thème : répression
Réagir (10)EnvoyeriCalPartager

samedi 1er juin 2019 à 12h

2 parties : 1 2

Annulé

[ Voir les autres manifestations Gilets jaunes à Paris du samedi 1er juin ]

Nous reportons cet évènement à une date ultérieure suite au fiasco du samedi 25 mai. Il nous semble malvenu d'organiser cette marche sur un thème aussi grave sans une adhésion massive, aujourd'hui affaiblie par un acte difficile et des élections dont il est nécessaire de tirer les conclusions. Nous nous excusons pour ce report mais nous vous assurons de notre engagement toujours intacte au sein du Mouvement des Gilets Jaunes.

Opérations Spéciales GJ

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/70465
Source : https://www.facebook.com/events/8448764792234…


Manifestation Gilets jaunes à Paris

Acte 29 : Itinérance mémorielle des violences policières

[ Voir les autres manifestations Gilets jaunes à Paris du samedi 1er juin ]

Organisée par Opérations Spéciales GJ

Appel national : nous invitons chaque ville et village de France à tracer son propre parcours historique

Dylan, 18 ans, qui manifestait à Montpellier vient d'apprendre qu'il ne reverra plus jamais avec son œil droit. C'est la 24ème victime éborgnée par la police. Au 7 mai 2019, le bilan provisoire est de 280 blessures à la tête, 24 personnes ayant perdu un œil, 5 mains arrachées et une personne décédée : Zineb Redouane, 80 ans, qui a reçu une grenade lacrymogène en plein visage à Marseille le 1er décembre 2018 alors qu'elle était à sa fenêtre. À cela se rajoutent les humiliations, matraquages, gazages excessifs et brutalités gratuites subies à chaque manifestation par les Gilets Jaunes, les arrestations, les gardes à vue abusives, les procédures judiciaires expéditives, assorties de peines de prison et amendes hors-normes.

À ce jour, le pouvoir en place ne dénonce aucune des exactions commises parw la police contre les Gilets Jaunes. Ni M. Christophe Castaner, M. Laurent Nuñez, Mme Nicole Belloubet, M. Édouard Philippe ni aucun membre du gouvernement ou député de la majorité se sont exprimés pour dénoncer les violences policières. Idem pour le Président de la République, M. Emmanuel Macron, pourtant constitutionnellement garant de l'État de Droit.

Nous, Gilets Jaunes, les considérons tous comme totalement responsables des dérives et violences policières qu'ils soutiennent, autorisent et encouragent par leur silence. Nous allons donc effectuer une grande traversée de Paris pour nous recueillir sur les lieux des exactions commises par la Police Nationale, aux ordres de gouvernants déviants, de la Seconde Guerre Mondiale au évènements actuels.

À la lumière de certains événements sombres de notre histoire, nous allons rappeler aux policiers qui vont nous escorter ce jour-là, les violences insupportables que leurs collègues, sous l'impulsion de pouvoirs abusifs et corrompus ont été capables de commettre contre des citoyens innocents qui attendent d'eux protection et maintien de la paix. Les gouvernements passent, la police reste. La répression doit cesser et la paix revenir.

Le parcours final sera communiqué avec des mises à jour mais nous passerons par les lieux suivants :

  • Affaire de la station de métro Charonne (1962)
    9 manifestants contre la Guerre d'Algérie trouvent la mort dans la bouche de la station de métro, étouffés ou à cause de fractures du crâne
  • Jérôme à la Bastille (2019)
    Jérôme perd son œil sur un tir de LBD alors qu'il filmait pacifiquement la fin de la manifestation
  • Affaire Benalla, Place de la Contrescarpe (2018)
    Ou comment la police laisse un simple chargé de mission aux ordres de la présidence se livrer à des violences envers un couple de personnes.
  • Affaire Malik Oussekine (1986)
    Les voltigeurs apprécieront cette étape car leurs collègues ont tabassé jusqu'à la mort cet étudiant dans le hall du 20 rue Monsieur-le-Prince
  • Rafle du Vel' d'Hiv' (1942)
    La police arrête plus de 13 000 juifs dont un tiers sont des enfants, pour les envoyer à une mort certaine dans les camps de concentration nazi

Opérations Spéciales GJ's photo.

Source : https://www.facebook.com/events/8448764792234…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Revenons à nos revendications !

Par Anonyme, le 29/05/2019 à 18:59

Suffit ! Suffit les manifestations à thèmes sociétales !!!.... le RIC nous suffit ! Une manif , un peuple ! Tous unis, tous ENSEMBLE !!! EN GILETS JAUNES !

Par Anonyme, le 27/05/2019 à 20:48

Moi j'ai jamais voulu m'inscrire à facebook... Je regarde les évenements avenir que sur démosphére. J'adorais le sujet de cette manifestation. Mais je aussi convaincus qu'il faut une seule manifestation les samedi. Donc je soutiens votre décition d'annuler.

Annulé

Par Anonyme, le 27/05/2019 à 08:17

L'événement est annulé.. on le voit sur la page en cliquant sur le lien

Celui là est validé par contre :

https://m.facebook.com/events/2300771296806151

Et les algériens massacrés par papon à Paris

Par Anonyme, le 26/05/2019 à 22:00

Très bien mais il faudrait rajouter une étape pour rappeler la guerre d'Algérie.... Massacre du 17 octobre 1961

Sans oublier les enfants

Par Anonyme, le 26/05/2019 à 14:42

- ou quasiment - cible privilégiée des autorités mutilantes: en 2014 Rémi F., puis en 2016 pendant la Loi Travail un vrai massacre de gamins.

Depuis des décennies en banlieue, qui le jour où elle s'éveillera, fera feu.

amnistie GJ ?

Par Anonyme, le 26/05/2019 à 02:58

Amnistie pour les GJ ? pour les condamnés, pour ceux qui croupissent en prison dans l'attente du jugement ? Minimum de solidarité GJ : demander l'amnistie. C'était le thème prévu pour la manif du 18 mai, remplacé par celui de la hause du carburant. Urgent cette demande d'amnistie. De plus, le lendemain, marche des blessés. Peu de personnes peuvent se permettre 2 jours de manif, il aurait fallu regrouper demande d'amnistie et blessés en une seule manif.

Bloquons Roland Garros !

Par Anonyme, le 22/05/2019 à 18:35

Bloquons Roland Garros !

et les blessés gj ?

Par Anonyme, le 20/05/2019 à 15:49

c'est quoi ce Gloubi-Boulga ? Pourquoi pas ajouter la dictature du commandant Pinochet et la repression sur la place Tian'anmen ???

Je m'interroge : est-ce vraiment (encore) une manif gj ? rien sur les gj ? leurs revendications, leur précarité, la violence et la répression policières qu'ils subissent depuis le début du mouvement !!!

Je commence à comprendre et approuver les propos de Drouet quand il critique toutes ces manifs "à thème"

17 octobre 1961

Par Anonyme, le 18/05/2019 à 23:02

N'oubliez pas la Seine le 17 octobre 1961 rouge du sang des algériens jetés à la Seine alors qu'ils manifestaient contre l'instauration du couvre-feu pour les algériens.

UNION ACTION CONTRE LA RÉPRESSION

Par Anonyme, le 13/05/2019 à 12:51

BON SUJET DE MANIF

CELA DEVRAIT ÊTRE MOBILISATEUR

DU MOINS IL FAUT LE SOUHAITER.

RÉVEILLEZ VOUS !