Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 1er mars 2019 à 12h

Journée internationale des récupérateurs biffin.e.s

RDV vendredi 1er mars de 12h à 18h : place de la rotonde de la Villette, Paris 19eme, métro Jaurès ou Stalingrad.

Contre les politiques répressives !
Pour la reconnaissance de nos métiers !
Pour le droit de vendre légalement!
Une place et un marché pour tou.te.s !

Nous, biffinEs et ferrailleurs, collectons dans les rues et récupérons les objets de réemploi et recyclables à la source, sinon promis à l'incinération et l'enfouissement. Nous remettons en vente sur l'espace public des biens d'occasion et recyclons, pour lutter contre notre pauvreté, vivre et faire vivre dignement nos familles. Plus de la moitié d'entre nous sommes sans logement ou mal logés et sans autre ressource que celle de la récupération-revente de la biffe et de la ferraille.

Par nos ventes en direct, du récupérateur au consommateur, nous défendons le pouvoir d'achat des parisienNEs et francilienNEs. Nous sommes en effet nombreux à connaître des difficultés tout au long du mois ou a être en situation de grande exclusion. Nous sommes aussi confrontés au chômage, à la précarité et minima sociaux trop faibles : bas salaires, petites retraites, allocations handicapés et RSA insuffisants.

La répression policière n'est pas la solution.

La mairie de Paris et d'autres communes proches doivent cesser de nous opprimer en faisant saisir, confisquer et détruire quotidiennement nos biens mis en vente. Nous interdire de travailler et nous considérer à tort comme des délinquantEs ne fait que déplacer nos marchés et nuire à l'ordre public et social. Cette ségrégation, indigne de notre démocratie, nie l'égalité de nos droits. Elle couterait 1 million et demi d'euros par an, depuis plus de 12 ans, au détriment du service public, au seul bénéfice des sociétés de collecte privées.En rejettant nos compétences d'acteurs de la ville et de l'économie circulaire populaire, la mairie gaspille deniers publics et ressources naturelles.Les politiques répressives nous privent de nos ressources mais aussi de nos droits, la destruction de nos biens nuit à l'environnement...Il est donc urgent que touTEs les éluEs du conseil de Paris et des arrondissements prennent leurs responsabilités, en organisant des marchés aux puces dignes de ce nom dans les arrondissements concernés : 20eme, 19eme, 11eme, 10erme, 12eme, 13eme, 14eme arrdt…

Il manque 600 nouvelles places autorisées 3 jours par semaine.

Nous sommes organiséEs en associations et collectifs. Nous avons des solutions déjà appliquées ailleurs, simples à reproduire à Paris avec de la bonne volonté pour plus de JUSTICE SOCIALE ET CLIMATIQUE !

Nous, biffinEs recyleurs et soutiens, appelons touTEs les citoyenNEs, collectifs et associations solidaires, conscients des inégalités et des injustices que nous affrontons courageusement, à se rassembler nombreux pour obtenir le respect de notre dignité, en défense de nos métiers et de nos marchés utiles à touTEs !Pour une société juste, sans esclave ni exclu, aucun travailleur sans droit, un salaire minimum décent et une rémunération stable !

Premiers signataires:

AMELIOR, Sauve Qui Peut, collectif des biffins de porte didot, Marigrine Auffray-Milésy, présidente Sophie Chollet, directrice et toute l'équipe de l'association Ma Ressourcerie, Tanguy Neveu...

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/67711
Source : message reçu le 12 février 06h
Source : https://www.facebook.com/events/2132264680166…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir