thème :
Réagir (1)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

vendredi 27 septembre 2019 à 19h

Lettres à Taranta Babu

Nâzim Hikmet

Vous verrez deux fois plus d'« Étoiles Noires » en septembre ! La onzième édition arrive deux semaines après la dixième. Nâzım Hikmet (1901-1963) fut un des plus grands poètes communistes, et paya son combat au prix fort : quinze années de prison, la perte de sa nationalité turque, un exil de douze années en Union soviétique... Les éditions Emmanuelle Collas publient un texte inédit de 1935, Lettres à Taranta-Babu - discussion à partir de 19h avec l'éditrice Emmanuelle Collas et le traducteur Timour Muhidine, et concert de Samaïa (Chants d'Anatolie) à 21h // Entrée libre, dès 19h dans la librairie (23 rue Voltaire, Paris XIe, m° Rue des boulets ou Nation).

Ce court roman poétique prend la forme de treize lettres adressées de Rome à Addis-Abeba par un jeune étudiant éthiopien à sa femme, Taranta-Babu. Il lui raconte l'Italie, son passé, son chef, Mussolini, la violence de l'État qui s'apprête à fondre sur l'Afrique… Le jeune poète turc lance un cri de révolte adressé à l'humanité, qui se lit comme un roman d'amour, et affirme sa vision internationaliste et (déjà) tiers-mondiste. Plus universel que jamais, il construit un lien puissant et instantané entre les époques, où l'on retrouve les mêmes racismes, oppressions et dictatures.

Lettres à Taranta Babu

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/72408
Source : https://librairie-quilombo.org/../lettres-a-t…