thème : répression
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 23 novembre 2019 à 13h30

2 parties : 1 2

5ème salon des livres de lanceuses et lanceurs d'alerte

Débat « Journalisme en péril, journalisme en question »

Salle Librairie, 23 Nov 2019 13:30-15:00

Les convocations de journalistes par la Direction générale de la surveillance intérieure (DGSI), leurs gardes à vues, les agressions verbales ou physiques dont ils sont victimes, venant de personnalités politiques, de la force publique ou de la population posent la question de savoir si les journalistes peuvent aujourd'hui exercer librement leur mission d'information. Les poursuites judiciaires engagées à l'encontre de leurs publications sont souvent qualifiées de « procédures bâillons ». En pratique, est-il encore possible pour les journalistes de publier des informations sensibles, dans quels médias, sous quelles conditions ?

Y-a-t-il une sacralité du journalisme, des journalistes et peut-on critiquer les pratiques de certains journalistes ? Existe-t-il un pouvoir des médias ? Quelles obligations s'imposent aux journalistes et aux propriétaires des médias ? La relation entre lanceurs d'alertes et journalistes fonctionne-t-elle et comment ?

Intervenants

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/74453
Source : https://deslivresetlalerte.fr/intervention/jo…


Salon des livres et l'alerte

Le 5ème salon "Des livres et l'alerte" se déroulera à la "Parole Errante" à Montreuil.

  • Vendredi 22 novembre de 18h à 20h30
  • Samedi 23 novembre de 10h à 19h30
  • Dimanche 24 novembre de 10h à 18h30

Entrée Libre et Gratuite

Nous accueillerons cette année encore de nombreux acteurs du monde de l'alerte dans leur diversité, lanceuses et lanceurs d'alertes, auteurs, journalistes, chercheurs, universitaires… toutes et tous engagés pour l'intérêt général.

Ce salon indépendant est l'unique lieu où se rencontrent largement celles et ceux qui enquêtent, s'informent et réfléchissent sur les alertes et les enseignements qu'elles recèlent.

Connus ou inconnus, toutes et tous ont fait le choix d'obéir à leur conscience de l'intérêt général, souvent au prix de représailles injustifiables, mais toujours avec la fierté de pouvoir « se regarder dans la glace » et d'avoir transmis les preuves si importantes pour notre société.

Source : https://deslivresetlalerte.fr/