thème : écologie
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 21 juin 2009 (heure non définie)

PARK(ing) Day & Fête de la Musique

Le 21 juin, c’est la fête de la musique ! Une occasion de transformer un coin de rue en espace convivial.

Très bientôt des informations sur le lieu !

Occupant des places de stationnement habituellement réservés aux automobiles, Vélorution proposera un atelier vélo, des concerts, des jeux, et toutes les animations que vous voudrez mener (jongle, expos, etc...)

Ramenez les raquettes, les plantes, les sièges, les journaux, les boissons, la famille, les amis, les voisins, le trampoline, le tire-bouchon, la guitare, la mare aux canards, et bien-sûr le vélo !

Un vrai moment de partage de l’espace public, mais pourquoi ?

document au format PDF:

Dans les villes, l’automobile occupe une surface folle : stationnements, rues/routes, parkings, ... On estime, par exemple à Paris, que 80% de l’espace public est dédié à la voiture. Cette inégale division de l’espace public entre ses différents usagers, contribue, entre autres, à la dégradation de notre santé et de celle de vos proches, et aussi déjà de celle de vos enfants (n’attendons pas ces abstraites “générations futures” pour nous en rendre compte) : maladies respiratoires, épidermiques ou cardiaques. L’air des villes est si nauséabond que les arbres y meurent prématurément, et ne peuvent “compenser” le carbone émis par les déplacements urbains. Mais les transports motorisés n’accaparent pas seulement l’espace urbain. A travers le développement des agrocarburants, les pays “développés”, industrialisés ou en pleine croissance préparent déjà l’ère post-pétrole et s’emparent des surfaces agricoles ; donc des ressources alimentaires dont devraient profiter les habitants de ces terres. Les cultures traditionnellement vivrières cèdent la place à des cultures d’exportations. Le prix des céréales ou des légumes explose, le piège se referme sur les plus pauvres qui ne peuvent plus se nourrir. Libérer nos villes du tout voiture, c’est évidemment lutter contre la pollution, mais c’est lutter aussi contre la disparition de l’agriculture qui nourrit des milliers de personnes dans le monde. Le système automobile étouffe peu à peu les terres et nos villes. Le 21 juin, Vélorution reprendra du terrain. L’espace d’une après-midi, nous nous installerons sur plusieurs places de stationnement, redonnant ainsi un peu de vie à des lieux "tués" par l’automobile. L’espace public (urbain et rural) est un bien à partager entre citoyens responsables, il n’appartient ni aux acteurs du lobby automobile, ni aux véhicules privés, polluants, encombrants, bruyants ou insécurisants.

Source : http://www.velorution.org/articles/556.html
Source : http://www.velorution.org/articles/
Source : http://www.velorution.org/articles/556.html

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/8995

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir