thème : éducation
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 26 janvier 2019 à 14h

Meeting - Combattre ensemble la politique actuelle de

destruction de l'enseignement public !

Nous proposons à toutes celles et tous ceux qui sont concernés par les contre-réformes en cours et qui cherchent à les combattre de se regrouper et de participer au meeting qui se tiendra le samedi 26 janvier 2019 après-midi à la Bellevilloise à partir de 14h.

Enseignants du primaire, du secondaire, du supérieur, lycéens, étudiants, parents d'élèves, travailleurs, rassemblons-nous pour discuter des enjeux de la réforme du bac et du lycée, de la réforme de la voie professionnelle, de Parcoursup et de la hausse des frais d'inscriptions pour les étudiants non communautaires, et poursuivre le combat visant à en imposer l'abrogation, en aidant à la mobilisation dans l'unité.

Ce meeting a d'autant plus d'actualité que d'une part s'exprime en ce moment un rejet sous toutes les formes de cette offensive contre l'enseignement public, et que d'autre part, aujourd'hui même, le ministre Blanquer présente son projet de loi « Pour une école de la confiance » devant l'Assemblée nationale.

Ci-après la liste des interventions des organisateurs, réunis le 14 décembre lors d'une conférence de presse initiée par le Manifeste pour la reconquête d'une école qui instruise :

  • Annabelle ALLOUCH, MCF en sociologie à l'Université de Picardie, membre du CA de l'Association des sociologues de l'enseignement supérieur (ASES) :
    « Sélection à l'Université. Perspectives et comparaisons anglo-saxonnes. »
  • Romain PUDAL, chercheur en sociologie au CNRS, membre du CA de l'Association des sociologues de l'enseignement supérieur (ASES) :
    « Ordre social, ordre scolaire : de quoi Parcoursup est-il le nom ? »
  • Angélique DEL REY, enseignante en philosophie au lycée, auteur du livre
    A l'école des compétences (La Découverte, 2010) : « L'élève de demain : une marchandise compétente ? »
  • Pierre OUZOULIAS, sénateur des Hauts-de-Seine, vice-président de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication :
    « Parcoursup : donner à voir la violence sociale. »
  • Jérémie DAIRE, élève en classe préparatoire littéraire au lycée Michelet de Vanves :
    « Le mouvement étudiant : mobilisations et répressions »
  • Laura CATRY, représentante des parents d'élèves au CA et au CVS de l'Institut national des jeunes sourds (INJS), secrétaire de l'association des parents d'élèves et amis de l'INJA et INJS :
    « La lutte des parents d'élèves et des professionnels contre le démantèlement des établissements spécialisés pour les sourds et les aveugles »
  • Martine DUPUY, conseillère pédagogique retraitée de Marseille, membre du secrétariat d'animation du Manifeste pour la reconquête d'une école qui instruise :
    « Territorialisation de l'école et disparition de la maternelle »
  • Marc MOUHANNA, enseignant en philosophie au lycée, membre du secrétariat d'animation du Manifeste pour la reconquête d'une école qui instruise :
    « Les combats dans le secondaire contre Parcoursup, les réformes du bac et du lycée »

Interviendront également dans ce meeting :

  • Laurence GIAVARINI, MCF HDR en littérature française, université de Bourgogne, membre de Sauvons l'Université ! :
    « Sauvons l'Université ! et les réformes de l'Enseignement supérieur et la recherche »
  • Mariannick DAGOIS, enseignante-chercheuse en musicologie, retraitée, membre de SLU :
    « Bienvenue en France ? Sur l'augmentation des droits d'inscription des étudiants étrangers »
  • Lorenzo VARALDO, directeur d'école en Italie, auteur de L'école renversée, dont la traduction en français vient de paraître aux Editions du Travail :
    « L'école renversée - Présentation du livre par son auteur »
  • Gabriel PEREZ, enseignant en philosophie au lycée, responsable d'une mission syndicale sur les risques psychosociaux :
    « Comment faire d'un prof un employé ? »
  • Mirella DUCHESNE, enseignante en coiffure en lycée professionnel :
    « Transformation de la voie professionnelle : une réforme au service de la réussite... ou du renforcement de l'inégalité des chances ? »
  • Manon et Antoine, lycéens engagés dans les mobilisations en cours.

L'idée est de donner la place la plus large possible aux prises de parole du public, de manière à ce que les personnes qui le souhaitent puissent intervenir, donner leur point de vue, adresser des questions aux intervenants et nourrir la discussion.

A samedi !

Signez l'appel « Ne touchez pas au Baccalauréat » :

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/66833
Source : message reçu le 24 janvier 14h
Source : http://manifestecole.fr/
Source : message reçu sur Prep.Coord.Nat le 13 janvier 10h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir