thème :
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 19 octobre 2019 à 14h

2 parties : 1 2

Manifestation

Droit au logement pour tou-te-s ...

avec tous les droits dans les foyers comme en HLM !

Manifestation de Château Rouge vers Père Lachaise

La crise du logement s'étend d'année en année, laissant toujours plus de personnes sur le trottoir, dans des taudis, des hébergements précaires ou au bord de l'exclusion. le gouvernement baisse les APL, supprime les aides à la construction de logements sociaux, encourage la spéculation immobilière, le logement cher, la marchandisation du logement social …

Il soutient les politiques d'urbanisme agressives et spéculatives, les grands projets inutiles et coûteux (JO, Grand Paris, Europacity …), le tourisme de masse avec l'appui de prédateurs comme Airbnb & Co, ouvre grand les portes aux capitaux financiers internationaux qui se jettent sur l'eldorado immobilier, tandis que l'épuration sociale des quartiers populaires s'accélère, générant de nouvelles précarités …

Il refuse de réquisitionner alors que l'on compte désormais près de 3 millions de logements vacants

Les locataires, même mal-logés, consacrent une part de plus en plus élevée de leurs revenus au logement et pour beaucoup sacrifient les dépenses de soins, de scolarisation, pour ne pas se retrouver à la rue, tandis que les expulsions augmentent.

En violation du droit à l'hébergement, réfugiés, travailleurs migrants, salariés précaires, chômeurs, familles avec enfants sont laissés à la rue ou aux mains de marchands de sommeil, tandis que les résidents de foyers de travailleurs migrants et des résidences sociales qui en sont issues sont soumis à l'arbitraire des gestionnaires ou à des déplacements forcés …

Dans des logements foyers, foyers de jeunes, foyers de travailleurs, « résidences sociales », même si les résidents ont un toit, leur droit à une vie privée et familiale est nié, leur droit d'organiser une vie collective et solidaire adaptée à leur mode de vie aussi. Leurs instances représentatives n'ont qu'une existence ténue, sans pouvoirs, dépendantes du bon vouloir du gestionnaire (Adoma - CDC Habitat ; Coallia - Batigère ; Hénéo - RIVP ; Adef, etc.). Nous exigeons l'égalité des droits avec les locataires HLM : droit à la vie privée, droits des représentants élus à contrôler les agissements de leurs gestionnaires et participer à la gestion de la vie collective.

Nous appelons à manifester Samedi 19 octobre pour :

  • La transformation des anciens Foyers de Travailleurs Migrants - y compris ceux déjà transformés en résidences - en « résidences pour travailleurs » isolés de leur famille, où les résidents détiennent les mêmes droits que les locataires HLM
  • L'arrêt des procédures d'expulsion pour délit de solidarité ou hébergement d'un proche et de toutes les expulsions,
  • La baisse des loyers, la hausse des APL, la réalisation massive et écologique de résidences pour travailleurs isolés de leur famille bénéficiant des mêmes droits que les locataires HLM et de vrais HLM ;
  • L'arrêt de la vente des logements sociaux, le rétablissement des aides à la pierre ;
  • La taxation des profits tirés de la spéculation immobilière et du logement cher;
  • La dénonciation des déclarations démagogiques et aux relents xénophobes du chef de l'État stigmatisant les immigré-e-s, pourtant durement touché-e-s par la crise du logement et la spéculation...
  • Une politique de régularisation de tou-te-s les étranger-e-s sans papiers ;
  • Le respect et l'application des lois sur le droit au logement : (DALO, droit à l'hébergement jusqu'au relogement, droit de réquisition) et l'arrêt des mesures répressives contre les sans abris et les migrant-e-s.

Premiers signataires :

COPAF, DAL, Bagagérue, CSP 75, DIEL, Droits Devant !!, Fasti, Intégration 21, MRAP, Paris, d'Exil, UJFP, Union syndicale Solidaires, 20è Solidaire



Lien : https://paris.demosphere.net/rv/73540
Source : message reçu sur infos foyers le 10 octobre 14h
Source : message reçu sur infos foyers le 8 octobre 13h


Droit au logement pour tou-te-s

avec tous les droits dans les foyers comme en HLM!

Appelée par le DAL et le Copaf, soutenue par Droits devant!!, le Mrap, Fasti, CSP 75, Intégration 21 et d'autres collectifs de sans papiers, et L'union syndicale Solidaires, nous allons manifester pour l'égalité des droits dans le logement.

En particulier nous voulons que les anciens Foyers de travailleurs immigrés et les "résidences sociales" qui en sont issues soient transformés en "Résidences pour travailleurs isolés de leurs familles" et bénéficiant des mêmes droits que les locataires.

Cela veut dire :

  • le droit entier à la vie privée et familiale, arrêt des intrusions des gestionnaires dans les chambres, arrêt des expulsions pour hébergement d'un proche,
  • le droit à la vie collective, des salles collectives pour les réunions associatives, les assemblées générales, la restauration, et la participation des délégués élus dans leur gestion,
  • égalité des droits et des pouvoirs entre les comités de résidents et les amicales de locataires.

Il faut en plus un changement de cap dans la politique de logement :

  • construction massive de réels logements sociaux abordables et accessibles, rétablissement de l'aide à la pierre;
  • réquisition des logements vides pour héberger les sans abris et familles expulsées,
  • taxation des profits tirés de la spéculation immobilière et la location aux touristes prédatrice,

respect et l'application des lois sur le droit au logement (DALO, droit à l'hébergement jusqu'au relogement, réquistion)

arrêt des pratiques répressives contre les sans-abris et les migrants, régularisation massive des sans papiers et demandeurs d'asile.

Source : http://www.copaf.ouvaton.org
Source : message reçu le 8 octobre 13h