thème :
Réagir (2)EnvoyeriCalPartager

mardi 23 avril 2019 à 19h30

Apéro - débat

Gilets jaunes : Comment gagner sans chef ?

Alternative Libertaire Paris Nord-Est

Le mois d'avril, c'est le moment de la présentation de la synthèse du grand débat national organisé en réponse au mouvement des gilets jaunes, qui dure maintenant depuis 5 mois. Celles et ceux qui ont participé à construire ce mouvement se doutent bien que les propositions de nos dirigeants ne peuvent pas être à la hauteur des revendications formulées au cours de la mobilisation. Malgré l'ampleur du mouvement et de la crise politique et sociale dont il témoigne, le système qu'il cherchait à dénoncer reste solidement installé sur ses deux jambes que constituent la démocratie représentative et l'économie capitaliste.

Partout on entend que c'est le manque d'organisation du mouvement qui a mené à sa perte. Pourtant, le refus des chefs et des organisations hiérarchiques, un des mots d'ordre emblématique de la mobilisation, a permis de fédérer très largement les classes moyennes et populaires. Comment alors gagner sans avoir besoin de se ranger derrière des chefs qui finiront toujours par mettre leurs propres intérêts avant ceux du collectif ? Que nous apprennent les initiatives locales gilets jaunes qui ont trouvé le moyen de s'organiser en restant intransigeants sur leurs principes démocratiques ?

Alternative Libertaire Paris Nord-Est vous invite à répondre ensemble à ces questions et à bien d'autres lors d'un apéro-débat : mardi 23 avril à partir de 19h30

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/69726
Source : message reçu le 18 avril 18h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

BB non violent

Par Anonyme, le 23/04/2019 à 08:49

C pas nous les violents c le gouvernement ultra violent et criminel de surcroit ya pas de Révolte Pacifique on est pas des Bisounours merde Pour ceux qui ont peur qu'ils restent chez eux a regarder BFM

Parce qu’il faut des chef.fe.s !!

Par Anonyme, le 22/04/2019 à 15:15

Le manque d'organisation nous dessert clairement !! Car cela conduit à une désorganisation et un chaos nous rendants incapables de réagir rapidement et efficacement de façon démocratique dans le mouvement et qui laisse place au pouvoir pour nous discréditer. Par ailleurs la frange ultra minoritaire violente prend le dessus en cherchant à s'imposer dans les cortèges et engrainent des personnes influençables vers la violence la haine et tout ce que nous dénonçons pourtant nous aussi.

Stop aux blackblocs et à la violence!!