thème :
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 27 avril 2019 à 14h

Déambulation pour les droits des résidents des foyers

dans le 20ème

Pour l'égalité des droits entre résidents des foyers d'immigrés et locataires des HLM

Parcours, succesivement:

  • 14h00: Foyer ADOMA - 31 rue de la Duée - 75020 Paris
  • 15h00: Foyer DU RETRAIT - 23 rue du Retrait - 75020 Paris
  • 15h45: Résidence sociale BISSON - 15 rue Bisson - 75020 Paris
  • 16h30: Foyer LES MÛRIERS - 16 rue Fernand Léger - 75020 Paris
  • 17h15: Place Carmen devant - ADEF Hébergement - 2-6 bis rue Elisa Borey- 75020 Paris

Prise de parole par les délégués et les militants devant chaque foyer.

Aujourd'hui les travailleurs immigrés résidents des anciens foyers, transformés en résidences sociales, sont attaqués. La « résidence sociale » est une machinerie qui vise à expulser un par un les travailleurs immigrés, soit parce qu'ils hébergent un proche, soit parce qu'ils prennent un retard dans leur loyer. La même machinerie vise à annihiler la vie collective qui caractérisait les anciens foyers par la limitation et la réduction en taille des salles collectives, par l'appropriation unilatérale de tout pouvoir sur leur usage par les gestionnaires. De même, les attributions de places dans ces « résidences » échappe entièrement aux négociations qui caractérisait les anciens foyer de travailleurs migrants (FTM).

A chaque fois il s'agit d'une négation de leurs droits à mener une vie digne et conforme à leurs aspirations. En cela il constitue une manifestation flagrante de racisme d'État.

Nous allons déambuler à travers 5 FTM du 20e arrondissement pour revendiquer :

Le droit entier à la vie privée et familiale :

  • droit de changer sa serrure, de disposer d'un deux clefs, le droit d'aménager son logement
  • droit d'hébergement d'un/e proche,
  • interdiction absolue au personnel des gestionnaires d'accéder aux logements privés sauf en cas de périls de sécurité à l'immeuble ou aux personnes.

Le droit à une vie collective riche et diversifiée :

  • modification des cahiers de charges pour rendre obligatoire une salle collective suffisamment grande pour accueillir un tiers des résidents ;
  • des salles de réunion, de formation,
  • reconnaissance du rôle du Comité de Résidents dans la gestion de la vie collective de la résidence.

Le droit à la représentation et à la négociation :

  • information et discussion du budget de l'établissement, information préalable et discussion des augmentations de loyer ou de charges,
  • contrôle des charges locatives, transparence des charges individuelles, de la consommation et facturation des fluides,
  • participation du Comité de Résidents dans le suivi de l'entretien et des réparations.

Le droit de participer à l'avenir de leur habitation :

  • présence d'un des délégués élus à la Commission d'attribution des logements vides,
  • prise en compte des demandes déposées par les habitants surnuméraires de la résidence.

image attachment

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/69624
Source : message reçu sur infos foyers le 15 avril 11h
Source : message reçu sur infos foyers le 22 avril 23h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir