thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 17 avril 2009 à 18h

Justice et liberté pour les 5 !

Qui sont les 5 Cubains prisonniers aux États-Unis ?

Antonio Guerrero, Fernando Gonzalez, Gerardo Hernandez, Ramon Labañino et René Gonzalez avaient infiltré des groupes d’extrême droite (Alpha 66, Omega 7, Brothers to the Rescue, Cuban American National Foundation)  impliqués dans des attentats à la bombe, assassinats et actions de sabotage contre des civils Cubains qui depuis 1959, ont eu pour bilan : 3 478 morts et 2 099 infirmes.

En 1997 une série de sabotages et d’attentats à Cuba tua un touriste italien, Fabio di Celmo. Fidel Castro envoya alors une note à Bill Clinton, par le biais de Gabriel García Márquez. Une coopération formelle s’est instaurée avec à la mi-juin, la réunion à La Havane de spécialistes cubains et d’officiels du FBI pour analyser les preuves et documents sur les actions terroristes ciblant Cuba. La sécurité d’État cubaine a fourni au FBI 230 pages, des enregistrements de conversations téléphoniques et des vidéos sur les plans en cours. Les agents du FBI sont partis en promettant une réponse rapide.

3 mois plus tard, le 12 septembre 1998, le FBI a arrêté les 5 Cubains 

À l’injustice s’ajoute le  traitement inhumain réservé aux familles des prisonniers. Les Etats-Unis violant toutes les conventions existantes refusent les visas aux familles. Olga Salanueva, l’épouse de René González, et Adriana Pérez, la compagne de Gerardo Hernández, les attendent depuis 10 ans.

En mai 2005, la détention des 5 a été qualifiée d’arbitraire par le groupe de Travail des Nations Unies sur les détentions arbitraires. En août 2005, trois des juges de la 11ème Cour d’Appel d’Atlanta(Géorgie) ont rendu public un document de 93 pages annulant le verdict et ordonnant un nouveau procès que les 5 cubains attendent toujours. Alberto González, ex conseiller de George Bush et ministre de la Justice des Etats-Unis est intervenu devant le tribunal pour qu’il révise la décision d’Atlanta. Le 31 décembre 2005,  les juges ont accepté de réviser ce qui était déjà révisé.  Le procès entaché d’irrégularités,  s’est en plus déroulé à Miami,  ville que la même Cour Fédérale d’Appels des Etats-Unis  reconnaît « hostile et irrationnelle » vis-à-vis du  gouvernement cubain.

POUR LA LIBERATION DES 5 , CONTRE L’OUBLI, CHAQUE MOIS RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITE AVEC LES 5

Prochain rendez-vous : Vendredi 17 avril de 18 à 20H, Fontaine Saint Michel, Paris métro Saint Michel

Signataires : AAW-France (Americans Against the War), AEA-France (Actions Enfants des Andes), Alba France, Les Alternatifs, AMULP (Association de Femmes Uruguayennes Lourdes Pintos), ARAC, ATTAC, Cercle Bolivarien de Paris, Comité Valmy, Consejo pro-Bolivia, Cuba Si France, Cuba Si Bretagne, Droit et solidarité, Espace Che Guevara, Forum pour un autre Monde, France Amérique Latine, France Cuba, IJAN ( Réseau International Juif Antisioniste), La Plume, MRAP, MJCF, PCF, le Parti de Gauche, le Parti Humaniste, Pôle de Renaissance Communiste en France, Raices Cubanas, Réseau International Frantz Fanon, Terre et Liberté pour Arauco, TIO France (Tribunal international d’Opinion) ...

Source : message reçu le 7 avril 13h
Source : http://antirepression.over-blog.com/article-3...

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/8442

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir