thème : répression
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 11 février 2009 à 19h30

3 parties : 1 2 3

Réunion d’information et de mobilisation

mercredi 11 février au CICP à 19h30
21 ter rue Voltaire, Paris 11e
metro Nation ou Rue des Boulets

pour préparer ensemble le RASSEMBLEMENT INTERNATIONAL samedi 21 février, à 15 heures
devant la maison centrale d’Ensisheim (rue Jacques-Balde, Ensisheim, Haut-Rhin)

Contre l’Etat revanchard et la peine sans fin imposée aux militants révolutionnaires. Le rassemblement se fera là où est enfermé Georges Cipriani, mais ce sera l’occasion de réclamer la libération de tous les prisonniers révolutionnaires encore emprisonnés et notamment Jean-Marc Rouillan et Georges Ibrahim Abdallah.

La réunion d’information permettra d’organiser le rassemblement et de préparer le covoiturage des différents points de départ en direction de l’Alsace.

Source : http://nlpf.samizdat.net/spip.php?article287


1 2 3

Réunion d’information et de mobilisation

Mercredi 11 février, à 19h30, au CICP (21 ter rue Voltaire, Paris 11e, metro Nation ou Rue des Boulets) : Réunion d’information et de mobilisation pour préparer ensemble le

- RASSEMBLEMENT INTERNATIONAL, samedi 21 février, à 15 heures, devant la maison centrale d’Ensisheim (rue Jacques-Balde, Ensisheim, Haut-Rhin)

Source : communiqué ci-dessous


1 2 3

Jeudi 5.02  : Rassemblement pour G. Cipriani

Le 21 février 2009, cela fera 22 ans que Georges Cipriani est incarcéré ! C’est en effet en février 1987 qu’il fut arrêté, avant d’être condamné à perpétuité pour des actions armées revendiquées par son organisation, Action Directe.

Aujourd’hui, Georges Cipriani se trouve encore incarcéré à Ensisheim, alors même qu’il est libérable depuis 4 ans, puisque sa peine de sûreté de 18 ans s’est terminée en 2005. Il attend toujours la décision concernant sa demande de libération conditionnelle déposée en novembre 2007, décision qui aurait dû lui être signifiée dans les six mois, soit au plus tard en mai 2008 !

La loi Dati, dite « sur la rétention de sûreté », a remis en cause la procédure et son dossier a été bloqué ou retardé depuis des mois. Georges Cipriani aura ainsi subi une année supplémentaire en prison et ne sait toujours pas quand sa demande sera jugée. Pourtant, son dossier répond à toutes les exigences d’une décision favorable et aurait déjà dû lui permettre d’obtenir un aménagement de peine, sous la forme d’un placement en semi-liberté.

Une fois de plus, pour exprimer notre colère et notre solidarité :

RASSEMBLEMENT

Jeudi 5 février, de 18 h à 19 h en face de la direction de l’Administration pénitentiaire, carrefour rue de la Verrerie - rue du Renard (Paris 4e - métro L1-L11 Hôtel-de-Ville).

Prochains rendez-vous :

Mercredi 11 février, à 19h30, au CICP (21 ter rue Voltaire, Paris 11e, metro Nation ou Rue des Boulets) : Réunion d’information et de mobilisation pour préparer ensemble le

- RASSEMBLEMENT INTERNATIONAL, samedi 21 février, à 15 heures, devant la maison centrale d’Ensisheim (rue Jacques-Balde, Ensisheim, Haut-Rhin)

Liberté pour Georges Cipriani, pour Régis Schleicher, et pour Jean-Marc Rouillan ainsi que pour Georges Ibrahim Abdallah !

Collectif "Ne laissons pas faire !"

nlpf@sexamizdat.net - http://nlpf.samizdat.net


Liberation des prisonniers d’Action directe !

Abonnez-vous a la newsletter Nlpf ! :
http://listes.samizdat.net/sympa/subrequest/nlpf-infos

Pour etre tenu au courant des initiatives :
http://nlpf.samizdat.net
http://www.action-directe.net

Source : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article79507

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/7687

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir