thème : écologie
Réagir (2)EnvoyeriCalPartager

lundi 11 février 2019 à 19h30

Soirée d'information

une balise indépendante de mesure de la radioactivité

Attention: changement d'heure : 19h30 au lieu de 18h

Soirée d'information en vue de l'installation d'une balise indépendante de mesure de la radioactivité de l'air sur paris en présence de Roland Desbordes, ancien président de la CRIIRAD

Dans le cadre de cette soirée, nous citoyennes, citoyens de France, associations environnementales, d'Île de France, de Paris, étant entendu que…

  • Nous n'avons pas cru au temps de Tchernobyl, que le nuage radioactif s'était arrêté à la frontière française,
  • Pierre Franck Chevet, un directeur de l'ASN, a dit «qu'un accident majeur (type Tchernobyl/Fukushima) est probable en Europe dans les années à venir»,
  • Ce type d'accident a failli nous arriver à la centrale de Blaye en 1999,
  • Après un accident à la centrale de Golfech en 2016, EDF a mis 5 jours avant de prévenir les autorités,
  • Le récent rapport Pompili sur la sureté et la sécurité du parc nucléaire français est critique en la matière,
  • Médiapart (5 juillet 2018) a démontré que certains incidents/accidents dans les zones nucléaires de centrales françaises n'avaient pas été déclarés et inscrits dans un registre auprès de l'ASN ; ce qui est obligatoire,
  • L'état de la cuve du réacteur et de soudures sur le site de l'EPR en construction à Flamanville est problématique (revue CRIIRAD TU N° 80 de décembre 2018),
  • Autour de l'Île de France et de Paris, région représentant 19 % de la population française, se trouvent les centrales de Penly, Paluel, Flamanville, celles de la Loire, de Nogent sur Seine, l'usine de retraitement de la Hague, sans compter les passages de convois de matières radioactives par des trains traversant nos gares…,
  • A Fukushima des mères ont démontré que des mesures officielles avaient été erronées du fait de l'utilisation d'appareils sous-estimant la radioactivité réelle (source CRIIRAD TU N°79 de décembre 2018). Si là-bas cela s'est fait, on peut se demander si en France la même chose ne pourrait pas se reproduire,
  • La volonté de l'Etat de vouloir poursuivre l'énergie nucléaire et la durée de vie des centrales alors que majoritairement les français veulent en sortir, nous poussent à réagir,

… considérons à la vue de tout cela, que nous ne pouvons pas faire confiance aux seuls détenteurs de mesure et d'information officiels de l'État et des acteurs du nucléaire français,

…considérons que la société civile doit faire avancer plus vite et mieux en concertation et avec l'appui de politiques locaux, des dossiers qui nous concernent,

…décidons de promouvoir l'installation, en lien avec la CRIIRAD, d'une(de) balise(s) indépendante(s) de mesure de la radioactivité de l'air sur Paris afin d'avoir une source d'information honnête et transparente, le cas échéant, pour nous-mêmes et les générations futures.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/67468
Source : message reçu le 6 février 18h
Source : message reçu le 5 février 09h
Source : https://www.mairie02.paris.fr/actualites/conf…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Par moderateur, le 06/02/2019 à 18:03

Merci. C'est corrigé.

rectificatif horaire suite

Par Anonyme, le 06/02/2019 à 17:56

La mairie du 2ème arrondissement de Paris a rectifié le début de la soirée pour 19h30 au lieu de 18h

Merci d'en pendre note