thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 17 mars 2009 à 19h30

Comprendre pour agir :

Université populaire de l'est Parisien - Cycle Europe

(Entrée Libre)

Lieu : Section du PCF 20e
3 place des grès Paris 20e
wwwparis20.pcf.fr
Tél : 01 43 70 58 09
Métro Gambetta - Bus 26 bagnolet/Pyrénées


Jeudi 5 mars 2009 - 19h30 - QUI DÉCIDE ?

une construction européenne contre la démocratie

Corinne Gobin maître de recherche au FNRS, Université Libre de Bruxelles

De nombreux textes parlent de l’Union européenne en soulignant son « déficit démocratique ». Cependant ce terme n’est pas adéquat car il laisserait entendre que l’Union européenne n’a pas fait encore assez de réformes pour augmenter son degré de démocratie mais que, somme toute, elle est sur la voie pour résoudre, progressivement, cette déficience (la fameuse construction à petits pas). Or, l’Union européenne a opté, consciemment, pour un modèle de pouvoir contre-démocratique en refaisant du capitalisme le modèle universel des rapports entre les humains. Ceci nous oblige à repenser nos combats et nos utopies politiques, d’emblée, à un échelon transnational.

I - Concepts politiques de base : « société », « démocratie », « Etat  », « représentation », « conflit », « séparation des pouvoirs »

II - Une construction du pouvoir politique européen opposée aux grands principes démocratique ayant permis des avancées sociales déterminantes à l’échelon des États nationaux.

III - Le pouvoir de l’expertise (du marché) contre la dynamique du conflit démocratique.

IV - Réflexion sur la dynamique collective qui serait nécessaire pour changer de cap et pour que l’œuvre collective puisse à nouveau être engagée dans la réalisation d’une société d’émancipation.


Mardi 17 mars 2009 - 19h30 - Capital vs Travail (1)

Droits des travailleurs et politiques sociales de l’Union européenne

Bernard Friot, professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense

La thématique du « déficit social », selon laquelle on irait à petits pas de l’intégration économique à l’intégration sociale, est aussi fallacieuse que celle du déficit démocratique. Au contraire : en posant que le salaire, la sécurité sociale, le droit du travail, le syndicalisme, la fiscalité sont de la compétence des Etats et que la concurrence est de la compétence communautaire, le principe de subsidiarité organise la subordination de toute législation sociale nationale au droit de la concurrence.

I - le principe de subsidiarité comme levier central de la réforme des politiques sociales nationales

II - la jurisprudence de la Cour de justice de Luxembourg et la construction de la doctrine des piliers de la protection sociale, son usage dans les réformes de la protection sociale

III - le niveau auquel doit se situer un projet communiste d’Europe sociale.


Mardi 31 mars 2009 - 19h30 - CAPITAL vs TRAVAIL (2)

Les enjeux salariaux de la réforme des retraites en Europe

Bernard Friot, professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Les fonds de pensions sont au cœur de l’accumulation financière, tandis que la pension comme continuation du salaire est subversive de l’essentiel des institutions capitalistes. Le cœur des politiques réformatrices de l’Union européenne depuis la relance de l’intégration européenne avec la présidence Delors vise à transformer les politiques nationales de retraite en s’attaquant à leur logique salariale et en promouvant la prévoyance.

I - les principales configurations des systèmes nationaux de retraite.

II - a réforme suédoise, présentée comme le modèle à suivre, la «  méthode ouverte de coordination » en matière de pensions et la directive sur les fonds de pensions.

III - les enjeux salariaux de la situation contradictoire créée par les réformes comme autant de points d’appui pour une bataille politique européenne sur les pensions, et donc sur le statut des travailleurs.


Jeudi 9 avril 2009 - 19h30 - SIEG (Services d’Intérêt Economique Général) vs SERVICES PUBLICS

Michel Rizzi, co-auteur du livre « Pour changer la société avec de nouvelles entreprises publiques » [sous-réserve]


Mardi 28 avril 2009 - 19h30 - CAPITAL vs TRAVAIL (3)

Politiques européennes de l’emploi et euro syndicalisme

Anne Dufresne, docteur en sociologie, Université Libre de Bruxelles Nadia Hijal, docteur en Sciences politiques, Institut d’etudes politiques de Paris

I - Les principaux obstacles à l’européanisation syndicale

  • Les multiples limites de l’accord social conclu à Maastricht (1992).
  • Les rivalités entre les cultures syndicales nationales.
  • Le défaut d’interlocuteur patronal.

II - Pistes de réflexion pour un eurosyndicalisme de contre-pouvoir et de combat.

  • Pour un droit de grève et d’action collective transnational
  • Pour la construction d’un acteur syndical articulé entre le national et l’UE
  • Pour le développement d’un espace contractuel européen dynamique

Mardi 5 mai 2009 - 19h30 - Le PCF et l’Europe : propositions et action politique

Intervenant non défini


A l’initiative de la section du PCF 20e

document au format PDF:

Source : http://paris20.pcf.fr/Universite-populaire-de...

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/8022

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir