Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 17 avril 2019 à 19h

Soirée de solidarité avec les prisonnier.e.s de

527 ans de résistance dans les Amériques

Dans le cadre de la Semaine internationale de solidarité avec les prisonnier.e.s politiques et de la Semaine de anticoloniale et antiraciste 2019

  • Projections
  • Débat « nous les voulons libres !" »
  • Exposition #FreeTurtleIsand
  • Bar et cantines solidaires

avec

  • l'Assemblée des luttes,
  • le Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte (CSPCL - Paris),
  • le Collectif Paris-Ayotzinapa, le Comité de solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA-Nitassinan) / Groupe de soutien à Leonard Peltier Freepeltier France,
  • le Collectif national "Libérons Mumia" Libérons Mumia,
  • le Comité de soutien à Milagro Sala / ACAF - Argentine,
  • Terre et Liberté pour Wallmapu
  • ...

Tierra y Libertad !

Une photo de solidarité avec les communautés zapatistes, le Conseil national indigène - du Mexique et ses prisonniers politiques, en mémoire de Samir Flores, militant náhuatl assassiné sera réalisée, dans la continuité des célébrations autour des 100 ans de l'assassinat d'Emiliano Zapata.

Venez nombreuses et nombreux !

Entrée prix libre


17 avril - Journée internationale de solidarité avec les prisonniers politiques

En 2004, réunies à l'occasion de la Première Conférence Internationale sur les Prisonniers Politiques à Donostia (Euskal Herria), plusieurs organisations ont adopté une déclaration faisant du 17 avril la Journée Internationale des Prisonniers Politiques. Cette date, choisie en référence à la Journée du Prisonnier Palestinien instituée en 1975, permet de rappeler à l'opinion publique que des femmes et des hommes sont encore détenus-es pour leurs idées politiques.

Aujourd'hui encore, des dizaines de milliers de militants-es politiques sont incarcérés-ées dans les geôles britanniques, irlandaises, marocaines, françaises, espagnoles, étasuniennes, israéliennes, mexicaines, sri lankaises, turques et autres… Ceux/celles-ci sont confrontés-ées quotidiennement aux brimades, aux traitements dégradants, à la torture et aux procès d'exception, auxquels s'ajoutent les conditions inacceptables de tout enfermement.

Les prisonniers et prisonnières politiques sont les parties et les conséquences de conflits politiques causés par le non-respect des droits nationaux et sociaux des peuples. C'est pour cela qu'il est nécessaire de construire de larges mouvements de solidarité en leur direction.

A Paris, depuis 2008, différentes organisations participent à la mise en place de cette solidarité en exigeant la reconnaissance du statut de prisonnier politique partout dans le monde mais aussi, et surtout, leur libération.

Contact : 17avriexl@samizdat.nexet
http://prisonniers-politiques.samizdat.net/

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/69627
Source : http://www.csia-nitassinan.org/spip.php?artic…
Source : message reçu le 15 avril 17h
Source : https://www.facebook.com/events/3107697762815…