thème : éducation
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 12 mars 2010 à 17h30

2 parties : 1 2

Assemblée générale éducation Ile de France

La salle Croizat à la bourse du travail de Paris, rue du château d'eau a été réservée par SUD pour l'AG du 12 mars à 17h30.

Source : liste AG-IdF, reçu le 8 mars 12h
Source: tract ci-dessous
Source: CR ci-dessous
Source : liste AG-IdF, reçu le 7 mars 14h


Compte rendu de l'assemblée générale précédente (10 mars 2010 17h30)

Compte rendu des AG, actions menées et à venir dans les établissements du 93 et 94 représentés ce soir à la Bourse.

Echo de la situation dans des établissements d'autres académies:
A Lyon, Nîmes, Toulouse, Draguignan, Albi, Marseille, Amiens, Lille. Un mouvement se met en place depuis ces 15 derniers jours. Des AG ont lieu, des grèves marchantes, (la plupart en réaction à la DHG/suppression de postes).

Un besoin d'unité et de cohérence se fait sentir.

Dans ces établissements, les collègues rencontrés lors d'AG, sont dans l'attente de la réussite de la grève du 12 mars, pour continuer les actions, les intensifier !

L'inquiètude des diverses inspections académiques commence à se ressentir.

La Journée de mobilisation du Vendredi 12 mars est donc déterminante dans la suite du mouvement. C'est la première journée d'action nationale de notre mouvement initié début février.

AG des établissements représentés ce soir:

J-B Clément / Dugny :

80 % de grévistes lundi 08 mars ; Rencontre avec M-G Buffet puis inspection académique ; Demande d'un plan de sauvetage pour le 93 ; école déserte prévue jeudi 11 mars avec le soutien important des parents. Poursuite des actions la semaine prochaine.

Bobigny dans le 1er degré :

AG de ville avec les parents ; Reflexion avec eux sur les actions ; Distribution jeudi, samedi, dimanche, de tracts sur les marchés ; Courrier au ministère sur la survie de l'éducation nationale ; Mise en place d'un réseau de parents entre les quartiers ; AG de ville vendredi matin ; poursuite la semaine prochaine avec grève marchante.

Marcel Cachin / ST Ouen :

Mouvement commencé avant les vacances ; Grève pour vendredi 12 ; Mouvement important des parents dans le primaire mobilisés contre le non-remplacement des professeurs.

Bagnolet :

Réunion avec les parents, 1er et 2nd degré et syndicats ;AG de ville vendredi matin ; Decision d'une journée d'action le mardi 16 mars.

St Denis :

Pour le collège Fabien : Grève pour vendredi 12 mars ; une quinzaine de professeur prêts à partir pour une grève reconductible à partir de mardi 16 ; AG lundi 15 pour voter la la poursuite de la grève.

Dans le primaire : Volonté de mener des actions fortes entre le 12 et le 23 mars ; Le jeudi 18 mars : journée de manifestation unie (parents, enfants, professeurs, vie scolaire).

Mobilisation aussi à Aulnay, Vitry-sur-seine (Lycée J.Macé), Montreuil, Valenton.

A Aubervilliers :

Le Corbusier : Grève du 12 mars ; Le sentiment dominant est de construire sérieusement le mouvement et envisager la grève reconductible.

Gabriel Péri : Grève du 12 mars votée (20 sur 30) ; Grève votée pour mardi 16 mars (17 sur 30) ; volonté comme à StDenis de continuer les actions entre le 12 mars et le 23.

Henri Wallon : Grève du 12 mars votée (30 sur 40) ; Réunion le vendredi matin pour décider des perspectives ; Volonté de continuer le mardi 16 mars ; Beaucoup d'attente de la mobilisation de vendredi 12 mars

J.Moulin : Grève du 12 mars votée (11 sur 22) ; Distribution de tracts jeudi 11 mars ; courrier à l'inspection académique ; Mardi 16 mars Réunion avec les parents de J. Moulin et autres écoles à l'école Condorcet de 18h à 20h.

Mobilisation des écoles primaires à Aubervilliers (50% grévistes pour vendredi). La question de reconduire ou non la grève se décidera vendredi.

LUNDI 22 MARS : Veillée des écoles (parents ; professeurs..) au collège Diderot ;

AG avec les parents ; MANIF le mardi 23 mars matin à Aubervilliers avant d'aller ensemble à la manif à Paris.


BILAN DE L'AG :

La grève de vendredi 12 mars s'annonce suivie. C'est pourquoi il est important, déterminant de se mobiliser et d'aller manifester. La poursuite des actions, dépendra surtout du succès ou non de la grève vendredi. Beaucoup d'établissements, à Aubervilliers notamment, sont prêts ou envisagent des actions entre le 15 et le 23 mars.

Il est important également que le mouvement, débuté en Île de France, s'étende dans les autres académie et prenne de l'ampleur.

Thème suggéré pour la manif : la démolition de l'éducation nationale (panneaux de chantier en guise de banderoles ; gilet jaune securité routière à porter..)

- un clip avec interventions des grèvistes sera tourné lors de la manif ; Si vous êtes intéressés pour intervenir RDV à 13h15-30 au RER Luxembourg, sortie rue de l'Abbé de l'épée (lieu de RDV de la manif)

AG 12 mars17h30 salle Grande Croisat à la Bourse du Travail (Métro République)

Source : liste AG-IdF, reçu le 10 mars 22h


Reprendre la mobilisation dès la rentrée pour réussir l'extension nationale en mars !

A la veille des vacances le mouvement de grève et de mobilisation s'était amplifié en Ile de France. De 15 établissements en grève nous sommes passés en 15 jours à près d'une centaine Le 18 février des établissements de la région parisienne, des stagiaires IUFM participaient aux cotés des personnels de Créteil à la manifestation qui a réunie pour la 1ere fois environ 5OOO personnes. . Durant nos vacances la mobilisation s'est poursuivie avec des actions symboliques comme le dépôt du CV de L.Chatel à son ancien employeur l'Oréal à Paris mais aussi en région où des grèves et mobilisations ont commencé ou repris notamment dans les académies d'Aix-Marseille, Nice, Amiens, de Lille…. Cette situation témoigne de la colère qui monte contre la politique du gouvernement dans l'Education. Il nous faut maintenant réussir une convergence nationale des mobilisations.

C'est pourquoi, SUD avec l'Assemblée générale des établissements appelle :

Dès le 8 mars à des AG d'établissements et de villes 1er et 2nd degré.

Le mercredi 10 mars à une initiative de rentrée contre toutes les précarités dans l'Education.

  • 14H rassemblement à Solférino pour la titularisation des précaires enseignants et non enseignants administratifs, personnels des vie scolaires ou AVS et EVS du 1er degré.
  • 16 H rassemblement devant la Région contre la précarité des personnels ouvriers des lycées et leur décentralisation. ( manifestation de jonction entre ces deux lieux)

Le vendredi 12 mars grève nationale et manifestations

SUD Education Créteil et la Fédération SUD souhaitent que cet appel intersyndical 2nd degré soit étendu à toute l'Education.

Dans le 1er degré le 93 les syndicats Sud et Cgt ont été rejoint par le Snuipp-Fsu 93.

Pour construire le mouvement d'ampleur qui peut faire reculer le gouvernement

Mettons à l'ordre du jour la reconduction de la grève après le 12 mars dans la perspective d'une convergence interprofessionnelle le 23 mars.

Envoyons des délégués mandatés sur ces points aux AG IDF.

Assemblée Générale 1 er et 2nd degré

  • Mercredi 10 mars BT de paris 17h 30
  • Vendredi 12 mars… BT de paris 17h

Comment renforcer encore notre mouvement ?

Le travail de tournées des établissements et d'écoles fait par les collègues en grève reconductible est un élément indispensable car il permet d'étendre encore le mouvement tout en informant parents et lycéens. Les modalités peuvent être diverses selon le degré de mobilisation locale.

L'AG départementale doit être le moteur d'une mobilisation unitaire et démocratique. L'élection d'un collectif d'animation pluraliste et révocable depuis le 16 est une avancée. Il doit pouvoir appliquer les décisions de l'AG en terme d'action, de communication vers les collègues, les parents et lycéens et les médias… L'AG doit pouvoir faire le lien avec les AG de villes, essentiels dans le premier degré. Elle doit pour aussi associer le plus rapidement possible des délégués d'établissements mandatés avec les syndicats parties prenantes du mouvement.

Les organisations syndicales doivent soutenir ce mouvement, lui apporter leur appui et leur logistique, indispensables pour construire un mouvement d'ampleur gérés par les grévistes pour faire reculer le ministère.

10 et 12 mars 2010

Source : http://www.sudeduccreteil.org/spip.php?articl...

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/12321

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir