Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 14 février 2019 à 19h30

Rencontre autour de l'ouvrage

« Attica USA 1971 »

avec Philippe Artières et Caroline Rolland Diamond

Janvier 1972, Archie Shepp s'attache à frictionner son établi free jazz avec des éclats de Soul et de Gospel, précisant un peu plus son idée de la face noire des USA. Sous sa brosse, il y a une déflagration datée de septembre 1971. Celle de la mutinerie qui éclate au centre pénitentiaire d'Attica (État de New York), peu de temps après l'assassinat du militant des Black Panthers, George Jackson, le 21 août 1971, au pénitencier de San Quentin (Californie). Au pénitencier d'Attica, les brassards et le silence fleurissent. En face, le gouverneur Rockefeller fait parler, lui, les fusils pendant quatre jours. Il y aura quarante-trois morts. Quarante-trois noms qui s'ajoutent à ceux gravés par les revendications des droits civiques, en protestation contre le racisme américain, dont Malcom X, Martin Luther King, les quatre petites filles de Birmingham, Alabama.

Avec ATTICA USA 1971, l'historien Philippe Artières mêle la mémoire collective de ces jours de rébellion aux contributions de chercheurs dont Caroline Rolland Diamond, auteure de Black America : une histoire des luttes pour l'égalité et la justice (XIXe-XXIe siècle) (éd. La Découverte 2016).

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/66882
Source : https://www.facebook.com/events/4153759092878…
Source : message reçu le 15 janvier 20h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir