thème : écologie
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 23 janvier 2009 à 20h

2 parties : 1 2

Projection-débat sur la santé organisé par l’OLS Paris

dossier de la revue "offensive" n°20 - 23/01/2009 à 20h - au cicp (75011)

Film : Homo Toxicus

au CICP

en présence d’une coordinatrice du dossier :
"Tant qu’on a la santé ! la médecine et les soins à l’heure du technolibéralisme" et de professionels de la santé.

Définie par l'OMS comme « un état de complet bien-être physique, social et mental », la santé est de plus en plus réduite à la simple absence de maladie ou d'infirmité. Les maladies professionnelles n'ont jamais été aussi répandues, le nombre de cancers environnementaux explose et les laboratoires pharmaceutiques planifient tranquillement la médicalisation de l'ensemble de la population (des bambin-e-s suractif-ve-s aux vieux et vieilles assigné-e-s en maison de retraite), mais la médecine moderne continue d'apparaître comme un savoir providentiel, seule réponse possible aux souffrances mentales et physiques. Au « prendre soin » originel s'est substitué le « faire fonctionner » scientifique, qui ne voit dans le corps humain qu'une simple machinerie à entretenir : catégoriser les symptômes et les douleurs, rationaliser l'hôpital et quantifier les soins, pour balayer au final d'un revers de blouse blanche toute velléité d'autonomie, qu'il s'agisse de corps malades ou de praticien-ne-s réfractaires aux réformes sanitaires.

L'idéologie libérale d'un être humain – en droit – égal à ses semblables, mais – de fait – seul face à un système économique en quête perpétuelle de rentabilité, épouse parfaitement la toute-puissance rationalisatrice de la technologie : la dépossession des savoir-faire médicaux au profit des machines rejoint celle des savoir-être par l'industrie pharmaceutique et maintenant hospitalière.

À la perte d'autonomie des malades dans leur rapport à eux-elles-mêmes s'ajoutent les angoisses produites par une société atomisée où tout manquement aux impératifs d'efficacité et de productivité est le signe d'une faiblesse et donc d'un mal à traiter. Derrière cette techno-médecine et sa quête obsédée de l'immortalité se cache une profonde haine de l'humain, de son essence et de sa faillibilité.

Puisque nous sommes tou-te-s des malades en devenir, initier la réappropriation de notre santé (autant que de nos maux) est indispensable pour espérer s'accomplir, non comme seul-e-s « vivant-e-s », mais bien comme humain-e-s à part entière.

Contact OLS - Paris
21ter, rue Voltaire - 75011 Paris
site : http://offensive.samizdat.net
couriel : ols.paexris@no-log.oexrg

Emission "Offensove sonore" tous les 15 jours le vendredi de 21 à 22H30 sur Radio Libertaire (89.4 FM en Région parisienne)

document au format PDF:

Source: message reçu le 19 janvier 14h


Homo Toxicus - Résumé

Une expérience planétaire est en cours et nous en sommes les cobayes

Chaque jour, des tonnes de substances toxiques sont libérées dans l'environnement sans que nous en connaissions les effets à long terme pour les êtres vivants. Certaines d'entre elles s'infiltrent à notre insu dans nos corps et dans celui de nos enfants. En même temps que notre patrimoine génétique, nous transmettons aujourd'hui à nos enfants notre patrimoine toxique.

Dans une enquête inédite, menée avec rigueur et humour à partir de ses propres analyses de sang, la réalisatrice explore les liens entre ces substances toxiques et l'augmentation de certains problèmes de santé comme les cancers, les problèmes de fertilité et l'hyperactivité. Les conclusions sont troublantes...

Scénario et réalisation: Carole Poliquin
Producteurs: Carole Poliquin et Isaac Isitan

Source : http://www.homotoxicus.com/resume.htm

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/7547

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir