thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 25 janvier 2009 à 17h

3 parties : 1 2 3

Soirée de soutien au Kiosk Infoshop au CICP

le 25 janvier 2009
21 ter, rue Voltaire 75011 Paris

Expo, projo, tables de presse, infos et musiques avec :

  • Kochise-Canal Historique (Auche, Bergerac, Bordeaux, Montreuil, Paris)
  • Singes des Rues (Radical Hip Hop)
  • Deny me or be Doomed (Punk cabaret)

À partir de 17h

Centre International de Culture Populaire
Métro Nation
http://www.cicp21ter.org

Source : message reçu le 23 janvier 19h
Source : http://razibus.propagande.org/25-01-2009-soir...


1 2 3

LE KIOSK : INFO-SHOP

LE KIOSK est un info-shop ouvert depuis quelques années et qui s'acharne cahin-chaos à relayer l'information, la diffusion et la distribution de toutes formes d'expression.


INFORMATIONS

Des tracts et des affiches pour vous prévenir des prochaines manifs, actions, débats, projections, concerts, ou des contacts de lieux et de collectifs. De plus, l'info, c'est aussi vous !


CONSULTATIONS

Des livres anarchistes, antifascistes, alternatifs, etc... (Acratie, Reflex, L'Insomniaque, AK Press). Ainsi que toute une tripotée de brochures, de fanzines, de revues etr de journaux politiques et contre-culturels (No Pasaran!, Infosud, Nitassinan, Karoshi, On A Faim!, Class War,...).


LECTURES

Des vinyls, cassettes ou CD de labels Do It Yourself, alternatifs ou d'autoproductions ,(Active Distribution, maloka, Crash, Bad Cards, Small Budget,...).


MUSIQUES

Vous pouvez venir vous poser pour bouquiner les publications actuelles ou plus anciennes. Déposer vos propres (auto) productions, infos, etc... Nous pouvons aussi nous déplacer avec une table de presse à vos concerts, rencontres, festivals, meetings,...


ADRESSE - HORAIRE

  • HORAIRE : le jeudi, vendredi et samedi de 15h à 19h (sauf retard).
  • C'EST OU : passage Dumas, 75011 Paris, M° Nation ou Rue des Boulets.
  • POUR ECRIRE : LE KIOSK, 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris.
  • POUR ENVOYER UN FAX : 33 (0)1 43 72 15 77, attention, ce n'est pas un téléphone.

Source : http://aredje.net/kiosk.htm


1 2 3

Paris, l’infoshop le Kiosk

Interview d’un des animateurs du Kiosk, qui aura bientôt dix ans d’existence.

Dans quel contexte s’est constitué le Kiosk ?

Le projet de l infoshop est partie de militants de Reflexes et scalp et des gens investit dans les réseaux alterno contre culturel (le label Angrr surtout).

L’idée et la date et l ouverture se sont faites fin 1994 debut 1995.

Comment ce dernier fonctionne ?

Le kiosk est constitué de personnes différentes toutes bénévoles puisque le kiosk ne fait pas de profit. Le peu de marge financiere faite sur les disques, revues, livres, etc, servent uniquement à payer le loyer du local (adhérent en tant qu’association au Centre International de Culture Populaire). Les gens investis on variés aux cours des années, mais on toujours été issus soit du milieu libertaire au sens large (anar, antifa, squatt, autonome...) soit des réseaux de contre culture (eux memes engagés par ailleurs). La dizaine de personnes qui s occupe du Kiosk actuellement se partagent les jours de permanences qui ont augmenté puisqu’ouvert a l origine 3 ou 4 jours par semaine, le kiosk est a peu près accessible du mardi au dimanche. (mardi : permanence scalp, 16h/19h - mercredi : 16h/20h - jeudi au samedi : 15h/19h - dimanche : 16h/20h)

Quelles différences avec une librairie, quelles sont les caractéristiques d’un infoshop ?

La plus grosse différence est qu’une librairie est surement plus lourde à gérer puisque sa vocation premiere et de distribuer tout de meme un maximum d’ouvrage (meme sur une seule thematique) et implique un gros travaille de suivi pour les sorties , les réassortiments, etc. Un infoshop est aussi un lieu qui est un outil pour tou-tes, c’est aussi aux gens qui font des choses (revues, editions, musiques, etc) de s en servir et donc d’y apporter leurs productions ou leur participation. Bien sur les gens qui font partie du Kiosk, de leur coté essaye de rapporter des choses à diffuser qui les interesse. L’infoshop sert aussi de point d infos pour tout ce qui peut etre manifs, actions, activités, concerts, etc... Il est aussi un lieu de consultation ou de rencontres...

Le Kiosk se déplace aussi assez souvent avec une table de presse lors de concerts, festivals, rencontres militantes, etc... Ce qui permet par exemple pour les gens en banlieue ou en province de pouvoir trouver certaines lectures ou musiques qu ils n ont pas forcemment l occasion de voir localement. c’est toujours une forme de diffusion des idées et des cultures dans les deux sens, les gens viennent au Kiosk, mais le kiosk se déplace aussi vers eux (tout romantisme mis a part... haha).

Avec les infoshop internationaux, quelles sont les comparaisons et les différences ?

La différence est que le Kiosk à Paris, doit être l’infoshop le plus désorganisé au monde... Il n’en reste pas moins un lieu autogéré de plus sur Paris et la France. Sinon, en fait, les infoshop internationaux ne sont pas forcemment sur le meme modele... Certain peuvent etre plus restreint que le Kiosk et d autres pratiquement d’immense librairie autonome... http://nopasaran.samizdat.net/mil_failed_dl:http://nopasaran.samizdat.net//IMG/jpg/kiosk.jpgIl n y a pas de regle speciale ormis la distribution des materiel de lecture ou contre culturel, le relai de l information activiste et la possibilité de point de rencontre et de contacts... Certains sont assortis de bibliotheque voir de centre d archives (allemagne, espagne, hollande entre autres)

Qu’est-ce que tu penses de la scène alternative actuelle ?

Hm, qu’est ce que la scène alternative ? Et pourquoi actuelle. La scène alternative n a jamais cessé d exister, même apres la soit disante mort annoncée par les médias suite a l’arret des berurier noir en 1989. J ai l impression que la scene alterno actuelle dans la tete des gens c ’est le revival ska et oi politisé qu on a vu surgir depuis 5 ou 6 ans... Mais il y a toujours eu une scène alternative ou contre culturelle via beaucoup d autres formes de musiques ou d’activités... Il y a toujours eu des lieux actifs, des listes de d autodistribution fonctionnant correctement, des groupes engagés et actifs, des collectifs, etc... En effet certains ont pu loupé tout ça car pas interessé par le melange des genres musicaux ou d’expression. Je pense que les réseaux de contacts, de lieux actifs, de groupes et collectifs activistes n ont jamais cessé d etre, et qu au contraire ils se renforcent au fur et à mesure des années, car les gens sont de plus en plus en contacts, donc il y a plus de choses qui sont mises en route, et donc ça ne peut que continuer à se développer. L’important est l’attitude et la volonté des gens à s’entraider, à se rencontrer et à faire un maximum de choses ensemble, tout en dépassant leurs propres interets, styles, tendances, etc... On peut rester dans son gettho et s y sentir bien mais si un truc foire... C’est finit. Une unité large entre les styles et tendances de la scene alternative permet non seulement l ouverture de soit meme et aux autres, mais aussi une plus grande force ou capacité d action, etc, faut juste essayer de s’investir un peu plus dans ce sens.

Quels sont les projets ?

Euh, continuer à ranger et tout reclasser, y finir des travaux divers, faire un concert d’ici l ’été pour payer les loyers en retard... etc, la routine quoi.

Petit mot de la fin..

ben le kiosk aura bientot 10 ans finalement... Vous pouvez donc passer en esperant que ce soit ouvert (haha) au Kiosk, passage Dumas (face au 21ter rue voltaire) , metro rue des boulets ou Nation. Ou ecrire à LIBR’INFO 21 ter rue voltaire, 75011 paris. Attention le kiosk ne fait pas de distribution par courrier et n a pas de catalogue... Vous pouvez par contre nous proposer de nous deplacer dans vos rencontres, concerts, festivals avec un stand et ce n’importe ou en france, si quelqu un de chez nous est disponible pas de probleme...

Source : http://nopasaran.samizdat.net/article.php3?id...

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/7599

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir