thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 15 juin 2019 à 15h

Reunion publique du courant communiste international

Avril 1939 : fin de la guerre d'Espagne,

prologue de la Deuxième Guerre mondiale

Après la victoire des troupes franquistes et l'avènement de Franco en avril 1939, l'Espagne est totalement ruinée, misérable et traumatisée par trois ans de guerre civile. Contrairement à la mythologie entretenue par les anarchistes, par certains gauchistes et quelques journalistes, cette terrible guerre n'avait strictement rien à voir avec une "révolution sociale". Ce fut au contraire le triomphe de la contre-révolution et le prologue de la Seconde Guerre mondiale, une catastrophe rendue possible par la défaite physique du prolétariat et son embrigadement sous les drapeaux de la classe dominante pour la défense de sordides intérêts impérialistes. Cela, au nom du "péril fasciste" et de l' "antifascisme".

Si la guerre civile espagnole fut incontestablement une tragédie impérialiste, elle s'est aussi conclue par un épisode qui a démontré à quel point la "démocratie" n'avait rien à envier au "fascisme" dans la barbarie : le sort effroyable des réfugiés espagnols qui a longtemps fait l'objet d'un black-out de la part de la bourgeoise, notamment en France. En effet, après la guerre, un demi-million d'Espagnols franchissait les Pyrénées pour fuir la misère et la répression. Cette hémorragie humaine s'est terminée de façon tragique et barbare dans les camps de concentration du sud de la France. Les réfugiés espagnols ont été ensuite, pour la plupart, enrôlés comme soldats sur le front militaire de la Résistance ou surexploités comme main-d'œuvre dans les mines ou pour des travaux agricoles. Beaucoup d'entre eux seront déportés plus tard et exterminés dans les camps nazis.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/70720
Source : http://fr.internationalism.org/
Source : message reçu le 21 mai 08h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir