

  • Trump fauteur de guerre impérialiste, go home !
  • A bas l'impérialisme !
  • France hors de l'OTAN !
  • Non à l'augmentation du budget militaire français exigé par et pour l'OTAN !
  • Troupes françaises, hors d'Afrique : NON à "Barkhane"/occupation militaire du Sahel !
  • UE et Macron, complices de Trump !
  • Union de tous les anti-impérialistes pour la paix !

Source : https://www.initiative-communiste.fr/articles…
Source : https://www.initiative-communiste.fr/articles…
Source : http://jrcf.over-blog.org/2018/10/manifestati…


1 2 3 4 5 6 7

Mobilisation contre la venue de Donald Trump à Paris

Action Antifasciste Paris-Banlieue

Mobilisation contre la venue de Donald Trump à Paris le 11 Novembre 2018.

#FromParisWithHate #ParisBanlieueAntifa #MakeAntiImperialismGreatAgain #FckTrump

Le 11 novembre, l'Etat français commémorera le centenaire de l'Armistice de 1918, marquant la fin de la « Première Guerre mondiale ». Le président américain Donald Trump sera présent à la cérémonie, tout comme une soixantaine d'autres chefs d'État et de gouvernement, dont Angela Merkel, Benyamin Netanyahou ou Vladimir Poutine. A défaut d'un défilé militaire sur le sol des Etats-Unis qui lui a été refusé, celui-ci a annoncé il y a quelques semaines qu'il se rendrait en France, tant il avait trouvé « formidable » le défilé du 14 juillet 2017 lors de sa dernière invitation par Emmanuel Macron.

La venue de Donald Trump à Paris est une offense à toutes les victimes de sa politique, tant sur le sol des Etats-Unis qu'à travers le monde. Nous considérons cet événement comme une provocation de la part de Macron, qui reçoit un dirigeant raciste et va-t-en-guerre pour commémorer la fin d'une boucherie impérialiste.

Car pour nous, militants autonomes et révolutionnaires, la « Grande Guerre de 14-18 » a été avant tout un moment d'industrialisation de la guerre - et de la mort - mis en œuvre pour les besoins de la concurrence économique inter-impérialiste. Elle a révélé la trahison de la gauche institutionnelle, ralliée à l'« union sacrée » exigée par le grand patronat, et alimenté le repli nationaliste et la militarisation des populations qui déboucha sur le fascisme au cours des décennies qui suivirent. Mais face à cette usine de mort qui menait à l'abattoir des millions de personnes issues des différents pays en guerre et de leurs empires coloniaux, l'année 1917 marqua un sursaut de dignité des peuples. C'est cette révolte populaire internationale que nous devons célébrer, cette « guerre à la guerre », qui alla des révoltes des Kanaks contre la conscription jusqu'aux mutineries des marins allemands ou des soldats français, et qui déboucha dans l'Empire russe sur la Révolution d'Octobre menée par les ouvriers grévistes et les soldats déserteurs contre le pouvoir tsariste.

Cent ans plus tard, des parallèles peuvent être faits. La gauche institutionnelle et les pseudo-progressistes sont toujours prêts à se ranger du coté de l'union sacrée, aujourd'hui contre le « monde musulman », et à soutenir les guerres menées par les États au service des monopoles impérialistes. L'OTAN permet un alignement constant de la politique française et européenne sur la politique étrangère de Trump. La France de son coté est présente militairement au Moyen-Orient ainsi qu'en Afrique, où elle entretient son « pré carré ». De par leurs complexes militaro-industriels, les États-Unis et la France alimentent en armes des régimes autoritaires alliés, de l'Égypte au Brésil en passant par l'Arabie Saoudite, cette dernière prenant une part active dans la guerre au Yémen.

La venue de Trump nous rappelle sa vision raciste et condescendante de la politique internationale, symbolisée notamment par ses insultes envers Haïti (« pays de merde »), ou encore ses positions sur les dossiers nucléaires iranien et nord-coréen. Le soutien ouvert de Trump au colonialisme et à l'apartheid de l'État d'Israël, au travers de la reconnaissance de Jérusalem comme capitale ou de la question des réfugiés palestiniens par exemple, ne manquera pas d'être réaffirmé auprès de son homologue fasciste israélien. Le tout avec la complicité de la France, soutien traditionnel de l'État sioniste et acteur zélé de la criminalisation de la résistance palestinienne et de ses soutiens, à l'image du sort qu'elle réserve à notre camarade Georges Ibrahim Abdallah, maintenu en détention depuis trente-quatre ans dans les prisons françaises, sous la pression des États-Unis et d'Israël.

Par ailleurs, sur le plan intérieur, après deux années de présidence, Donald Trump a montré le visage qu'il avait mis en avant pendant sa campagne. Celui d'un président milliardaire de l'immobilier, star de télé-réalité, réactionnaire, xénophobe, misogyne et ultra-libéral. A des kilomètres de sa posture « anti-système », les États-Unis de Donald Trump constituent un laboratoire d'un nouveau modèle de gouvernance capitaliste, raciste et autoritaire. Ce modèle favorise les classes dominantes et séduit les classes populaires a travers le monde, et ne cesse de s'exporter au travers notamment des réseaux internationaux mis en place par son ancien lieutenant Steve Bannon. Sa politique économique a rassuré la bourse, qui se porte à merveille. La diminution du chômage, conséquence du précédent mandat, est un leurre qui masque sa politique de baisse d'impôts pour les plus riches et de casse sociale, avec entre autres l'abandon de l'assurance maladie. Le racisme structurel issu de l'histoire coloniale et esclavagiste des États-Unis est assumé sur un mode décomplexé par un président incarnant l'idée d'une « revanche de l'homme blanc » contre les luttes pour les droits des communautés. Le racisme envers les Noirs (cristallisé notamment par les violences policières systémiques), les Latinos (symbolisé par la chasse aux migrants et la militarisation de la frontière avec le Mexique) ou les musulmans (interdiction d'entrée pour les résidents de plusieurs pays majoritairement musulmans, etc.), tout comme les atteintes aux droits des femmes (droit à l'avortement par exemple) ou en faveur du lobby des armes à feu, sont autant de symptômes de cette politique. Ses discours sceptiques sur le réchauffement climatique et ses mesures en faveur de l'industrie polluante et destructrices de l'environnement sont également révélatrices de sa vision du monde.
En deux ans, ce contexte d'ivresse raciste et réactionnaire alimenté par les institutions a favorisé le développement de toute une série de groupes violents (suprémacistes blancs, « Alt-Right », nationalistes, miliciens néo-nazis et néo-fascistes en tout genre), dont les membres n'hésitent plus à passer l'action. On ne compte plus les exemples de ce terrorisme qui ne dit pas son nom, favorisé et couvert par la complaisance de Trump, depuis l'assassinat d'Heather Heyer à Charlottesville en août 2017 jusqu'à l'attaque terroriste antisémite ayant fait onze morts le 27 octobre dernier à Pittsburgh.

Mais aujourd'hui comme hier, la fascisme et l'impérialisme font face à des formes de résistance populaire, de la frontière de Gaza jusqu'aux ghettos américains, en passant par les villages kanaks et les favelas brésiliennes. En tant que militants antifascistes et anti-impérialistes de la métropole parisienne, nous considérons que nos mobilisations, ici, dans la capitale de l'impérialisme français, doivent répondre à ces résistances internationales et s'en faire l'écho. Nous appelons donc à la mobilisation contre cette mascarade de célébration de la fin d'une boucherie aux cotés des bouchers d'aujourd'hui, en mémoire des millions de morts, de blessés et de disparus.

Nous appelons toutes les personnes concernées à se mobiliser au cours de la journée du dimanche 11 novembre, par tous les moyens nécessaires, ainsi qu'à prendre la tête de la manifestation contre Donald Trump, au départ de la place de la République à 14 heures (➡️ Trump c'est la guerre ! Manifestation contre la venue de Trump à Paris).

2 personnes, mème et texte

Source : https://www.facebook.com/events/2164359333852…
Source : https://fr-fr.facebook.com/permalink.php?stor…
Source : https://www.facebook.com/events/2164359333852…


1 2 3 4 5 6 7

Non, mille fois non,

à l'invitation de Trump et Netanyahou au
« forum de Paris sur la paix »

le 11 novembre

AFPS

L'Association France Palestine Solidarité tient à exprimer son indignation devant l'invitation de Benyamin Netanyahou et de Donald Trump aux cérémonies du 11 novembre et au « forum de Paris sur la paix » organisé à cette occasion.

Netanyahou, Premier ministre du gouvernement d'extrême-droite d'Israël, le promoteur de la colonisation à outrance, le chef du gouvernement qui ordonne à son armée de tirer sur les manifestants pacifiques à Gaza, faisant depuis le 30 mars plus de 200 morts et 15.000 blessés dont plus de 5000 par balles le plus souvent mutilantes ; Netanyahou, qui a poussé les feux pour l'adoption de la loi sur « l'État nation du peuple juif », une loi qui instaure l'apartheid, nie tout droit à l'autodétermination du peuple palestinien, promeut la colonisation comme grande cause nationale… Netanyahou, qui encore récemment a poussé à la peine de mort pour les seuls Palestiniens… Netanyahou, le criminel de guerre, invité au forum sur la paix ?

Trump, le président des États-Unis qui diffuse tous les jours la haine et les mensonges, qui déchire les accords internationaux, qui met le feu en déplaçant à Jérusalem son ambassade en Israël en violation du droit international, qui coupe les vivres aux agences de l'ONU notamment l'UNRWA. Trump, le fauteur de haine, invité au forum sur la paix ?

Si l'on veut garder un sens au mot « paix », si l'on veut commémorer dans la décence les guerres du 20ème siècle en agissant pour que jamais elles ne se reproduisent, il faut aussi savoir s'opposer aux fauteurs de guerre et aux fauteurs de haine d'aujourd'hui. Aucune raison d'État ne justifie d'inviter ces criminels à une célébration des valeurs de paix.

La paix passe par la justice, le respect de l'Autre, le respect du droit international et du droit humanitaire. A l'opposé des valeurs de haine promues par Trump et Netanyahou.

Le 11 novembre, nous manifesterons contre la venue en France de ces sinistres personnages, et contre l'indécence de leur invitation à la commémoration de valeurs de paix.

Le Bureau national de l'AFPS

Source : http://www.france-palestine.org/Non-mille-foi…
Source : http://www.france-palestine.org/Non-a-l-invit…


1 2 3 4 5 6 7

Trump - Erdogan

ACTIT

Association des travailleurs immigrés de Turquie

Chers Camarades, Travailleurs(euses), ouvrier(ère)s et jeunes, on se prépare à la Manifestation anti-Trump organisée par des dizaines d'associations françaises et d'immigrés dont ACTIT est signataire.

De la 1ère guerre mondiale à la guerre actuelle en Syrie, les États-Unis, sous prétexte d'apporter la démocratie et la paix, envahissent les pays pour y faire régner le chaos et la guerre. Toutes les populations opprimées sont témoins de cette situation.

De ce fait, partout où ils vont, ils sont face à des manifestations organisées contre leurs venues.

Alors qu'hier Erdogan organisait un sommet des 4 pour élaborer de nouvelles stratégie de guerre, il sera présent lui aussi en France ce 11 novembre pour rencontrer Trump.

Pour dénoncer ces sales entrevues, nous serons dans les rues :
le 11 novembre, à 14h, à la Place de la République.

image attachment

Source : message reçu le 9 novembre 20h


1 2 3 4 5 6 7

Pas de paix avec les impérialistes !

Vous allez rendre des comptes pour toutes vos guerres et tous nos morts !

Nogozon

Le 11 Novembre, les impérialistes et ses pions se rassemblent ironiquement dans un contexte de paix. Cette hypocrisie n'est qu'une rigolade à nos yeux. Le 11 Novembre est l'armistice pour les impérialistes mais nous savons bien qu'ils sont les coupables des guerres continues contre les peuples depuis le début du 20ème siècle.

Après la dissolution de l'URSS, les théories de la fin de l'histoire étaient « très à la mode ». Avec le leadership des états unis, les membres de l'OTAN se sont déclarés comme les garants de la sécurité mondiale ; alors que leur grand frère était la source principale et la cause des innombrables massacres dans le Moyen-Orient, en Amérique, en Asie… Nous n'avons pas oublié cette histoire sanglante. Nous, les peuples de Moyen-Orient, les connaissons de centaines de milliers de nos sœurs et frères qu'ils ont massacrés en Iraq, du peuple palestinien qu'il a décimé en étroite collaboration avec le Sionisme. Nous, les peuples de l'Amérique Latine, les connaissons des coups d'états et dictatures qu'ils ont soutenues, qui ont torturé et exécuté des milliers et milliers d'ouvriers latino-américains. Nous les connaissons de nos frères et sœurs immigrés qui ont été persécutés et humiliés pas ses flics et par ses soldats.

L'arrivé de Trump avec ses collaborateurs ne nous fait pas l'effet de choc comme nous le pouvons constater chez des millions de français. Les Etats-Unis, nous l'avons connu sous bien de nombreux noms et visages. Que ce soit un Roosevelt soi-disant humanitaire, un Bush réactionnaire, un Obama vénéré comme l'espoir du monde ou un Trump fascisant nous étions toujours capable de discerner ce qu'ils cachaient sous ces façades qui changent. Il se n'agit ni plus ni moins que l'impérialisme états-unien, le plus grand et infame terroriste de l'histoire.

Depuis la 2ème moitié du 20ème siècle des milliers de bombardements sont lancés par ces états afin de défendre les fortunes de ces grandes capitales. Maintenant cette bande qui dirige le terrorisme impérialiste s'unit à Paris pour une « armistice » qui n'a jamais eu lieu pour les peuples du monde. On n'a que notre colère pour eux. Les peuples du monde entier vont faire payer le sang versé aux quatre coins du monde par le terrorisme impérialiste.

À bas la guerre impérialiste !
À bas l'impérialisme états-unien et français !
Liberté au Moyen Orient ! Yankee go home !

Nogozon

Source : https://fr-fr.facebook.com/nogozon/posts/9425…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Stop the War / U.N.I.T.Y.

Par Anonyme, le 11/11/2018 à 11:44

Puisque les grands de ce monde nous préparent l'enfer (demande aux Yéménites),

Qui veut la paix lutte sans violence et sans relâche,

Car si on est lucide sur ce monde rance,

Ce serait trite qu'on nous force à l'exil ou comme en 39 à la dite "Résistance" par autodéfense,

Car on a d'autres espérances, plus humaines, plus dans la tolérance

https://www.youtube.com/watch?v=etVpoOB-d3c

Peace :) for this world, yeah

Métro

Par Anonyme, le 11/11/2018 à 09:28

Bulletin RATP du 11 novembre : Certaines stations sont susceptibles d'être fermées, sur ordre de la police, à partir de 12h: métro Temple et République

Par Anonyme, le 11/11/2018 à 09:17

Y a t'il une manifestation de prévue ?

Quel événement pour se faire entendre et être visible ?

Où trouver l'information pour l'organisation de la journée ?

Insoumis, Trump friendly ?

Par Anonyme, le 11/11/2018 à 10:42

Soulignons quand même l'absence totale et le silence assourdissant de la France insoumise (et des sous-partis qui la composent) et du PCF sur cette venue de Trump et d'autres ennemis de la démocratie à Paris. Pourtant, la FI n'est jamais la dernière, généralement, pour tenter de noyauter tous les rassemblements et manifs de gauche, climat, etc. Là, ils semblent regarder ailleurs. Est-ce le fruit d'un arrangement, peu glorieux, avec Macron ? Il faudra qu'on m'explique. Je ne parle même pas du PS, qui est mort et enterré depuis plusieurs années et que nous laisserons là où il est.

Heureusement, je pense que les vrai.e.s militant.e.s seront présent.e.s, quelles que soient les consignes ou non-consignes qu'on aura édictées.

Hystérie médiatique

Par Anonyme, le 09/11/2018 à 11:44

On croit rêver en lisant l'article d'Europe 1 du 9 novembre :

« (...) La manifestation anti-Trump ciblée par les blacks blocs ? Le président américain sera d'ailleurs l'objet d'une manifestation ciblée contre lui. Tous les contestataires se sont donné rendez-vous place de la République, dimanche à 14 heures. Un rassemblement qui met les services spécialisés sur les dents : ils ont constaté ces derniers jours le fort engouement que suscite cet événement chez des groupes très variés, certains violents habituellement, en marge de toute organisation.

D'après nos informations, plusieurs collectifs d'extrême gauche radicale se sont activés à l'approche de cet événement qui vise à dénoncer la présence de "Trump l'impérialiste" en France. Sans être massif, le rassemblement pourrait comprendre un noyau dur avec un black bloc de quelques centaines de personnes, appuyé par des suiveurs déterminés. Pour sécuriser au mieux l'événement, la préfecture de police n'a d'ailleurs autorisé qu'un rassemblement statique, plus facile à contenir. Plus de 4.000 CRS et gendarmes mobiles seront spécifiquement chargés du maintien de l'ordre dimanche. Les autorités ont même anticipé des interpellations massives : en plus des structures habituelles, trois commissariats sont réquisitionnés pour accueillir les gardes à vue. (...) »

https://bit.ly/2PMdnWE

Par moderateur, le 09/11/2018 à 09:53

Ok, merci. C'est ajouté.

info rassemblement

Par Anonyme, le 09/11/2018 à 01:04

L'info est sur la page Event de FB que vous avez indiquée dans le premier message publié "Trump c'est la guerre". Le communiqué est signé de Paris Against Trump (@parisagainsttrump). https://bit.ly/2PM1xvr

Par moderateur, le 08/11/2018 à 21:55

Merci pour l'info sur le rassemblement. Est-ce que vous avez un lien vers l'info en question. Nous ne l'avons pas trouvé.

Un rassemblement au lieu d'une manif

Par Anonyme, le 08/11/2018 à 20:48

Lu sur la page FB de la manif (8/11, 18h30) :

« La préfecture de police nous a confirmé l'autorisation de notre rassemblement ce dimanche à la Place de République, mais a mis son veto à une manifestation mobile.

Tout en regrettant cette restriction, nous souhaitons bien entendu faire de ce rassemblement une protestation d'autant plus forte envers Trump et son monde, envers une commémoration qui est en fait une célébration de la guerre.

Et on ne s'ennuiera pas ! Il y aura plusieurs fanfares, la Compagnie Jolie Môme, une batucada, de nombreux·se·s intervenant·e·s.... et surtout vous ! »

Soyons nombreux·se·s dimanche ! Partagez l'événement, invitez et amenez vos ami·e·s !

Manif ou rassemblement

Par Anonyme, le 07/11/2018 à 21:40

Lu sur la page FB de la manif (7/11) : « La préfecture de police nous a communiqué oralement son intention de ne permettre qu'un rassemblement statique. Le droit de manifestation sur la voie publique est pourtant un droit démocratique élémentaire, et nous continuons d'espérer qu'il soit respecté. » Merci la préf !

Expression communiste libertaire à la manifestation du 11 novembre

Par Anonyme, le 01/11/2018 à 22:02

Trump, Poutine, Macron… Contre TOUS les impérialismes

Même si d'autres puissances montent, les États-Unis restent, de loin, le seul impérialisme d'envergure planétaire. Il faut dénoncer ses agissements criminels… sans taire ceux de ses concurrents.

http://www.alternativelibertaire.org/?Trump-Poutine-Macron-Contre-TOUS-les-imperialismes

Par moderateur, le 18/10/2018 à 21:20

Oui, il a été ajouté ici:
https://paris.demosphere.eu/rv/64844

Meetin anti-trump

Par Anonyme, le 18/10/2018 à 20:54

Il paraît qu'il y a aussi un meeting « Trump c'est la guerre » prévu, qui aura lieu le mercredi 31 octobre à 18h30 à la Bourse du Travail de Paris (85, rue Charlot, Métro République) salle Eugène Hénaff. Avec les mêmes orgas.