thème : travail
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 28 mars 2019 à 12h

Manifestation des personnels des finances publiques

Amplifions la mobilisation toutes et tous en grève ! Toutes et tous à Paris !

Nous ne cessons de le dire et de l'écrire, et nous ne cesserons de le dire et de l'écrire : la situation est grave et nous sommes toutes et tous en danger !

Aujourd'hui, l'objectif des pouvoirs publics est simple : Externaliser, privatiser et abandonner des missions, supprimer des emplois, réduire par quatre le nombre des implantations, limiter l'accueil du public aux contacts dématérialisés, abattre notre statut, détruire le service public et ainsi, mettre à mal l'égalité de traitement des citoyens.

Le nôtre et le vôtre doit être aussi simple : empêcher la destruction de notre administration et préserver notre avenir personnel et professionnel., celui du service public et de la Fonction publique.

Nous pouvons y arriver à force de détermination et en s'y mettant toutes et tous ensemble !

Les grandes manoeuvres ont déjà commencé. Le périmètre de nos missions est attaqué et la manière de les exercer bouleversée. Elles sont vidées de leur sens au détriment de l'intérêt général.

La géographie revisitée va aboutir à un déménagement violent et massif du territoire et divisera par quatre le nombre de nos implantations. Pour faciliter le tout, la loi Fonction publique va permettre de recruter des contractuels un peu partout, de mettre à mal nos garanties individuelles et collectives en supprimant le rôle des CAP, d'introduire une compétition malsaine entre services, entre les agents et entre titulaires et précaires.

C'est bien un avenir à la France-Télecom qui nous est promis…Si nous ne nous rebellons pas !

Personne ne peut aujourd'hui se croire à l'abri, quel que soit son grade, quelle que soit son affectation, quelle que soit la mission qu'il exerce.

Revendiquons ensemble un autre avenir

Pour nous, pour nos concitoyens, pour le service public, pour la justice fiscale et sociale

Pour changer l'avenir de la DGFiP, il faut poursuivre et amplifier la
mobilisation en cours. C'est ce que Solidaires Finances Publiques,
CGT Finances Publiques, F.O.-DGFiP, CFDT Finances Publiques, CFTC
Finances Publiques vous appellent à faire.

Continuons à nous faire entendre, fort et clair ! Et montrons notre détermination !

  • Pour l'arrêt des suppressions d'emplois
  • Pour l'abandon de tous les projets en cours : géographie revisitée du directeur général, expérimentations d'agences comptables, concentration des SIP, SIE et SPF, transfert de la mission cadastrale à l'IGN, agence unique de recouvrement des recettes fiscales et sociales...
  • Pour l'ouverture de véritables discussions sur le devenir des missions, des implantations territoriales et le maintien des garanties individuelles et collectives dans le cadre des CAP sur la base de règles de gestion transparentes et négociées au niveau national.
  • Pour la mise en place d'un plan ambitieux de recrutement de personnels titulaires à la hauteur des besoins.
  • Pour une opération massive de repyramidage des emplois par une amélioration des volumes de promotions de grade au sein de chaque catégorie et un large plan de promotions de C en B et de B en A.
  • Pour l'augmentation de la valeur du point d'indice.
  • Pour la revalorisation immédiate des régimes indemnitaires de 200 euros brut par mois, via l'IMT et leur intégration dans le traitement ! Pour l'attribution à toutes et tous de la prime exceptionnelle de 200 euros.

Comme le 14 mars, soyons toutes et tous en grève le 28 mars !

Et pour que le ministre nous entende encore mieux : retrouvons- nous tous à paris pour une manifestation nationale à partir de midi de Bastille à Bercy !

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/68881
Source : http://www.financespubliques.cgt.fr/content/t…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir