thème : international
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mardi 21 mai 2019 à 19h30

L'Europe malade du néolibéralisme

L'Europe pour qui ? Pour quoi ? Pour quoi faire ?

Conférence/débat organisée par Attac93Sud avec la participation de :

  • Marie Christine Vergiat : députée européenne Groupe GUE
  • Alexis Cukier : philosophe : note de dernière minute : Alexis ne peut venir
    Benjamin Bürbaumer co-auteur avec Alexis du livre « Europe, alternatives démocratiques » sera présent à sa place

Il y aura une auberge espagnole en fin de soirée

Présentation de Marie Christine Vergiat :

"A la veille des élections européennes, et appuyée sur mes deux ans de mandat au Parlement européen. je voudrais tenter de répondre à quelques questions qui sont récurrentes dans le débat. A quoi sert le Parlement européen ? Est-il vrai qu'il ne sert à rien notamment parce qu'il n'a pas l'initiative législative ? Que pèse-t-il par rapport à la Commission et au Conseil ? Avance-t- on vraiment vraiment vers une Europe de plus en pus fédéraliste ? V. Orban et E. Macron portent-ils des politiques contraires au Conseil européen ? A quoi cela sert-il et est-il possible d'agir dans ce carcan que représente les Traités européens ? Quel est le rôle de la mobilisation des citoyens européens ? Faut-il abandonner le rêve européen face à la montée des nationalistes ?

En fonction de la réponse que l'on donne à chacune ces questions, on ne conçoit pas forcément l'avenir de la même façon, on ne travaille pas forcément de la même manière ? Mais on peut avancer des propositions qui peuvent être portées dés maintenant par les élu-e-s européen-ne-s dans la continuité des combats de la Gauche européenne pour une Europe de solidarité, de coopération, de justice sociale et de paix.

Présentation d'Alexis Cukier

Je propose de mettre en débat quelques-unes des analyses et propositions de deux textes collectifs récents à la rédaction desquels j'ai participé : le Manifeste pour un nouvel internationalisme des peuples en Europe et Europe, alternatives démocratiques. Dans cette perspective, je propose d'aborder trois séries de questions : d'abord, quelles ont été, cette dernière décennie, les conséquences des politiques européennes (et notamment de l'Union économique et monétaire) sur les conditions de vie et de travail des classes populaires en Europe, sur le développement inégal et combiné des pays du centre et des pays des périphéries du sud et de l'est, mais aussi sur les dynamiques sociales et politiques dans chaque pays ? ensuite, quelle est la nature des institutions européennes, comment fonctionnent-elles et pourquoi sont-elles (selon nous) irréformables ? enfin, s'il est question de prendre au sérieux la proposition de "rompre et refonder l'Europe", comment oeuvrer concrètement à la désobéissance, à la confrontation et à la rupture à l'égard de l'Union européenne, ainsi qu'à la refondation progressive d'une autre Europe, démocratique, pacifiste et solidaire ?

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/70314
Source : http://www.attac93sud.fr/spip.php?article1479
Source : message reçu le 9 mai 15h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir