thème : international
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

dimanche 24 mars 2019 à 14h30

Arpentage « Cette machine tue les fascistes »

de Woody Guthrie

Cycle d'arpentages II :« Blues, punk & pop »

Afin d'entretenir des rencontres régulières entre les livres, les corps et les idées qui circulent dans la librairie et plus largement à la Parole errante, Michèle Firk propose jusqu'à la fin de l'année une série d'arpentages sous forme de cycles de trois livres.

Après un premier cycle consacré aux « futurs possibles dans les ruines du capitalisme », Michèle Firk ouvre un deuxième cycle d'arpentages intitulé « Blues, Punk & pop. » Ce cycle débutera par l'arpentage collectivement Cette machine tue les fascistes, anthologie de textes de Woody Guthrie (Les Fondeurs de Briques, 2018), l'un des plus grands compositeurs-interprètes de musique populaire américaine du XXe siècle. Suivront en avril l'arpentage d'Entre un néant et un autre, recueil de littérature punk de feu le fanzine Ratcharge (Les Éditions des mondes à faire, 2017) et en mai celui d' I'm Your Man. La vie de Leonard Cohen (L'Echappée, 2018), une biographie en français de Sylvie Simmons

Figure emblématique des hobbos, ces chômeurs vagabonds de la Grande Dépression, et porte-parole musical des luttes ouvrières, Woody Guthrie (1912-1967) a publié des disques de chants syndicalistes (dont le plus célèbre: We Shall overcome) mais aussi de blues, fruit de sa collaboration avec l'harmoniciste Sonny Terry. Ses chansons militantes ont inspiré le renouveau de la folk américaine des années 1960, influençant plusieurs générations de chanteurs, de Pete Seeger à Bob Dylan ou Joan Baez, ou plus récemment Neil Young et Bruce Springsteen qui jouent régulièrement ses chansons, jusqu'au projet Mermaid Avenue, où Billy Bragg, Wilco, Corey Harris et quelques autres mettent en musique ses textes inédits.

Une chanson de 1950, intitulée Old Man Trump dénonce la mainmise du promoteur Fred Trump sur son quartier de Coney Island. Fier de ses convictions politiques, il inscrivait sur toutes ses guitares la phrase : This Machine Kills Fascists (« Cette machine tue les fascistes »), et ce dès les années 1930.


Qu'est-ce qu'un arpentage ? Issu de la culture ouvrière et de l'éducation populaire, c'est une méthode qui consiste à lire un livre collectivement et en peu de temps. L'ouvrage est divisé en plusieurs parties et partagé entre les participant.es à l'atelier. Après lecture en silence de sa partie, chaque lecteur.e en fait la restitution à haute voix en s'appuyant si nécessaire sur des consignes préalablement tirées au sort. L'occasion de découvrir collectivement un ouvrage, d'en parler et de le faire parler. Au final, autant de livres que de lecteur.es et l'arpentage comme un cadavre exquis de ces lectures. Rendez-vous donc une fois par mois à la librairie le dimanche après-midi !

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/68261
Source : https://openagenda.com/cafe-librairie-michele…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir