thème :
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

lundi 18 novembre 2019 à 19h

Assemblée

des habitant-e-s, des locataires, des précaires du logement

Agissons dès maintenant et préparons le « housing action day » du 28 mars 2020 «stop logement cher, spéculation, expulsions...»

Habitant-e-s, locataires, sans logis, organisations et collectifs qui nous défendent, organisons-nous pour mener la bataille pour le droit au logement pour tous, pour vivre décemment sans risque d'être chassé ou mis à la rue à tout moment !

Investisseurs, start-up ou groupes financiers se jettent sur l'immobilier, nouvel eldorado de la spéculation, faisant flamber les prix du logement, du foncier et des loyers en France et dans toute l'Europe.

La crise du logement s'étend, nous devons consacrer souvent plus de la moitié de nos revenus au loyer.

Le nombre d'expulsions et de sans-abris est en hausse, comme les coupures d'énergie …

Nos conditions de logement se dégradent : jeunes, salariés, précaires, chômeurs, réfugiés, familles modestes… Nous sommes surexploités, soumis à des conditions de logement indécentes, à vivre dans des passoires thermiques, nous sommes chassés de nos quartiers... L'inacceptable devient la norme !

Le gouvernement, laisse faire et même encourage la spéculation et l'envolée du marché et des loyers.

Ainsi le budget 2020 prévoit de baisser l'impôt sur la fortune immobilière, de poursuivre la baisse des APL tandis que l'Assemblée augmente de 300€/mois - +33% - l'indemnité logement des députés !

Spéculateurs et promoteurs reçoivent des cadeaux fiscaux, alors que l'immobilier produit 24% des émissions de carbone et consomme 42% de l'énergie !

Le gouvernement continue de se servir dans les caisses du logement social, du logement des salariés et des APL pour financer les cadeaux fiscaux aux plus riches.

Mais ce n'est pas inéluctable : grâce à leur mobilisation les locataires de Berlin ont obtenu le gel des loyers, et le rachat de milliers de logements sociaux privatisés... Pourquoi pas nous ?

Les mouvements de lutte pour le logement de 21 pays européens (Coalition européenne d'action pour le droit au logement et à la ville) se mobilisent le 28 mars 2020, dernier samedi de la trêve hivernale en France.

D'ici là et dès maintenant, agissons contre les expulsions, contre Airbnb&Co et leur monde, pour les droits des habitants et des sans toit, pendant l'hiver et la campagne des municipales …

Le logement est un droit, pas une marchandise !

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/73848
Source : message reçu le 18 octobre 17h
Source : https://fr-fr.facebook.com/events/41307985272…