thème : éducation
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 6 janvier 2009 (heure non définie)

rassemblement lycéen indépendant - coordination de lycéens

Nous n'avons pas d'informations sur l'heure du rendez-vous. Si vous avez des précisions, merci de nous contacter: contacext@paris.demoexsphere.net


Rassemblement lycéen indépendant mardi à Paris

Un rassemblement de lycéens venant d'une dizaine d'établissements de l'Est parisien, indépendant des organisations lycéennes, aura lieu mardi à Paris à la Concorde, ont indiqué lundi à l'AFP deux leaders lycéens des établissements Voltaire et Maurice Ravel.

"On va bloquer notre lycée puis aller à Concorde et manifester contre les suppressions de postes dans l'Education", a déclaré Mohamed Gareche, élève de terminale à Voltaire.

Cette action a été décidée par une coordination de lycéens d'une dizaine d'établissements de l'Est parisien dont Racine, Saint-Michel-de-Picpus, Voltaire, Paul-Valéry, Maurice-Ravel, Victor-Hugo, Hélène-Boucher ainsi que Berlioz (Vincennes) et Jean-Jaurès (Montreuil), a-t-il détaillé..

La coordination veut organiser un "sit-in" et entend protester contre plusieurs des mesures gouvernementales dans l'éducation, dont celles en primaire, a ajouté Tristan Sadeghy, élève de première à Maurice Ravel.

L'initiative pourrait rassembler "100 à 200" lycéens, selon Mohamed Gareche, mais au-delà du nombre, son indépendance par rapport aux organisations lycéennes UNL et Fidl est révélatrice du mouvement en cours.

Interrogés sur cet aspect, les lycéens indiquent qu'ils veulent montrer leur motivation "dès la rentrée" et que les syndicats les déçoivent.

"On sera à la manifestation de jeudi (à l'appel de l'UNL, ndlr) mais on veut attaquer fort. Le gouvernement veut faire passer ses suppressions de postes, nous on veut montrer dès la rentrée qu'on est motivé pour contrer cette réforme anti-service public", a dit Mohamed Gareche.

"On souhaite quelque chose de totalement indépendant parce que les syndicats nous ont totalement déçus. Leur action n'a pas été suffisante l'an dernier, ils ont lâché (au printemps 2008) et le mouvement de cette année (en décembre) s'est fait sans eux", a estimé Tristan Sadeghy.

De nombreuses mobilisations lycéennes de décembre 2008 ont été organisées spontanément, en dehors des organisations lycéennes. Le ministre de l'Education a décidé de reporter d'un an la réforme du lycée face à cette grogne croissante dans les lycées, mais aussi compte tenu de la crise et des révoltes en Grèce.

Source : www.vousnousils.fr

Source : liste AG-IdF, reçu le 5 janvier 22h

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/7398

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir