thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 11 avril 2019 à 19h

Conférence-débat avec Mathias Delori

Les guerres occidentales, solution ou cause du "terrorisme'' ?

Le Collectif Ni guerres ni état de guerre organise le jeudi 11 avril une conférence-débat avec Mathias Delori.

Chercheur CNRS en science politique, il travaille sur les représentations de l'ennemi dans les guerres occidentales modernes (post 11-septembre). Sa recherche actuelle porte sur l'histoire des bombardements. Parmi ses projets figure aussi la constitution collective d'un observatoire des violences guerrières.

A l'instar des Etats-Unis et du Royaume-Uni, la France bombarde de manière continue des pays à majorité musulmane depuis le début des années 2000. Le discours dominant présente ces bombardements comme une « solution » au problème du « terrorisme ». Cet argument prend place dans un langage particulier qui euphémisme la violence des bombardements en qualifiant les frappes de « chirurgicales » et leurs victimes innocentes de « boucliers humains » ou de « dégâts collatéraux ».

Dans cette présentation, Mathias Delori analyse de manière critique ce discours. L'argument général est qu'il existe bien un lien entre bombardements et attentats mais que la causalité fonctionne davantage dans l'autre sens. Loin de constituer une « solution » au problème des attentats, les bombardements en sont une des principales causes. Ce fait se démontre de manière à la fois statistique et qualitative.

Partant de ce constat, Mathias Delori analyse la généalogie historique du mythe des bombardements « anti-terroristes », ses effets en termes d'escalade de la violence et les procédés de sa naturalisation dans la période contemporaine.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/68951
Source : https://www.facebook.com/events/1156525951217…
Source : message reçu le 25 mars 08h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir