thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 2 avril 2009 à 19h30

4 parties : 1 2 3 4

Projection débat "Campesinos, histoire(s) d’une résistance"

Commune libre d’Aligre – Paris (75) à 19h30

Campesinos, histoire(s) d’une résistance – Sarah Pick et Fabien Lacoudre, France, documentaire, 104 min.

Le film nous emmène en Bolivie et nous montre les visages d’un mouvement, paysan et indien, qui a réussi, malgré le racisme et les inégalités, à conduire l’un des siens, Evo Morales, à la présidence du pays. Une femme de ménage ministre de la justice, la gronde d’un village perdu dans les montagnes, un congrès de paysans dans l’Amazonie, un indien aymara des hauts plateaux désormais ministre des affaires étrangères… Autant de portraits qui nous guident, des Andes à l’Amazonie, des villages au gouvernement, dans une Bolivie insurgée.

Débat sur la Bolivie avec la participation des réalisateurs Sarah Pick et Fabien Lacoudre. (enlever « réalisateur »)

Buffet grignotage à garnir par les participants

Entrée gratuite

Source : programme ci-dessous


1 2 3 4

8èmes Rencontres avec le Cinéma d’Amérique Latine et de la Caraïbe

en Ile de France du 21 mars au 3 avril 2009

Depuis 2001, plusieurs comités d’Ile de France organisent, au mois de mars, les Rencontres avec le Cinéma d’Amérique Latine et de la Caraïbe.

Cette année, pour la 8ème édition, les comités auront le plaisir de vous accueillir dans les salles des villes d’Arcueil, de Champigny sur Marne, de Gennevilliers et de Paris.

Des documentaires et des fictions accompagnés de débats en présence de spécialistes de l’Amérique Latine et de la Caraïbe vous seront proposés. France Amérique Latine espère ainsi vous faire découvrir d’autres réalités sociales, politiques, historiques et culturelles à travers ces programmations.


PROGRAMME

SAMEDI 21 MARS 2009

Centre Auguste Dobel – Paris (75) à 15h

Mi Vida dentro - Lucía Gajá, Mexique, 2007, documentaire, 120 min.

Rosa est une mexicaine qui, en 1999, à l'âge de 17 ans, a émigré illégalement à Austin, Texas. En janvier 2003, elle est accusée de meurtre et est jugé en août 2005. Être emprisonnée dans un pays étranger, le système judiciaire, le verdict, la séparation de sa famille, l'impuissance, tel est la réalité de la vie des émigrés mexicains aux États-Unis, décrite dans Mi Vida Dentro.

Débat autour de la situation des femmes au Mexique, avec la participation d’Ernestine Ronai, membre de France Amérique Latine (FAL).

Apéritif d’ouverture de la 8ème Edition des Rencontres

Entrée gratuite


MERCREDI 25 MARS 2009

Entrepôt – Paris (75) à 20h

La Terra degli uomini rossi (La terre des hommes rouges) – Marco Bechis, Brésil/ Italie, 2008, documentaire, 106 min.

La région du Mato Grosso au Brésil, de nos jours. Après le suicide de l'un des siens, Nadio, chef d'une tribu Guarani-Kaiowa, décide de dresser un campement sur les terres des Blancs. Pour lui, comme pour le chaman, il s'agit de réparer une terrible injustice : récupérer les terres dont ils ont été spoliés autrefois...

Débat autour de la situation au Brésil

Tarif : 5,60€


VENDREDI 27 MARS 2009

Entrepôt – Paris (75) à 20h

Partes Usadas (Pièces détachées) – Aarón Fernandez, France/ Espagne/ Mexique, 2007, documentaire, 95 min.

Iván, quatorze ans, vit au Mexique avec son oncle Jaime, un vendeur de pièces détachées de voitures. Ils rêvent tous les deux d'une vie meilleure et économisent leur argent afin d'émigrer illégalement à Chicago dans un proche avenir. Lorsque Jaime apprend qu'il a besoin de plus d'argent que prévu pour payer le passeur, il décide d'introduire son neveu dans le milieu du vol de pièces détachées de voitures.

Débat autour de la situation au Mexique.

Tarif : 5,60€


VENDREDI 27 MARS 2009

Studio 66 – Champigny sur Marne (94) à 19h30

Accueil en danse et en musique avec démonstration de Gwo ka (musique traditionnelle de la Guadeloupe)

Les derniers maîtres de la Martinique – Romain Bolzinger, France, 2009, documentaire, 55 min.

La Martinique, une des plus vieille colonie française, est aujourd'hui un département d'outre-mer rongé par les inégalités et les rancoeurs post-coloniales. Grèves à répétitions, chômage supérieur à 20%, climat social délétère. 160 ans après l'abolition de l'esclavage, noirs et blancs n'ont pas cicatrisé les plaies de l'Histoire. Les «Békés», héritiers des familles de colons blancs sont toujours les vrais maîtres de la Martinique. Arrivés sur l'île au 17ème siècle, les familles «Békés» représentent aujourd'hui moins de 1% de la population martiniquaise. Les descendants des colons ont toujours entre les mains 20% du PIB de l'île. Le coeur de leur puissance est la propriété foncière et leur sens des affaires : ils possèdent 52% des terres agricoles, ils contrôlent 40% de la grande distribution en Martinique, ils sont en situation de quasi monopole dans l'industrie agroalimentaire. Les autres atouts des patriarches Béké, ce sont leurs connexions politiques, à Paris et à Bruxelles, où ils défendent leurs affaires familiales au plus haut niveau. La connivence entre les grandes familles Béké et le pouvoir politique a été mise au jour en 2007 avec l'affaire du chlordécone. Un pesticide interdit en France à l'origine d'une catastrophe sanitaire majeure aux Antilles françaises.

Débat sur la situation sociale en Guadeloupe et en Martinique avec des acteurs du mouvement social antillais.

Spécialités antillaises et latino-américaines à déguster sur place

Soirée en partenariat avec l'association Mosaïque Campinoise

Tarif : 4€


MERCREDI 01 AVRIL 2009

Cinéma Jean Vigo – Gennevilliers (92)

18h45 : Ils ont fait taire un homme (Callaron a un hombre) – Nicolas Joxe et Yves Junqua, France, 2004, 58 min.

Le terme "paramilitaires" désigne dans le langage courant les hommes appartenant aux Autodéfenses Unies de Colombie (AUC). Le réalisateur lève le voile sur leurs agissements au service d'intérêts économiques et politiques. Une enquête rigoureuse permet de dénoncer les acteurs de la société qui financent ces "escadrons de la mort".

19h45 : Buffet (Empanadas et vin chilien)

20h15 : Témoin Indésirable – Juan José Lozano, Colombie, 2008, Intermezzo films documentaires, 80 min.

Au cœur du drame humanitaire en Colombie, Hollman Morris se bat pour dénoncer la barbarie à travers son émission de TV hebdomadaire, Contraría, le dernier programme à montrer à la Colombie en guerre.

21h40 : Débat sur la Colombie, avec la participation de Nicolas Joxe (réalisateur), Maurice Lemoine (Rédacteur en chef du Monde Diplomatique) et Valérie Techer, membre du Bureau National de France Amérique Latine (FAL)

Tarif par séance : 3€


JEUDI 02 AVRIL 2009

Commune libre d’Aligre – Paris (75) à 19h30

Campesinos, histoire(s) d’une résistance – Sarah Pick et Fabien Lacoudre, France, documentaire, 104 min.

Le film nous emmène en Bolivie et nous montre les visages d’un mouvement, paysan et indien, qui a réussi, malgré le racisme et les inégalités, à conduire l’un des siens, Evo Morales, à la présidence du pays. Une femme de ménage ministre de la justice, la gronde d’un village perdu dans les montagnes, un congrès de paysans dans l’Amazonie, un indien aymara des hauts plateaux désormais ministre des affaires étrangères… Autant de portraits qui nous guident, des Andes à l’Amazonie, des villages au gouvernement, dans une Bolivie insurgée. Débat sur la Bolivie avec la participation des réalisateurs Sarah Pick et Fabien Lacoudre. (enlever « réalisateur »)

Buffet grignotage à garnir par les participants

Entrée gratuite


VENDREDI 03 AVRIL 2009

Espace Municipal Jean Vilar – Arcueil (94)

18h15 : Apéritif d’accueil pour la clôture de la 8ème édition des Rencontres

19h : Puisque nous sommes nés – Jean-Pierre Duret, Andrea Santana Brésil, documentaire, 90 min.

Brésil. Une immense station-service au milieu d’une terre brûlée, traversée par une route sans fin. Avec son copain Cocada, Nego regarde le mouvement incessant des camions et des voyageurs. Leur seule perspective : une route vers São Paulo, vers un ailleurs…

20h30 : Débat sur la situation au Brésil avec la participation des réalisateurs Jean-Pierre Duret et Andrea Santana.

21h15 : Mutum – Sandra Kogut, Brésil/ France, drame, 90 min.

Mutum veut dire muet. Mutum est un oiseau noir. Et Mutum est aussi le nom d'un endroit isolé dans les montagnes brésiliennes, où vivent Thiago et sa famille. Thiago, dix ans, n'est pas un enfant comme les autres. C'est à travers son regard que nous entrevoyons le monde nébuleux des adultes : trahisons, violences, silences. Aux côtés de Felipe, son frère et seul ami, Thiago sera confronté a ce monde qu'il apprendra a quitter.

Plein tarif : 5,20€ tarif réduit : 4,75€ tarif abonnés : 3,65€ Forfait soirée : 7,30€


ACCES AUX SALLES

Salles parisiennes :

Centre Auguste Dobel
9, Rue Philidor, 75020 Paris
Accès : M 9, arrêt Maraîchers

Cinéma L’Entrepôt
7/9, Rue Francis de Pressensé, 75014 Paris
Accès : M Ligne 13, arrêt Pernéty

La Commune Libre d’Aligre
3, Rue d’Aligre, 75012 Paris
Accès : M Ligne 8, arrêt Ledru Rollin, M Lignes 1, 14, RER A et D arrêt Gare de Lyon

Salle dans les Hauts-de-Seine :

Cinéma Jean Vigo
1, Rue Pierre et Marie Curie, 92230 Gennevilliers
Accès : M Ligne 13, arrêt Les Agnettes puis Bus 178, arrêt Cité Jardins

Salles en Val de Marne :

Espace Jean Vilar
1, Rue Paul Signac, 94110 Arcueil
Accès : RER B arrêt Arcueil-Cachan, ou Bus 184 arrêt Cité

Studio 66
66, Rue Jean Jaurès, 94500 Champigny sur Marne
Accès : RER A2, direction Boissy Saint-Léger, arrêt Champigny


Source : http://www.franceameriquelatine.org/index.php...


1 2 3 4

CINÉMA D’AMÉRIQUE LATINE

La 8ème édition des Les Rencontres avec le Cinéma d’Amérique Latine et de la Caraïbe en Ile-de-France aura lieu du **21 mars au 03 avril**. Au programme, des documentaires et des fictions accompagnés de débats en présence de spécialistes de l’Amérique Latine et de la Caraïbe. Les films seront projetés dans les salles des villes d’Arcueil, de Champigny sur Marne, de Gennevilliers et de Paris. (Renseignements : 01-45-88-22-74, projetex@franceameriexquelatine.fr, http://www.franceameriquelatine.org).

Source : http://www.monde-diplomatique.fr/rendez-vous/


1 2 3 4

Soirée organisée par France Amérique Latine Paris.

-  Jeudi 2 avril 19h30 :

Projection suivie d’un débat avec les réalisateurs de "Campesinos Bolivie", un documentaire qui nous emmène en Bolivie et nous montre les visages d’un mouvement, paysan et indien, qui a réussi, malgré le racisme et les inégalités, à conduire l’un des siens, Evo Morales, à la présidence du pays.

Source : http://cl-aligre.org/spip/article.php3?id_art...

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/8204

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir