Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

vendredi 22 mars 2019 à 9h

Journées intersyndicales femmes 2019

Cette formation regroupe des militant-es de la CGT, de la FSU, et de Solidaires depuis 1998. Elle se veut un lieu d'échanges et de confrontations qui permet d'approfondir les questions revendicatives sur nos lieux de travail et de poser la question de la place des femmes dans les syndicats.

Ces journées rassemblant un très grand nombre de stagiaires, le CEFI compte sur les syndicats (Fédérations, syndicats Nationaux, Unions) et les Solidaires Locaux pour centraliser les inscriptions et les envoyer groupées le plus rapidement et avant le 10 février, afin de vérifier qu'on ne dépasse pas les capacités de la salle.


Jeudi 21 mars

9 h - 10 h : Accueil des participant-es

10 h - 13 h : Femmes et sexualites

  • Nathalie Bajos - Sociologue, démographe Chercheure en Santé Publique. Directrice de recherche- Inserm U1018 - CESP. Ses travaux, fondés sur des enquêtes qualitatives et quantatives, articulent les questions de genre, de sexualité et de santé sexuelle
  • Pauline Mortas - Historienne
  • Doctorante à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, rattachée au Centre d'Histoire du XIXe siècle. Ses recherches portent sur l'histoire de l'hétérosexualité et du couple au prisme des problèmes sexuels aux XIXe et XXe siècles.
  • Débat

14 h 30 - 17 h 30 : Violences sexistes et sexuelles au travail •

  • Sophie Binet - CGT
    Pilote du collectif confédéral femmes-mixité - Enjeux et outils de la bataille pour obtenir
    une norme contre les violences à l'OIT
  • Brigitte Sharadi - Confédération Syndicale du Congo
  • Responsable du Département des Femmes - République Démocratique du Congo
    Une norme contraignante comme véritable levier d'action dans un pays comme la RDC
  • Une intervenante de l'AVFT
    Association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail. Elle s'attache à la défense des victimes de violences sexuelles au travail
  • Intervention syndicale
    Agir syndicalement sur les lieux de travail
  • Débat

18 h Pot féministe


Vendredi 22 mars

9 h - 12 h : Asile migration migrantes •

  • Camille Schmol - Géographe
    Université Paris Diderot,membre de l'Institut universitaire de France pour la politique migratoire européenne. Ses travaux portent sur les dynamiques migratoires dans l'espace euro-méditerranéen, et développent une approche par le genre.
  • Camilla Panhard - journaliste
    Auteure de No women's land (Les Arènes, 2017). Cet ouvrage retrace dix ans d'immersion parmi les migrantes d'Amérique centrale à la frontière entre les USA et le Mexique.
  • Lola Chevallier - coordinatrice de la commission femmes de la Fasti
    (Fédération des associations de solidarité avec toutes et tous les immigré-es), mouvement de solidarité avec les personnes migrantes. Leurs analyses et revendications s'appuient sur le travail de terrain des ASTI auprès de femmes migrantes et immigrées.
  • Débat

13 h 30 - 16 h 30 : Femmes et representativite syndicale

  • Clémence Helfter - CGT
    Collectif confédéral Femmes-mixité - Freins et leviers à la syndicalisation et à l'accès des femmes aux mandats et responsabilités syndicales : contexte juridique et résultats de la consultation nationale des femmes par la CGT
  • Maria Teresa Pignoni - Sociologue
    Auteure d'une enquête parue pour la DARES : « de l'adhérent au responsable syndical », mars 2017.
  • Intervenante à confirmer
  • Débat

À l'initiative de la CGT, de la FSU, et de l'Union syndicale Solidaires

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/67185
Source : http://www.financespubliques.cgt.fr/content/l…
Source : http://solidairesparis.org/intersyndicales-fe…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir