thèmes : travail, économie
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 14 novembre 2019 à 19h

Assemblée de lutte locale

contre la réforme des retraites et le système qui va avec

Le bilan de 40 ans de politique libérale, dont Macron est le dernier représentant en date, se fait sentir durement :

  • Travail : un détricotage systématique des droits et protections des salariés, avec des salaires de misère et une précarité généralisée
  • Santé : des hôpitaux et des EHPAD au bord de l'explosion faute de moyens et qui deviennent dangereux pour les patients et les personnels
  • Education : un malaise grandissant des personnels comme des élèves, une gestion managériale et autoritaire des professionnels, la privatisation progressive et la précarité comme nouvelle règle
  • Transports : une destruction de la SNCF qui va priver la population d'un transport écologique et accessible alors qu'il est indispensable pour l'environnement d'étendre le ferroviaire à tous à prix réduit
  • Chômage : de plus en plus de surveillance pour de moins en moins d'allocations, quitte à affamer les demandeurs, comme si cela allait créer des emplois
  • Grande distribution : des suppressions massives d'emplois pendant que les géants du secteur assoient leurs profits sur le jackpot du CICE

Et tout cela sur fond de criminalisation des mouvements sociaux (Gilets Jaunes, militants syndicaux), d'impunité pour les violences policières (jeunes du Mantois, Steeve à Nantes, Gilets Jaunes...) et d'une politique environnementale qui jamais ne s'oppose à la recherche de profits (émissions des gaz à effet de serre, Round-up, et localement les carrières du Vexin).

Pourtant, l'espoir est présent :

  • Les Gilets Jaunes ont montré que la stratégie qui fait peur au gouvernement et aux patrons, c'est l'auto-organisation locale, les manifestations énergiques et les blocages, le refus de la représentation et l'action collective
  • Les hospitaliers sont en lutte depuis 9 mois et ont mis en place un « Collectif Inter-Urgences » national
  • Les enseignants par des grèves longues qui ont débouché sur celle du bac, et les lycéens par de nombreux blocages, ont montré leur colère
  • A la SNCF, les mouvements spontanés se multiplient montrant la tension sociale
  • Les sans-papiers, comme à Chronopost, qui résistent à la fois à la machine à expulser et à la surexploitation
  • Les manifestations locales et nationales contre les Grands Projets Inutiles et Imposés et pour le climat qui sont de plus en plus massives
  • Et la date du 5 décembre qui s'annonce de plus en plus comme un grand rendez-vous social de contestation contre un gouvernement qui présume de sa force en voulant « réformer » les retraites (en réalité appauvrir encore plus les retraités)

Notre collectif propose que cette date du 5 décembre ne soit pas une date « classique » de manifestation unique, mais le point de départ d'un mouvement de contestation plus large, regroupant, les salariés et leurs syndicats, les Gilets Jaunes, les étudiants, les lycéens, les associations, notamment celles de défense de notre environnement commun, toutes celles et ceux qui veulent prendre le combat et leur avenir en main !

En lien avec le mouvement national qui s'annonce pour le 5 décembre, nous proposons à toutes les personnes de bonne volonté qui veulent agir localement, à se réunir pour une première Assemblée de lutte du Mantois pour prendre en main le combat, pour notre avenir, le jeudi 14 novembre à 19h au 14 rue des deux gares à Mantes-la-Ville.

Des travailleurs, chômeurs, retraités, lycéens et étudiants, syndiqués, non syndiqués, associatifs, Gilets Jaunes, citoyens en colère...

Contact : asseexmblee-luextte-mantexois@riseexup.net

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/74433
Source : message reçu le 7 novembre 23h