thème : répression
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

dimanche 23 février 2020 à 18h

Réunions ouvertes de la

« Défense collective Paris banlieues »

Nous sommes la Défense Collective Paris-Banlieues. Notre but est de nous organiser face à la police et à la justice en diffusant des pratiques de défense collective dans les espaces de lutte. Notre perspective est de proposer un autre cadre que la lutte affinitaire. C'est pour cette raison que nous avons choisi de nous constituer en groupe public et ouvert à celles et ceux qui veulent y prendre part. Nous vous invitons à nous rejoindre, tous les dimanche à 18h au local de la Fabrik, au 23 rue du docteur Potain dans le 19e, métro Télégraphe ou Place des Fêtes.

Nous participons nous-mêmes aux mouvements sociaux et avons pu être gardé·es à vue, prévenu·es ou inculpé·es. Nous souhaitons apprendre à déconstruire la peur qu'on intègre parfois au fil de nos expériences de lutte, sans la nier, et nous pensons que cela peut passer par la construction collective d'un rapport rationnel à la répression et par la diffusion d'une culture de la défense. Nos expériences personnelles transformées en savoirs collectifs sont des outils dans le rapport de force qui nous permettra d'obtenir des victoires.
Nous sommes conscient·es que la police et la justice sont deux institutions de répression de classe, racistes et sexistes.C'est parce que nous prenons en compte que nous ne sommes pas égales et égaux pour se défendre face aux flics et aux juges que nous voulons travailler à ce que les stratégies de défense soient inclusives et ré-appropriables par toutes et tous.

Nous considérons que la répression de nos luttes prend la forme d'une chaîne pénale continue entre la rue et le tribunal en passant par la garde-à-vue. Nous intervenons donc dans ces espaces.

Pour nous, l'anti-répression doit intervenir avant que la peine ne soit prononcée par le juge. Nous organisons des formations juridiques (depuis la maison jusqu'au tribunal en passant par la garde-à-vue), pour être mieux armé·es face aux manœuvres des flics pour nous faire parler et aux procédures judiciaires rapides comme la comparution immédiate. Les flics nous veulent collaboratives et bavard·es, ne leur donnons rien qu'ils puissent ajouter à nos dossiers ou à ceux de nos camarades.
Nous proposons aussi des séances de déplacement collectif pour diffuser des réflexes de cohésion dans la rue, et diminuer les risques de blessures et d'interpellations. Les flics nous veulent individualistes et arrêtent plus facilement les personnes isolé·es. Face à eux, nos conditions physiques individuelles ne pourront rien, apprenons ensemble à nous défendre sans virilisme !
N'hésitez pas à nous contacter pour une formation pour votre groupe, sur votre lieu de blocage, dans votre fac ou avant une action ou une manifestation.

Dans la lignée de nos objectifs de formations au déplacement collectif, nous sommes présent·es dans les manifs, sur les actions et blocages dans le but de diffuser des pratiques de défense et participer à créer un cadre propice à la diversité des actions. Nous pensons qu'il est possible d'élaborer des stratégies concrètes permettant de dépasser le cadre insauré par l'ordre, quel qu'il soit. Mais ces stratégies ne doivent pas rester l'apanage d'un groupe professionnalisé de militant-es, nous pensons qu'elles doivent être réappropriables par toutes et tous. C'est pourquoi nous travaillons à inclure les limites et les peurs de chacun-es et à inventer des rôles pour toutes et tous dans la rue. Nous veillons également à instaurer des moments de débrief constructifs après des moments de tension et des espaces de parole après des moments difficiles psychologiquement ou physiquement.

Au tribunal, nous sommes présent·es pour accompagner les prévenu·es qui le désirent. Vous pouvez nous contacter si vous avez une date de procès à venir. Nous proposons des lectures collectives de dossiers par intelligence collective, ce qui permet un retour critique sur les failles de nos pratiques dans la rue. bosser sur les dossiers et le rapport aux avocat·es ensemble. Nous réfléchissons ensemble les axes de défense, enrichis par nos expériences pénales passées et nous préparons collectivement au passage devant le juge. Nous souhaitons également bosser sur le rapport aux avocat·es ensemble pour sortir du rapport de dépendance et de sacralisation face aux expert·es du droit, avocat·es ou militant·es, en débattant collectivement de nos défenses, même si la personne prévenue aura toujours le dernier mot.
Notre objectif est de contrer les défenses basées sur la délation, la coopération, la dissociation entre bon·nes et mauvais·es manifestant·es, mais aussi les défenses basées sur la stigmatisation de tel ou tel groupe social ou politique. Défendons-nous, mais pas au détriment des autres ! Nous voulons mettre à mal le profilage judiciaire et policier qui ne fait que nous isoler et faciliter l'action répressive sur certain·es.

De la rue aux tribunaux, apprenons ensemble à nous défendre collectivement !
Et vive la grève !

Pour nous joindre : defeexnsecolleexctive-pb@riseup.exnet

Sur FB : Defense collective Paris Banlieues

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/77971
Source: confirmation reçue le 4 février 23h
Source : message reçu le 29 janvier 10h