thème : répression
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 13 juillet 2019 à 13h

Atelier d'écriture de lettres aux détenu·e·s

La section francilienne du réseau international Anarchist Black Cross, ensemble de collectifs anarchistes en lutte contre la prison, la répression et les oppressions, vous invite à un atelier d'écriture aux personnes incarcérées. Toutes les informations nous concernant sur notre blog https://parisabc.noblogs.org

La prison est l'un des dispositifs les plus violents du contrôle social : la privation de liberté, l'ensemble des procédures endurées en prison sont gravement attentatoires à la dignité, l'intégrité, aux droits des personnes. Quiconque lutte pour une organisation sociale basée sur la solidarité, l'entraide et la coopération devrait viser son abolition et soutenir les personnes qui pour l'instant la subissent.

L'Anarchist Black Cross (ABC) est connue pour son soutien aux personnes incarcérées pour leur action ou leur résistance contre le capitalisme, la répression (atteintes aux personnes en raison de leur opposition aux arrangements sociaux - e.g., violences policières, judiciaires) et les oppressions (atteintes aux personnes en raison de leur appartenance supposée à une catégorie - e.g., violences racistes, sexistes, homophobes). Dans ce cadre, nous organisons des ateliers d'écriture aux personnes incarcérées : la démarche est solidaire et politique, l'objectif est de rompre l'isolement des détenu.es, de créer des liens, une solidarité effective, afin de diminuer (autant que faire se peut) l'impact de la détention, et permettre la poursuite du combat politique.

Samedi 13 juillet 2019

13h-17h : c'est un atelier d'écriture avec un début, une continuité et une fin, l'idéal est que vous puissiez arriver à 13h pour ne pas manquer une étape cruciale !

Lieu :

centre social autogéré (CSA) de la Parole Errante (Montreuil)

Matériel nécessaire :

nous mettons à disposition du matériel, de la documentation, des lettres de détenu·e·s et des lettres adressées à des détenu·e·s seront là pour nous aider à réfléchir à cet exercice, nous inspirer, prendre conscience ensemble des enjeux, contraintes et possibilités.

N'hésitez pas à amener vous-mêmes des documents, du matériel ou encore les numéros d'écrou de vos correspondant·e·s derrière les barreaux.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/71887
Source : https://parisabc.noblogs.org
Source : message reçu le 6 juillet 16h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir