thème : international
Réagir (1)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

dimanche 19 mai 2019 à 15h

Café militant à Saint Denis

UMPL

Les grandes questions de la société sont internationales.

Faut-il défendre l'Union européenne contre le nationalisme de l'extrême droite?

Aller voter ? Pour qui ? L'UE - peut-on la réformer ? Doit-on la combattre ?

Que proposent l'Union Prolétarienne ML et la Coordination Internationale des Organisations Révolutionnaires (ICOR) à l'occasion des élections européennes.

Viens en discuter avec nous !

dimanche 19 mai, à 15 h

"Au Pavillon" - St. Denis, 54 rue Gabriel Péri

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/70596
Source : http://upml.org/index.php/2019/05/15/19-mai-c…


Déclaration de l'ICOR Europe

à l'occasion des élections européennes du 23 au 29 mai 2019. Site : ICOR.info

La rébellion contre l'UE impérialiste est justifiée!
Vive la solidarité internationale! Renforcez l'ICOR!

Ça bouge en Europe!

Dans presque tous les pays, des manifestations de masse, des grèves ouvrières et des manifestations de jeunes sont organisées. Les manifestations de masse sont dirigées contre les gouvernements corrompus, contre le développement à droite des gouvernements et des partis bourgeois, contre la politique inhumaine à l'égard des réfugiés, la politique environnementale criminelle, la privation des droits et la détérioration de la situation sociale, contre la course à l'armement.

Dans beaucoup de ces luttes, les organisations de l'ICOR sont actives et défendent une alternative radicalement à gauche et révolutionnaire au capitalisme et au bloc impérialiste de l'UE. Les organisations et les partis de l'ICOR en Europe profitent des élections européennes de mai 2019 pour porter cette alternative de gauche et pour protester contre la politique impérialiste de l'UE. Nous appelons à discuter et à construire un large front uni antifasciste et anti-impérialiste dans tous les pays et à s'opposer résolument à tout bellicisme impérialiste.

Macron, Merkel, Junker, etc.

essayent de faire passer leur politique comme pacifique, humaine, sociale, démocratique et écologique. Mais l'Union européenne n'est pas une alternative progressiste à la politique d'extrême droite de l'impérialisme dans son ensemble et aux États-Unis en tant que principal fauteur de guerre et superpuissance impérialiste. L'UE est une alliance d'exploiteurs, se soutenant mutuellement, des principaux États impérialistes et des pays capitalistes dépendants, mais bénéficiant dans son ensemble de l'exploitation organisée par l'UE. L'UE est un instrument pour le repartage du monde et elle ne craint pas le crime et la guerre! Les grands groupes monopolistes tels que Volkswagen, Total, Orange-Areva, Airbus et Rheinmetall-Borsig déterminent le programme de travail de l'Union européenne - ainsi que de ses États membres. Les idées de pouvoir transformer l'UE en une alliance "pacifique, démocratique et favorable aux travailleurs", tout en maintenant le capitalisme, sont des illusions réformistes et révisionnistes.

L'Union européenne - c'est l'exploitation croissante!

L'UE est un mécanisme qui produit de la pauvreté pour les travailleurs, réduit les droits des travailleurs, assouplit les horaires de travail et privatise le service publique! Dix-huit millions de personnes sont officiellement inscrites au chômage dans l'Union européenne, 20,1% en Grèce, un peu moins de 16% en Espagne et près de 3,4 millions de personnes de moins de 25 ans cherchent du travail.

L'ICOR lutte contre la destruction des droits sociaux et l'exploitation sans cesse croissante des travailleurs. Pour les emplois et les droits sociaux!

L'Union européenne - un ange de la paix?

L'alliance militaire PESCO (Coopération structurée permanente) de 23 pays de l'UE s'est fixée à sa fondation l'objectif d'augmenter régulièrement les dépenses militaires. L'armement et les forces multinationales, telles que l'Eurocorps, qui compte 60 000 hommes, sont en cours de développement et de déploiements à l'étranger en Asie et en Afrique. Mais des protestations contre le militarisme, le chauvinisme et la guerre ont lieu dans tous les pays européens. Ce sont les masses qui ont tiré les leçons des deux guerres mondiales - elles constituent le pouvoir décisif de la paix.

L'ICOR s'engage dans un combat déterminé contre toute politique de guerre impérialiste!

L'Union européenne - championne de la politique environnementale?

L'UE, en tant que puissance économique capitaliste majeure, est l'un des principaux moteurs de progression vers une catastrophe environnementale mondiale. En Europe, les pesticides mortels sont toujours autorisés et l'énergie nucléaire est largement utilisée. Déchets toxiques, pollution des sols, de l'air et de l'eau et les émissions de CO2 continuent d'augmenter. Les combats contre cette destruction de l'environnement s'intensifient, le mouvement des jeunes 'fridayforfuture'('le vendredi pour l'avenir ') s'est renforcé dans de nombreux pays.

Résistance active mondiale aux attaques des dirigeants impérialistes du monde contre l'homme et la nature! - Sauver l'environnement de cette économie de profit nécessite le dépassement révolutionnaire de l'impérialisme / capitalisme dans la perspective d'une société socialiste libérée.

La politique de l'Union européenne devient chaque jour plus réactionnaire

et la fascisation des appareils d'État progresse. La police en Europe persécute les progressistes et les révolutionnaires, les luttes ouvrières sont criminalisées. Avec sa politique réactionnaire des réfugiés, l'UE a transformé la Méditerranée en une fosse commune.

L'ICOR Europe défend le droit de se réfugier. Pour la défense des droits et des libertés démocratiques! Solidarité avec les luttes révolutionnaires de libération, solidarité avec la lutte kurde et palestinienne pour la liberté!

Avec la droitisation de plus en plus de gouvernements en Europe, les forces ultra-réactionnaires se voient attribuer une scène politique permettant le développement d'organisations fascistes ou néofascistes. Ceux-ci apparaissent comme des opposants à l'UE. Mais ils propagent le racisme et le nationalisme, défendent le capitalisme et obscurcissent la nature impérialiste de l'UE.

Stoppons la droitisation des gouvernements européens!

La crise dans l'UE s'aggrave avec le Brexit de la Grande-Bretagne et les signes précurseurs de la prochaine crise économique et financière mondiale. Les dirigeants tenteront toujours de transférer la crise sur le dos des travailleurs et des masses. Nous répondons: Ensemble et unis dans l'ICOR, nous intensifierons nos efforts pour rendre possible la coopération pratique, la coordination et la révolutionnarisation des luttes.

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous!
Prolétaires de tous les pays et peuples opprimés, unissez-vous!
Pour la préparation de la révolution socialiste internationale dans le but de créer la fédération libre des États socialistes du le monde.

Renforcez l'ICOR - devenez "Amis de l'ICOR" - Renforcez les partis révolutionnaires en Europe - Vive la solidarité internationale!

* publié par le Comité Continental Européen

Imprimé et diffusé par l'Union Prolétarienne ML (membre de l'ICOR)

E.Mail : contacext-upml@riseuexp.net Blog : UPML.org

Source : message reçu le 16 mai 09h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

argent à l'armement

Par Anonyme, le 18/05/2019 à 13:15

Bonjour

Oui ,il faut mettre à nue et la dénoncer cette militarisation croissante de l'U.E.