thème : international
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 24 janvier 2019 à 19h30

Janvier 2019 au Rémouleur

Entrée libre et gratuite.

Exceptionnellement, au mois de janvier il n'y aura aucune permanence au local, désolé.e.s !

Si vous voulez rendre ou emprunter des livres, notez-le dans votre agenda et on vous attendra en février ! ;)

Mais ne désespérez pas, des événements sont quand-même prévus :

Mercredi 16 janvier de 19h00 à 22h00

Permanence « Prenons la ville »
Des projets de transformation du Bas-Montreuil et du quartier des Coutures à Bagnolet sont en cours. Des centaines de personnes seront obligées de quitter leur logement. Le collectif « Prenons la ville » propose un moment de rencontres, d'échanges et d'organisation. Cette permanence permettra de faire ensemble le point sur l'avancée des projets et des problèmes qu'ils entraînent ; de lutter contre la hausse du coût de la vie, des loyers, contre le départ forcé des quartiers où nous habitons…
Contact : degage-onamenage@@@riseup.net

Jeudi 24 janvier à 19h30

Présentation du livre « Assata une autobiographie » (éd. Premiers Matins de Novembre, 2018) par des personnes de Cases Rebelles
Par-delà les clichés et les raccourcis, pour une lecture panafro-révolutionnaire. L'autobiographie d'Assata Shakur est une exceptionnelle leçon d'histoire populaire et d'engagement radical. L'œuvre est construite d'une manière qui nous pousse à apprendre, embrasser, accueillir les multiples leçons et questions qu'elle porte. Elle nous emmène bien au-delà de la dimension spectaculaire de l'existence d'Assata pour accueillir des réflexions puissantes et fertiles sur des questions fondamentales comme l'éducation, l'amour de soi et des sien.nes dans la communauté noire, l'autodéfense, la transmission, l'engagement révolutionnaire, la prison, etc. Puisque les appréhensions superficielles et biaisées de ces histoires noires américaines nous figent dans l'exaltation des icônes et la fétichisation, le collectif Cases Rebelles propose une lecture qui pousse à la lutte, qui expulse ces héritages des zones de conforts lénifiantes où en France on les cantonne en temps normal.

Vendredi 25 janvier à 19h30

Projection du documentaire « Dire à Lamine » (72 min, 2018)
Le 17 juin 2007 à Paris dans le XXème, Lamine Dieng, comme beaucoup d'autres avant lui, était tué par la police. Dix ans plus tard, le film « Dire à Lamine » raconte le combat de sa famille et du collectif Vies Volées créé par sa sœur Ramata Dieng. Comment vivre avec l'injustice, avec la double blessure du crime et de l'absence de procès ? Comment continue-t-on d'exister, de lutter, de résister ? Que faire face au déni de justice répété ? Autour d'interviews, d'images d'archives, des membres de la famille et des soutiens abordent ces différentes questions. Souvenirs, méditations politiques, mises en perspective et analyses historiques se succèdent. En contrepoint, c'est également un portrait de Lamine qui s'esquisse.


Le Rémouleur

106, rue Victor Hugo
93170 Bagnolet
(M° Robespierre ou M° Gallieni)

Entrée libre et gratuite.

https://infokiosques.net/le_remouleur
Mail : leremoexuleur@riseupex.net
S'inscrire à la lettre d'info du local

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/66653
Source : http://www.infokiosques.net/spip.php?article1…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir