thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 7 mai 2019 à 19h30

L'Europe à Maisons-Alfort

Potere al Popolo Paris organise une réunion publique de débat sur le thème "Maintenant le peuple! Le Plan B en Europe", avec la participation et les interventions de:

  • Giorgio Cremaschi, porte-parole national de Potere al Popolo
  • Jeanne Chevalier, candidate aux élections européennes pour La France Insoumise
  • un.e candidat.e de Podemos
  • Emmanuel (Manolis) Kosadinos, candidat aux élections européennes pour Unité Populaire - Laiki Enotita
  • Mathilde Panot, députée de La France Insoumise du Val-de-Marne

mardi 7 Mai de 19h30 à 21h00 à École Paul Bert, 37 avenue du général Leclerc, 94700 Maisons Alfort ( en face de l'arrêt École vétérinaire sur la ligne 8)

Ces derniers mois, Potere al Popolo Paris a décidé d'intensifier et d'approfondir le travail de rencontre et de confrontation politique avec les forces qui ont signé l'appel "Et maintenant le peuple!". L'absence de Potere al Popolo dans la campagne électorale ne nous dispense pas de participer au débat politique sur les questions centrales et fondamentales, tant en Italie qu'en France, en vue des prochaines élections européennes.

Ces dernières années - de l'inclusion du Pacte fiscal dans la Constitution italienne à la capitulation de Tsipras à la suite du résultat du référendum grec, en passant par la récente humiliation du gouvernement Lega - 5 étoiles sur la manœuvre budgétaire - il est devenu de plus en plus évident que l'Union Européenne, avec ses Traités et son système de pouvoirs, est l'opposant inévitable de tout projet d'égalité sociale et de contrôle démocratique du marché et des finances. Donc la violation des Traités n'est pas une question idéologique, mais elle sert à réaliser ce que les classes populaires des différents pays européens réclament depuis des années. Pour redistribuer les richesses, mettre en œuvre des politiques de plein emploi, nationaliser les secteurs stratégiques et les entreprises qui ferment ou délocalisent, nous devons immédiatement désobéir aux contraintes que l'UE nous impose. Les mêmes contraintes qui ne nous permettent pas de procéder à un plan d'investissement alternatif aux Grands Travaux qui peut mettre un terme à la dévastation environnementale et réaliser une véritable transition écologique. Tout comme il est impossible, dans ce vice, de garantir efficacement le droit au logement, à l'éducation, à la santé et à des services sociaux efficaces pour la majorité de la population.

Pour contrer l'austérité et la régression sociale imposées par l'UE et pour mettre en œuvre un programme qui met en place un développement alternatif pour les classes populaires soumises depuis trop longtemps aux diktats de la Commission européenne, il est nécessaire de rompre avec les Traités en mettant immédiatement un rapport de force: la stratégie Plan A / Plan B. Le plan A implique la renégociation collective des Traités pour donner vie à notre idée de développement démocratique et social; le Plan B est l'outil indispensable dans le rapport de force pour donner de la crédibilité au Plan A. S'il est impossible de mettre en œuvre le plan A, l'engagement politique est de construire une nouvelle coopération européenne exempte de traités avec tous les pays qui partagent ce projet. Pour ce faire, il est essentiel d'articuler et de développer les alliances nécessaires en Europe pour éviter tout retrait national mais pour construire une véritable alternative basée sur les besoins et les luttes des peuples.

Puisque nous sommes convaincus que l'appel de Lisbonne représente un cadre général de confrontation et d'articulation d'une vision politique visant à rompre avec les traités de l'UE, et à construire une alternative de coopération entre les peuples pour le progrès démocratique, écologique et social - pas seulement dans la dimension électorale - nous proposons un débat avec les forces politiques qui, comme Potere al Popolo, travaillent et soutiennent un véritable processus de transformation sociale et politique en accord avec l'appel "aux peuples d'Europe à s'unir à la tâche de construire un mouvement politique international, populaire et démocratique pour organiser la défense de nos droits et de la souveraineté de nos peuples face à un ordre ancien, injuste et défaillant qui nous mène directement au désastre".

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/70186
Source : message reçu le 1 mai 17h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir