thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 28 mai 2019 à 20h

2 parties : 1 2

Rencontre-Débat « Architecture et politique »

Avec Françoise Fromonot, Ludovic Lamant, Antonio Delfini et Rafaël Snoriguzzi

Mardi 28 mai à 19h30 nous accueillerons les auteurs de livres qui ont pour point commun de traiter de projets architecturaux de grandes ampleurs qui ont eu un impact politique et social important :

  • Antonio Delfini et Rafaël Snoriguzzi auteurs du "Contre Euralille" aux éditions Les étaques
  • Ludovic Lamant auteur de "Bruxelle chantiers" aux éditions Lux
  • Françoise Fromonot autrice de "La comédie des Halles" aux éditions La fabrique.

« Contre Euralille »

aux éditions Les étaques

"Troisième quartier d'affaires de France, Euralille incarne l'arrivée de Lille dans le monde enchanté des métropoles européennes. Ce que l'on peut reprocher à ses promoteurs, ce n'est pas simplement d'avoir accouché d'un des complexes urbains les plus laids de son époque, mais d'avoir conçu une architecture oppressante, aboli les clivages politiques et transformé la ville en marchandise.
Par-delà l'histoire des politiques qui balafrent une ancienne terre ouvrière, Contre Euralille dresse le procès de l'utopie métropolitaine qui sévit aujourd'hui à Paris, Lyon, Marseille ou Toulouse, pour que les villes ne soient plus modelées par les flux économiques, mais par les pratiques de leurs habitants."

« Bruxelles chantiers »

aux éditions Lux

"Personne ne comprend plus rien à l'Europe, ses traités indigestes, ses crises à répétition. Pour pallier cette incompréhension, Ludovic Lamant a pris l'expression «construction européenne» au pied de la lettre et s'est intéressé à ce que l'UE a de plus visible: les bâtiments qui abritent ses institutions.
Né des déambulations de l'auteur dans les rues d'une ville qu'il aime, Bruxelles chantiers donne la parole aux architectes et urbanistes qui ont dessiné le quartier européen comme à ceux qui en ont été empêchés, aux eurodéputés et fonctionnaires qui font l'Europe au quotidien et à ceux qui peinent à la réformer. Les quatre voies à sens unique de la rue de la Loi, le corridor de vent de l'esplanade Solidarność, l'œuf encagé du nouveau bâtiment du Conseil: le fatras architectural dépourvu d'éloquence qui balafre la capitale belge laisse entrevoir les renoncements par lesquels un projet politique porteur d'espoir est devenu une machine bureaucratique. Dérive dans les jeunes ruines d'un vieux rêve qui, peut-être, bouge encore."

« La comédie des Halles »

aux éditions La Fabrique

L'inauguration en grande pompe de la Canopée des Halles, au printemps 2016, a marqué l'apogée médiatique de la rénovation du centre de Paris entamée quelque quinze ans plus tôt par Bertrand Delanoë. Sous ce grand toit jaune, aussi controversé pour ses partis pris architecturaux que pour son coût, se jouait l'acte capital d'un interminable vaudeville où le ridicule l'a souvent disputé au scandale. Ce livre dresse la chronique des polémiques et des déboires qui ont émaillé le réaménagement des Halles durant presque deux décennies : impéritie des décideurs, égarement des architectes, inflation des coûts et des délais… La Ville, commanditaire ambitieuse, a rapidement rencontré la résistance des associations de riverains, s'enfonçant dans une communication qui a parfois frisé la manipulation. Surtout, elle a cédé aux exigences d'un occupant des lieux autrement puissant : le gestionnaire immobilier Unibail - grand gagnant de l'affaire - qui deviendra, à l'issue d'un marché inavouable, propriétaire des espaces commerciaux du Forum.
Françoise Fromonot enquête sur les causes de ces dérapages et nous en fait voir les conséquences : une gare souterraine transformée en vestibule de centre commercial, des équipements publics relégués aux étages d'un Forum qui n'a jamais porté si mal son nom, un jardin où l'on ne s'arrête plus, planté de caméras de surveillance, parsemé de grilles d'aération… Autant de stigmates d'une opération qui s'est soldée par la privatisation et la normalisation accrues de l'espace public au cœur de la capitale."

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/68326
Source : https://www.lemerlemoqueur.fr/rencontres/1878…
Source : message reçu le 10 mai 17h
Source : message reçu le 10 mai 18h


La comédie des Halles

Intrigue et mise en scène

L'inauguration en grande pompe de la Canopée des Halles, au printemps 2016, a marqué l'apogée médiatique de la rénovation du centre de Paris entamée quelque quinze ans plus tôt par Bertrand Delanoë. Sous ce grand toit jaune, aussi controversé pour ses partis pris architecturaux que pour son coût, se jouait l'acte capital d'un interminable vaudeville où le ridicule l'a souvent disputé au scandale. Ce livre dresse la chronique des polémiques et des déboires qui ont émaillé le réaménagement des Halles durant presque deux décennies : impéritie des décideurs, égarement des architectes, inflation des coûts et des délais… La Ville, commanditaire ambitieuse, a rapidement rencontré la résistance des associations de riverains, s'enfonçant dans une communication qui a parfois frisé la manipulation. Surtout, elle a cédé aux exigences d'un occupant des lieux autrement puissant : le gestionnaire immobilier Unibail - grand gagnant de l'affaire - qui deviendra, à l'issue d'un marché inavouable, propriétaire des espaces commerciaux du Forum.

Françoise Fromonot enquête sur les causes de ces dérapages et nous en fait voir les conséquences : une gare souterraine transformée en vestibule de centre commercial, des équipements publics relégués aux étages d'un Forum qui n'a jamais porté si mal son nom, un jardin où l'on ne s'arrête plus, planté de caméras de surveillance, parsemé de grilles d'aération… Autant de stigmates d'une opération qui s'est soldée par la privatisation et la normalisation accrues de l'espace public au cœur de la capitale.

Françoise Fromonot

Architecte de formation, Françoise Fromonot enseigne à l'école d'architecture de Paris-La Villette. Elle a publié de nombreux articles sur l'architecture contemporaine ainsi que plusieurs livres, parmi lesquels une histoire critique de l'opéra de Sydney et une monographie sur l'architecte australien Glenn Murcutt (Gallimard) qui ont obtenu le Prix du livre d'architecture en 1999 et 2004.

Source : http://lafabrique.fr/francoise-fromonot-au-me…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir