thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 7 octobre 2008 à 19h

Invitation à la séance du GMP le mardi 7 octobre

Groupe Multiprofessionnel des Prisons
18 rue de la Poste 9425O Gentilly Tel : 01 48 38 76 84
Email :
antoinexe.lazarus.gmexp@gmail.com,

La prochaine réunion du GMP aura lieu le Mardi 7 octobre 2008

Début 19 h - 22h30 fin
Maison des sciences de l’homme 52-54 Bd Raspail 75006 Paris
(En face de l’Hôtel Lutétia ; Métro Sèvres Babylone et Saint Placide)

Première partie : Échange-discussion des informations depuis le mois dernier,

Deuxième partie : Que la PRISON soit " CATHEDRALE "

au centre de la ville visible, éclairée, effrayante mais vide de détenus
Pourquoi dans notre époque d’idéologie humaniste et de l’apparent discours de refus des traitements inutiles et encore plus dégradants,
Alors que l’on supprime la peine de mort, les châtiments physiques, le bannissement, l’excommunication,

Dans un contexte de paix relativement assuré dans les pays d’Europe et en France,
Les prisons persistent et signent-elles des contrats de constructions coûteuses d’un nombre de places toujours croissant ?

Ecoles pernicieuses",incapables de corriger et de traiter ..., que produisent-elles de plus fort et de plus important que leurs si mauvais résultats constatés dans presque tous les pays et qui ne semblent pas remettre en cause leur existence et leurs modernisations, donc leur pérennisation ?

Si elles ne sont pas faites pour le bien à court et moyen terme des détenus et peut être même pas pour le bien des victimes passées et potentielles des actes de délinquance, pourquoi sont-elles évidemment précieuses et nécessaires ?

Cette proposition a été choisie comme thème de la réunion après qu’Antoine Lazarus, l’animateur du Groupe Multiprofessionnel des Prisons ait reçu le courrier suivant

Je suis en train de lire "Et ce sera justice, punir en démocratie". La partie de Thierry Pech te cite et parle des associations. Elle dit, en gros, que des associations comme la mienne ne définissent la prison qu’en creux : capable de dire ce qui y est scandaleux (par humanisme, volonté de limiter l’arbitraire...), qui ne doit pas y être, mais incapable de dire pourquoi la prison, pour qui, pour y faire quoi.
Incapable aussi de dire qu’elle est inutile pas plus que pour quoi elle l’est. Qu’en penses tu ?

Le livre te cite et te fait dire approximativement que les prisons ça sert a rien, que ça rend pire ceux qui y passent mais que la société en a besoin comme image, comme institution ultime
et que donc les prisons doivent être au coeur des villes, éclairées la nuit, qu’on doit depuis l’extérieur entendre le bruit des chaînes mais que ces prisons doivent être vides.
Penses tu toujours cela ? .....Merci de ta réponse
A bientôt Arnaud

Pour le GMP, Antoine Lazarus

Comme d’habitude, toutes les personnes pouvant nous aider à bâtir et à élargir le point de vue sont invitées

Merci de bien vouloir diffuser cette invitation, autour de vous, notamment aux personnes qui n’ont pas d’adresse électronique et que nous ne pouvons pas joindre.

Réunions en 2008 puis en 2009

Chaque premier mardi du mois sauf au mois d’août à l’adresse habituelle

Mardi 4 novembre

Mardi 2 décembre

Pour le Mardi 6 janvier 2009 :

Thème annoncé
La contention pénale pour les mineurs :
Centre éducatif fermé - prison éducative ?
Dans la confusion des genres, cherchez la différence !Avec Jean Pierre Rosenczveig, Président du tribunal pour enfants de Bobigny,
Pascale Traineau, Directrice du Centre Educatif Fermé de la Gautréche,
Maryse Lépée, Présidente de L’association des Cités du Secours Catholique.

Source : http://prison.eu.org/agenda_detail.php3?id_br...

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/6620

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir