thème :   2e le plus vu
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 25 mai 2019 à 14h30

Montée au Mur des Fédérés

La Commune au présent

Quand les idéaux de progrès social et de démocratie sont si fortement au cœur du débat public, la mémoire de la Commune doit plus que jamais imprégner la conscience commune. Quand les autorités se résignent à la montée des inégalités, quand l'État ne veut plus assurer la protection des plus fragiles, quand les droits sociaux sont tenus pour des obstacles au progrès, quand on accepte le sort indigne réservé aux réfugiés et aux immigrés, comment ne pas rappeler la fibre sociale de la Commune, son souci d'une citoyenneté concrète élargie, son ouverture sur les étrangers qu'elle a voulu reconnaître comme citoyens à part entière ?

Quand la laïcité est fragilisée, quand le droit des femmes reste trop souvent un mot creux, quand l'école pour tous est menacée, comment ne pas redire que la Commune avait montré la voie et que la France a trop longtemps souffert du martyre qu'elle a subi et de la chappe d'oubli que l'on a fait peser sur elle ?
Dans ce moment où tant de menaces pèsent sur chacun-e et sur tou-te-s, il importe de mettre en avant, avec le plus grand relief, le grand exemple de la Commune.
Il ne s'agit pas bien sûr de chercher dans son œuvre des recettes toutes prêtes, mais faire connaître ce moment glorieux de l'histoire de notre peuple, peut faciliter la recherche de solutions novatrices aux problèmes d'aujourd'hui.

Les travailleurs, aujourd'hui comme en 1871, ont de nombreuses raisons de se révolter. En participant massivement le 25 mai à la montée au mur des Fédérés pour commémorer « cet espoir mis en chantier », vous manifesterez votre volonté de suivre les traces des communards qui montèrent à « l'assaut du ciel ».

Rendez-vous le samedi 25 mai 2019, à 14h30,
à l'entrée du cimetière du Père-Lachaise,
rue des Rondeaux, Paris XXe, métro Gambetta.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/69539
Source : http://www.commune1871.org/?Montee-au-Mur-des…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir