Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 3 avril 2019 à 18h

2 parties : 1 2

Manifestation - Lancement de la campagne unitaire

« Égaux, égales, personne n'est illégal ! »

Pour la régularisation et l'égalité des droits - migrants

Nous, Collectifs de Sans-papiers et MigrantEs, Syndicats, et Associations, appelons à démarrer une grande campagne pour réclamer la régularisation de tous et toutes les sans-papiers et l'égalité des droits par des rassemblements dans tout le pays devant les préfectures et le ministère de l'intérieur en Île-de-France à 18h.

Dans un contexte de montée des nationalismes, des racismes et des fascismes partout en Europe et dans le monde ;

Alors que des dizaines de milliers de femmes, hommes et enfants sont mortEs et meurent encore sur les routes de la migration victimes des frontières et des politiques anti-migratoires des gouvernements des pays les plus riches de la planète et de leurs complices ;

Seule la liberté de circulation, la fermeture des centres de rétention, la régularisation de toutes et tous les sans-papiers et l'égalité des droits nous permettront d'en finir avec ces mortEs.

Nous nous rassemblerons partout en France le 3 avril pour lancer une grande campagne nationale afin d'obtenir la régularisation de tous et toutes les sans-papiers et l'égalité des droits.

Seules la régularisation de toutes et tous les sans-papiers et l'égalité des droits nous permettront de mettre fin à la concurrence entre travailleurs et travailleuses organisée par le grand patronat.

Paris : place de la Madeleine (métro)

C'est la précarisation générale, la remise en cause des acquis sociaux par les politiques d'austérité menées par nos gouvernants qui nourrissent les sentiments de mal-être et de repli sur soi dans la population. C'est en luttant ensemble que nous pourrons nous battre efficacement pour une société meilleure et égalitaire.

Collectif :

CESP Paris1, CISPM, CSP 17-St Just, CSP59, CSP75, CSP92, CSP93, CSP95, CSP de Livry Gargan, CSP Paris 20, Collectif Schaeffer Aubervilliers, CTSP Vitry, Droits Devant !!, Intégration 21,CGT, CNT, CNT-SO, Emancipation tendance intersyndicale, FSU, SAF, Syndicat de la Magistrature, Syndicat de la Médecine Générale, UEKF, UNEF, Union syndicale Solidaires, 100 pour 1 Vienne, Accueil de merde, Accueil des réfugiés dans le Cap, Act For Ref, ActUp-Paris, AC !, Ah Bienvenus Clandestins !, Alternatives et Autogestion 06, AIDES, Artisans du monde 06, Asil accueil 88, Assemblée des blessé-e-s, Association Bread and Roses, Association «Chemins Pluriels», ACORT, ACTIT, Association collégiale l'Aubière (35), ADN, ADTF, AFAPREDESA, AFD International, AFJD, AID, ALIFSI, AMDH-Paris /IDF, AMF, AIDDA, Association Jarez Solidarités, Association Kolone, Anafé, Amnesty international Nimes, Association Pour la Paix en Syrie, APICED, ASEFRR, ASIAD, Association Stop Précarité, ATF, ATMF, ATTAC, Association Unjourlapaix, Auber sans la peur, Autremonde, Bagagérue, BAAM, CMCAS Pays de Savoie, Centre d'Information Inter-Peuples, CRID, Cercle de silence d'Hazebrouck, Cercle Louis Guilloux, CIMADE, Citoyens solidaires 06, Collectif 20eme Solidaire avec tou.te.s les migrant.e.s, Collectif Accueil Migrants Valfleury, CAPJPO-EuroPalestine, Collectif aide aux réfugiés d'Epone et alentours, Collectif 3 C, Collectif Chabatz d'Entrar, Collectif citoyen Bevera, Collectif Faty Koumba, Collectif Fontenay diversité, Collectif inter-associatif du Livre Noir de St Denis, Collectif Justice & Libertés 67, Collectif Justice et Vérité pour Babacar, CIVCR 94, Collectif JUJIE, Collectif Les Voisins Solidaires de Versailles, Collectif Loire « Pour que personne ne dorme à la rue », Collectif migrants 44, Collectif Migrants 47, Collectif Migrants 83, Collectif Migrants Isère, Collectif migrants bienvenue 34, Collectif Mosellan de Lutte contre la Misère, CNR, Collectif Outils du soin, Collectif poitevin « D'ailleurs Nous Sommes d'Ici », Collectif pour l'avenir des foyers, Collectif pour l'égalité des droits-rive droite 33, Collectif réfugiés du Vaucluse, Collectif respect des droits des étrangers - solidarité migrants Pau, Collectif Romeurope du Val Maubuée, Collectif Rosa Parks, Collectif Sarthois «Pour une Terre plus Humaine», Collectif Solidarité Migrant-es Paris Centre, Collectif Sorbonne Sans Frontières, Collectif de soutien aux migrants de Bégard, Collectif de soutien migrants Nantes, Collectif de soutien de l'EHESS aux sans-papiers et aux migrant-es, Collectif de soutien aux sans-papiers du Trégor, Collectif Urgence Welcome de Mulhouse, Collectif Vérité et Justice pour Lamine Dieng, Collectif Vigilance pour les Droits des Etrangers 12ème, Comité d'Accueil 72, Comité Adama, CADTM, CCFD -Terre solidaire 93, CDKF, Comegas, Comité de Soutien aux Migrants du Goelo, CRLDHT, Coordination iséroise de solidarité avec les étrangers migrants, D'ailleurs Nous Sommes d'Ici 67, DTC, Des Lits Solidaires du Havre, DIEM25, DAL, DIEL, Ecole THOT, Éducation.World 86, EGM 58, EGM de Blois, Emmaüs International, Emmaüs France, FASTI, FCPE Nice, FEP, FETAF, FTCR, Femmes en Lutte 93, Flandre Terre Solidaire, Fondation Frantz Fanon, Football Club Phenix de Versailles, FAL, Fraternité Douarnenez, FUIQP, Grèce France Résistance, GISTI, Habitat et Citoyenneté, ICARE 05, Identité plurielle, Infléchir, IPAM-Cedetim, La Boussole 02, La cabane juridique, LCD, L'Auberge des Migrants, Le Mouvement de la Paix, Le paria, LDH, Maghrébines sans frontières, MAN, MDS, MDDM, MRAP, Mouvement Utopia, Organisation de Femmes Egalité, Paris d'Exil, Planning familial 06, Planning familial de Paris, Réseau AMY, Réseau Chrétien-Immigrés, RESF, REMCC, RESOME, Réseau Euromed France, Réseau européen pour une santé mentale démocratique, Réseau Foi et Justice Afrique Europe, Réseau IDD, Réseau RITIMO, RUSF Paris1, RUSF Paris 8, Romans International, Roya citoyenne, SOS Racisme de la Vienne, Survie, Système B, TADAMOON, Terre des Hommes France, Tous Citoyens !, Tous Migrants, TPC Maison Solidaire, Tunisia Woman, Unaterra74, UJFP, United Migrants, UNRPA Paris, UTAC, Un Toit C'est Tout, Utopia56, Vallées solidaires 06, Vies Volées, Voix des Migrants, Welcome Poitiers, WISE, Yvelines Entraide, ZSP18, Instants Vidéo Numériques et Poétiques, Revue A, Revue Vacarme AL, CGA, Ecologie Sociale, Ensemble, EELV, FA, Génération.s, Livret antiraciste de la FI, Mouvement ECOLO, NPA, PCF, PCOF, PG, PIR, Réfugiés-Migrants FI 35, SKB, Unité Populaire Paris, UPC-MANIDEM,

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/68600
Source : http://www.cgt-educaction94.org/spip.php?arti…
Source : message reçu sur ensemble-faldi le 11 mars 13h


La CGT toujours à l'offensive contre le racisme

CGT

L'actualité récente nous rappelle à quel point le racisme comme l'antisémitisme sont encore bien présents et peuvent tuer, comme l'ont montré il y a quelques jours les attentats de Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Les idées d'exclusion, de haine et de repli nationalistes sont fortement portées par les partis et groupes d'extrême droite depuis des décennies, notamment sur internet et les réseaux sociaux, elles se sont banalisées bien au-delà et notamment dans la parole publique...

L'actualité récente nous rappelle à quel point le racisme comme l'antisémitisme sont encore bien présents et peuvent tuer, comme l'ont montré il y a quelques jours les attentats de Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

Les idées d'exclusion, de haine et de repli nationalistes sont fortement portées par les partis et groupes d'extrême droite depuis des décennies, notamment sur internet et les réseaux sociaux, elles se sont banalisées bien au-delà et notamment dans la parole publique.

Ce phénomène touche l'ensemble des pays européens où le décompte des croix gammées, des attaques de commerces juifs, de mosquées ou de centres d'accueil pour migrants augmente régulièrement. De nombreux syndicats en Europe mènent un travail sur ces questions, auprès de leurs militants comme dans les entreprises.

Le système capitaliste a toujours su profiter du racisme pour diviser les salariés mais, aussi, pour surexploiter une partie du salariat. L'antisémitisme est un frein pour une autre répartition des richesses que nous voulons obtenir en partant de l'analyse de l'organisation du travail et des cadeaux aux entreprises car l'antisémitisme postule que quelques-uns comploteraient et tireraient toutes les ficelles.

Des salariés sont cantonnés aux boulots les plus difficiles et mal-payés parce qu'ils sont immigrés et parfois sans-papiers. Des jeunes ne trouvent pas de travail ou pas à la hauteur de leurs qualifications à cause de leur code postal et des préjugés qui y sont associés. Des salariés sont menacés et agressés parce que leur entreprise annonce commercialiser un article de sport qui a déclenché une offensive islamophobe. Des salariés partent une demi-heure plus tôt au boulot parce qu'ils sont régulièrement contrôlés et fouillés par la police. Des salarié.es sont licenciés parce qu'ils ont parlé arabe au travail ou qu'elles portent un foulard. Au quotidien, certains de nos collègues doivent faire face aux petites phrases et blagues pas drôles en raison de leurs origines et ils n'osent pas toujours s'exprimer ou leur parole n'est pas prise au sérieux. C'est d'ailleurs le même phénomène auquel sont confronté.es les femmes et les personnes LGBT.

La CGT s'efforce d'être aux côtés de ces salariés et les interventions auprès des directions ou en justice sont trop nombreuses pour être toutes citées.

En réponse, la CGT s'appuie sur des principes de solidarité, de démocratie et revendique l'égalité des droits, dans le travail, la protection sociale, l'accès à la formation ou au logement, etc. Il y a un an, la CGT faisait parvenir à l'ensemble de ses syndiqués un livret contre le racisme. Des formations et du matériel sont mis à disposition des organisations sur ces questions ainsi que sur la laïcité qui est, pour nous, garante des libertés et ne saurait être utilisée pour les restreindre, notamment sur le lieu de travail.

Tout au long de son histoire, la CGT a su faire de la diversité de ses membres une force. Être dans la compréhension permanente des valeurs d'accueil, de respect, de partage, de tolérance et de fraternité que porte la CGT demande souvent beaucoup de vigilance, particulièrement dans un contexte économique et social dégradé.

La CGT appelle l'ensemble de ses syndiqués à poursuivre le combat au quotidien contre la haine, à réagir aux petites phrases du quotidien autant qu'aux discriminations dans les entreprises et administrations, à agir pour gagner l'égalité et à participer à la journée de mobilisation, demain 21 mars, pour la journée internationale de lutte contre le racisme.

Dans son prolongement, la CGT est également partie prenante de la grande campagne pour la régularisation et l'égalité des droits qui débutera le 3 avril avec des rassemblements à 18h devant les préfectures et le ministère de l'Intérieur

Source : http://cgtbezons.over-blog.com/2019/03/la-cgt…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir