thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 23 octobre 2009 à 19h

5e risque, nouveau droit ou nouvelle privatisation

Les enjeux de la prise en charge de la dépendance

Union Nationale des Retraités et Personnes Agées - Fédération de Paris

Aujourd'hui, selon l'INSEE, plus de 1 314 920 personnes âgées ont plus de 85 ans. En 2015, elles seront plus de 2 millions. Parallèlement, les personnes présentant de forts handicaps devraient passer de 660 000 en 2005 à 940 000 en 2025. La prise en charge des personnes âgées dépendantes et celles des personnes handicapées relèvent de réglementations distinctes. Elle se révèle une véritable usine à gaz (mesures distinctes selon l’âge, le sexe, les conditions sociales et sanitaires individuelles, la cause de la perte d'autonomie, etc.) qui entraîne des ruptures dans la prise en charge et ne permet pas une égalité de traitement pour l'accomplissement des actes essentiels de la vie. Le gouvernement a présenté ses orientations sur la prise en charge de la perte de l'autonomie qui devrait se traduire par la création d'un 5è risque de protection sociale. Un projet de loi devrait être discuté devant le Parlement. Or, si la perte d'autonomie nous concerne toutes et tous le débat reste « confidentiel », limité à quelques « experts ». Une réforme ne peut qu'être basée sur la solidarité et un véritable débat de société. Nous devons nous mobiliser et avoir les moyens pour pouvoir peser dans le débat.

Qu'est-ce que le 5è risque?
Doit-on parler de « risque » ou de « protection sociale»?
de « droit universel » ou de « responsabilité individuelle »?
de« solidarité nationale » ou du « chacun-e fait comme il peut »?

L'UNRPA, Fédération de Paris, ouvre le débat avec des responsables politiques, syndicalistes, associatifs le 23 octobre 2009 à 19h00 Espace Jean Dame

17 rue Léopold Bellan - 75002 Paris M°Sentier

Nos propositions

  • Solidarité nationale. Le financement du 5è risque, à la hauteur des besoins, doit être basé sur la solidarité nationale
  • Convergence des dispositifs d'aide. Création d'un droit universel de compensation pour l'autonomie, sans barrière d'âge.
  • Harmonisation des réglementations sociales et fiscales entre les différents dispositifs d'aide à domicile
  • Pour les établissements d'accueil. Face à l'augmentation des prix de journée nous demandons un « reste à charge » maîtrisé par une réforme de la répartition entre le gite et le couvert, la dépendance et les soins.
  • Des véritables aides en nature

UNRPA Fédération de Paris 20 rue Chaudron 75010 Paris

Tél : 01 40 11 60 08 Fax : 01 40 11 60 09 Courriel : paris@exunrpa.fr Site : www.unrpa.fr

document au format PDF:

Source : message reçu le 21 octobre 09h
Source : http://www.unrpa.com/?Le-5eme-risque-les-enjeux-de-la,98

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/9917

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir