thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 30 janvier 2019 à 20h

Droits de l'Homme et les libertés fondamentales

Le souci de la protection et de l'amélioration des droits de l'Homme et des libertés fondamentales n'a jamais semblé aussi absent des politiques publiques menées ces dernières décennies. Dans un contexte de tensions multiples (menace terroriste, contestation sociale, flux migratoires…), chaque réforme ou évènement d'ampleur donne prétexte à un durcissement législatif et gouvernemental sur ces sujets.

« Pourquoi les droits de l'Homme et les libertés fondamentales sont-ils remis en cause?»

avec Michel Tubiana, Président d'honneur de la Ligue des droits de l'Homme

Mercredi 30 janvier 2019 de 20h00 à 22h00

Comment expliquer ce mouvement général ? Les explications sont sans doute multiples, mais des éléments de langage devenus récurrents, sinon systématiques, dans le discours des gouvernants, fournissent une piste d'analyse : l' « efficacité » et la « rapidité » des procédures sont en effet devenus des maître-mots dans la justification des réformes et actions gouvernementales.

Confrontée à des baisses de moyens (budgets, effectifs…) et libérée d'un Parlement défaillant dans ses missions de contrôle, l'administration parvient désormais à imprégner les réformes successives de ses attentes et raisonnements, au détriment des grands principes. Les récentes réformes de la justice ou des politiques migratoires semblent n'être que les dernières illustrations de ces dérives.

Pour enrichir notre réflexion sur ce sujet nous avons invité Michel Tubiana.

La réunion se terminera par un pot amical, vous pourrez également à l'occasion de cette soirée rejoindre la section LDH Paris 14-6 ou renouveler votre adhésion pour 2019.

N'hésitez pas à diffuser l'invitation, nous comptons sur votre présence

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/67054
Source : http://site.ldh-france.org/paris/2019/01/19/d…
Source : message reçu le 21 janvier 18h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir