Réagir (1)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mardi 19 novembre 2019 à 13h

Rassemblement national équipement

Cheminots contre la sous-traitance

Un seul objectif : défendre nos métiers

Un fort mécontentement se fait sentir au sein de la fonction équipement suite au recours abusif à la sous-traitance, au manque de personnel, aux restructurations et aux dégradations des conditions de travail.

Face à cette situation et pour défendre nos métiers, la Fédération CGT

Cheminots a décidé d'une journée d'action avec un rassemblement national le 19 novembre 2019.

Alors qu'un référé en justice obligeait SNCF RÉSEAU à stopper l'ensemble de sa maintenance et de ses travaux externalisés depuis la date du 05 septembre, puisqu'il n'y avait pas eu consultation des élus des CSE des ZP. La direction ignore la décision et méprise les élus et préfère utiliser l'argent des cheminots pour payer les astreintes auxquelles elle est soumise par le référé.

La politique de dumping social, menée par nos plus hauts dirigeants, n'a qu'une seule volonté : externaliser massivement nos métiers et missions, se passer des cheminots et privatiser nos emplois pour faire du « low-cost ». Exemple concret de cette politique de casse : sur la Zone de Production Nord Est Normandie, c'est une baisse des effectifs à hauteur de - 674 agents sur les six derniers mois !

Cette politique ne permet pas de donner les moyens aux cheminots pour assurer correctement l'entretien du réseau.

Les métiers de l'équipement dans leur diversité, leurs missions, correspondent à ce que le service public ferroviaire nécessite pour être efficace. Seulement, et le dernier budget en est la parfaite démonstration, les effectifs à disposition sont bien trop insuffisants pour une bonne réalisation de la production.

Et que dire de la formation, qu'elle soit initiale ou de perfectionnement, sinon qu'elle est réduite « à peau de chagrin »

dans nos métiers où le niveau de technicité et de sécurité exige pourtant l'excellence.

Nous n'allons pas rester passivement spectateurs d'une situation empirique qui aurait pour unique conséquence de supprimer nos emplois et nos missions de service public. Face à cette ineptie, la Fédération CGT des Cheminots, par le biais de son Collectif Technique

National, veut donner aux cheminots l'occasion de montrer leur colère et de gagner la bataille de la ré-internalisation de nos emplois et du maintien de nos compétences par la lutte dans une journée d'action nationale à l'Equipement sur Paris.

Pour la CGT, seuls des cheminots en nombre et formés correctement assureront la sécurité et une bonne production.

Pour la CGT, des réponses claires doivent être apportées sur l'ensemble de ces sujets et cela passe par :

  • un plan de recrutement ambitieux et immédiat de 1800 cheminots à l'Equipement ;
  • un moratoire sur l'ensemble des réorganisations ;
  • la ré-internalisation de l'ensemble des missions de sécurité ;
  • un niveau de formation élevé en adéquation avec les besoins pour une parfaite connaissance des règles de maintenance, tant au niveau de la production que de la mise en œuvre de celles-ci ;
  • le retour aux « blanc-travaux » pour permettre une bonne politique d'entretien du réseau ;
  • des moyens matériels supplémentaires pour les cheminots afin qu'ils puissent assurer correctement leurs missions ;
  • une véritable harmonisation en termes de politique de sécurité et de prévention des risques.

La coupe est pleine !

Alors, tous à Saint Denis le 19 novembre pour gagner !

Rassemblement à 13h devant le siège SNCF Réseau rue Camille Moke campus Rimbaud La Plaine St Denis

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/73874
Source : https://twitter.com/cgtcheminots/status/11943…
Source : http://www.frontsyndical-classe.org/2019/10/c…
Source : https://twitter.com/cgtcheminots/status/11921…