thème : international
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

dimanche 13 octobre 2019 à 16h

Projection débat « Bob Denard, profession mercenaire »

Documentaire de Thomas Risch - 52 min - 2005

Katanga (RD Congo, ex-Zaïre), Angola, Yémen, Bénin, Iran, Nigéria, Gabon, Comores et même Rwanda durant le génocide des Tutsi : voici une liste de pays dans lesquels « l'affreux » Robert Denard, dit Bob Denard a officié en tant que mercenaire au service de l'armée française, plus particulièrement de son service de renseignement, la DGSE.

Quartier-maître dans les fusiliers marins pendant la guerre d'Indochine, Bob Denard s'emploie à satisfaire les intérêts de la République française par tous les moyens et surtout les plus crapuleux. Son œuvre la plus « réussie » est sans aucun doute celle qu'il a entrepris durant ses « années comoriennes » : trois coups d'État, la « protection rapprochée » du président comorien Ahmed Abdallah pendant onze ans et le commerce d'armes avec l'Afrique du Sud au temps de l'apartheid.

Le « corsaire de la République » comme il se surnomme lui-même fut durant une grande partie de sa vie un serviteur zélé de la France et de l'OTAN durant la « guerre froide ». Sa proximité avec les réseaux de Jacques Foccart, le « parrain de la Françafrique » lui fut d'une aide très précieuse durant toute sa « carrière ». « Bob Denard, profession mercenaire », film réalisé par Thomas Risch en 2005 nous éclaire sur une République française fabricante de « barbouzes », agressive envers les populations de ses anciennes colonies africaines et anti-communiste jusqu'au bout des ongles. L'actuelle « politique africaine » de la France faite d'interventions militaires, de contrôle monétaire grâce au Franc CFA, d'accords de « partenariat » économique douteux et de ventes d'armes aux gouvernements locaux s'inscrit dans la continuité de l'œuvre de Bob Denard et de ses lieutenants.

Entrée libre

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/73146
Source : http://www.librairie-publico.info/?p=4254