thème : répression
Réagir (2)EnvoyeriCalPartager

jeudi 13 décembre 2018 à 19h

Débat « Vertigo - Contre la dérive autoritaire »

Lycéen.nes à genoux menottés, retraité.es matraqués, mains arrachées, éborgnements, blessures de guerre. Mais aussi : arrestations arbitraires, arrestation « préventives » -- Julien Coupat interpellé, Florent Compain, le président des Amis de la terre, en garde à vue, militant.es à Bure poursuivis pour « association de malfaiteurs », François Ruffin sous surveillance de la DGSI pour « sédition et complot contre l'Etat ».

Quel saut dans l'espace et le temps avons-nous fait ? Faut-il parler de dérive autoritaire, de devenir-dictature ou de fascisation ? En tout cas il faut parler de quelque chose. La « démocratie » était déjà largement factice. Ici, à l'évidence, elle n'est plus rien.

Il est acquis que si nous ne réagissons pas tout de suite, nous ne cesserons plus de nous enfoncer dans un Etat de répression permanente. Le néolibéralisme s'est longtemps efforcé de dissimuler son visage autoritaire. Désormais il ne peut plus faire autrement que de l'exposer. Nous voulons le mettre en pleine lumière.

Si conserver les inégalités les plus obscènes par la force armée de l'Etat c'est « son projet », ça n'est pas le nôtre.

📣 On en parle avec Virginie Despentes, Éric Vuillard, Nathalie Quintane, Marwen Belkaïd, Corinne Masiero, Alain Guiraudie, Gérard Noiriel, Frédéric Lordon, Gérard Mordillat, Guillaume Mazeau et bien d'autres...

💭 L'artiste Lask viendra grapher en live une banderole thématique.

📖 Lecture d'un texte de Jérôme Ferrari.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/66171
Source : https://www.facebook.com/events/3789716228429…
Source : message reçu le 11 décembre 15h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Le débat

Par Anonyme, le 15/12/2018 à 12:44

Y-a-t-il un endroit où l'on peut l'écouter dans son intégralité. Je n'en ai vu que des extraits sur twitter. Merci

une tournee?

Par Anonyme, le 15/12/2018 à 11:13

c'est l'article de Ferrari paru ds mediapart qui m'amene ici.

je suis parigo, tete de veau, d'adoption, contraint par l'exil professionnel + de 20 ans, originaire de la campagne profonde et boueuse de la Charente Limousine. j'ai mes deux pieds entre 2 univers diametralement opposes. j'ai mes 2 potes de 4eme avec qui je prends qlq canons et avec qui je refais le monde depuis toujours.

en 2016, je participe aux manifs, fais le touriste a nuit debout et me rends par 2 fois a la bourse du travail ou j'entends Ruffin. Ruffin qui reclame que cet entre-soit parigo-parisien soit ouvert aux banlieues et le reste de la France. la mayo ne prend pas. mes parents ouvriers ne comprennent rien a ces gens qui sont place de la Rep: encore les memes, ceux qui foutent rien (faut dire qu'ils ont longtemps voter a droite, jamais pige pourquoi enfin si, qlq etudes socio expliquent ce point), qui veulent refaire un mai68 etc...et j'ai beau leur expliquer, je me fais traiter d'utopiste. faut dire que le lessivage mediatique tourne bien. et puis mai68, eux l'ont vu deja comme une rupture geographique: ds leur bled, la propagande tournait deja et je ne parle meme pas du re-storry-telling qu'on nous rabache depuis.

enfin bref, la ou je veux en venir: pourquoi ne pas faire une tournee, une caravane en province, les villes de moins de 100000/50000 hab. sans oublier la banlieue. court-circuitez les medias avec les reseaux socios tant que c'est possible pour organiser une tournee. montrez qu'il y a des intellectuels qui sont aussi du cote du peuple avec des constats et des solutions. et quand je dis tournee, c'est pas descendre a l'hotel, c'est dormir chez l'habitant, c'est se taper des km en bus en groupe (je fais le parallele avec les groupes de grind-core que je vais ecouter, faut avoir la foi, et rien que pour ca, j'ai beaucoup de respect), d'ailleurs le bus c'est l'occase de faire du debrief, de souder les gens, de voir du pays a la vitesse de la route. un Magic Bus quoi!